Qui est le chef ?

Note: 4/5
(4/5 pour 3 avis)

Une histoire courte par page pour rire à propos des rapports d'autorités dans notre société.


Auteurs argentins

Quino observe les effets du pouvoir ; ceux qui en ont, qui en usent, en abusent pour finir par perdre les qualités qui leur avaient fait obtenir ce pouvoir. Quino est un redoutable observateur et nous montre, drôlement, le chef devenir esclave, l'homme perdre son humour pour obtenir une parcelle de pouvoir sur ses contemporains. Les relations humaines, les nouvelles technologies, la consommation, le couple, rien n'échappe à la plume acérée de Quino.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1990
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Qui est le chef ? © Glénat 1990

12/04/2010 | pewi
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Ca, c'est un chouette album de Quino ! Comme Ça va les affaires ?, il aborde en majorité la thématique des relations entre faibles et puissants mais avec une vision plus large abordant tous les aspects de la société en général, et c'est très souvent extrêment bien vu et surtout bien mis en scène. Et régulièrement, on retrouve ce sens de la poésie dont sait faire preuve Quino. Quelques gags réflètent une critique à peine déguisée de la dictature Argentine propre au vécu de l'auteur, mais la plupart des autres sont intemporels et universels. Il y en a beaucoup pour lesquels j'ai tellement rigolé que j'avais envie immédiatement de les partager avec des proches tant les sujets paraissent encore d'actualité. Ce recueil est dense, plus de 80 pages, donc forcément tous les gags n'y sont pas excellents, mais la grande majorité l'est et s'il fallait conseiller un album de Quino à un néophyte, je pense que celui-ci conviendrait très bien.

15/01/2022 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Autant je n’accroche pas à la série phare de Quino, Mafalda, autant j’aime bien ses albums regroupant des gags. Tous ceux que je connais sont vraiment biens ! Ici, dans des gags très courts, ou des historiettes de plusieurs pages (une vingtaine de cases maximum), que ce soit totalement muet (cas le plus fréquent) ou avec de très courts dialogues, j’ai trouvé ce recueil très réussi. C’est drôle, avec une dominante d’humour gentiment noir, parfois cynique, mais aussi parfois avec une sorte de poésie proche de Sempé. Une légèreté du trait (d’esprit et de crayon) rafraichissante. Quino a le chic pour croquer des attitudes, des quiproquos, pour explorer le quotidien, avec une économie de moyens, mais un maximum d’efficacité (dans cet opus majoritairement sur les rapports de domination, d’autorité, de pouvoir). C’est vraiment un auteur que j’apprécie, et dont je vous recommande cet album. Note réelle 3,5/5.

10/12/2016 (modifier)
Par pewi
Note: 4/5

J'étais déjà fan lorsque ma jolie prof d'espagnol nous faisait analyser les strips de Quino. 10 ans après rien n'a changé, il y a toujours les dessins qui me percutent en me faisant rire, ceux qui me font réfléchir et ceux qui me passent totalement au dessus. Lorsque Quino s'attaque aux jeux du pouvoir, il dit des choses que je pense depuis longtemps mais il suggère aussi des choses que je n'avais jamais analysé comme ça. Au final il n'oublie jamais de me faire rire. Je trouve son graphisme touchant, il manie les rondeurs avec un style caractéristique. Je pense qu'à mes relectures futures je savourerai de manière différente l'ouvrage : la marque d'une très bonne bd...

12/04/2010 (modifier)