Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Namibia

Note: 2.71/5
(2.71/5 pour 14 avis)

Tandis que des insectes géants ravagent des cultures namibiennes, Kathy Austin du MI5 enquête sur l'impossible présence d'Hermann Göring en ce pays. Mise en place d'un nouveau cycle mêlant espionnage et fantastique, toujours bigrement intriguant... Kenya - Saison 2


Afrique Noire Auteurs brésiliens Cryptozoologie Rodolphe

1948, Göring, Reichmarschall de triste mémoire de la seconde guerre mondiale, aurait été aperçu en Namibie bien qu’il soit officiellement… mort ! A peine revenue de sa mission au Kenya, Cathy Austin est dès lors renvoyée en Afrique par le MI5. Sur place, elle va croiser le chemin de bien étranges insectes. Tout d'abord des chenilles géantes qui dévorent les récoltes provoquant l'affaiblissement de la population locale. Mais ce n'est pas tout, elle n'en est qu'au début de ses surprises. Il s’agit là du premier tome de la deuxième saison de Kenya dessiné par Bertrand Marshal qui reprend le style de Léo à la perfection.

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Mars 2010
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Namibia

12/03/2010 | Erik
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Ma note paraît en retrait du concert de louanges qui s'est abattu jusque-là sur "Namibia", mais disons que pour l'heure je préfère rester prudent. On ne peut parler de cette série sans passer par Kenya, une belle réussite du duo Leo-Rodolphe. Ici le duo est devenu trio, Marchal s'occupant de peaufiner le storyboard réalisé par Leo. Leurs styles étant très proches depuis plusieurs années, l'amalgame se fait sans problème, et l'on se replonge sans problème dans l'ambiance de la première série. Il y a bien sûr quelques différences, le dessin de Marchal étant moins "rond", plus serré que celui de Léo. Mais il parvient, avec l'aide de Sébastien Bouët, à installer de belles ambiances sur les pages du désert namibien... C'est une réussite également sur le plan narratif, car on a du mal à lâcher l'album avant son terme, et l'ajout de plusieurs péripéties savamment placées permet de tenir le lecteur en haleine, même s'il y a aussi de longs moments de calme comme lors de l'arrivée de Katie. Ce personnage "humaniste" nous permet aussi de nous plonger dans l'ambiance de l'époque, très particulière... La suite continue sur le même mode, on vole de mystères en énigmes, et à l'issue du tome 3 cela reste aussi nébuleux que prenant.

30/06/2010 (MAJ le 22/06/2012) (modifier)