Le Petit Livre Rock

Note: 3.6/5
(3.6/5 pour 5 avis)

Pour tous ce qui aiment le rock, ce livre retrace l'histoire de ce genre musical de 1951 à 2007 (de 1950 à 2009 pour la réédition) par tous les grands évènements marquant la musique actuelle.


Documentaires Musique

Le petit livre rock : une suite de noms, de sons, de riffs, de refrains, d'images, de récits, d'anecdotes, qui s'enchaînent et se télescopent dans un tourbillon chronologique... Une partie de notre vie des échantillons de nos goûts (et dégoûts) compilés par flashs. Sans jugement particulier, sans analyse fastidieuse, ou pontifiante. Juste un bout à bout d'instants de bonheur, de sensations brèves mais intenses, de souvenir sonores, grappillés au long d'un parcours de maniaque du rock qui nous ressemble un peu, beaucoup... Un livre qui se feuillette dans l'ordre, dans le désordre, qu'importe. Un livre qui s'écoute, dont la bande originale tourne en boucle dans notre tête. (Texte de 4ème de couverture).

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Novembre 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Petit Livre Rock
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

13/01/2010 | Superjé
Modifier


Par Jetjet
Note: 3/5
L'avatar du posteur Jetjet

J’aime bien Hervé Bourhis, je lui voue même un culte sans faille pour son indispensable et très sous-estimé et méconnu Comix Remix mais pas seulement… Par contre ses petites séries thématiques me laissent un peu plus de marbre. Soyons franc : ce n’est pas de la bande dessinée mais de jolies illustrations à picorer ça et là sur le Rock au travers les années depuis quasiment sa création historique. Comme toujours et comme le soulignent les autres chroniqueurs, ce livre part vraiment d’un point de vue personnel, il y aura donc forcément des oublis, des ajouts inutiles et également des illustrations qui vont laisser complètement le « lecteur » de marbre. La réédition que j’ai lue le propose dans un joli format, le travail est plutôt chouette mais montre bien que ce livre ne sera jamais vraiment terminé car l’auteur peut le réalimenter au fur et à mesure que les années passent ; il est donc franchement difficile d’y trouver un matériel définitif. Certaines anecdotes sont joliment trouvées, d’autres seraient absentes bref le livre est à feuilleter/lire selon votre humeur et vos attentes et il est clairement difficile de noter un tel ouvrage que l’on retrouvera facilement dans des listes de bouquins à offrir (pour tout amateur de musique et pas forcément de bd). Le sujet est de toute évidence bien trop vaste pour pouvoir couvrir votre propre vécu et à moins d’avoir eu exactement le même parcours musical qu’Hervé Bourhis (et donc d’être techniquement comme culturellement son clone absolu), il y aura forcément des déceptions avec des sujets plus développés que d’autres et vice-versa. Reste un bel ouvrage comme déjà dit, pas assez représentatif du talent unique de l’auteur et que je n’achèterais pas (un ami me l’avait prêté) mais qui ne me déplairait pas dans ma bibliothèque si une bonne âme penserait à me l’offrir... Disons simplement que j’aurais préféré qu’Hervé Bourhis se consacre à un artiste en particulier pour rendre le tout intéressant et que dans l’état des choses et malgré la qualité de ses illustrations, je ne retrouve pas tant que cela son trait de crayon pourtant unique dans ses autres œuvres. Néanmoins le boulot et la qualité sont là donc il sera difficile de faire mieux dans cet immense catalogue qui sent bon les guitares...

21/07/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je ne dois pas avoir une culture rock: c'est le constat que je fais en ayant lu ce livre qui retrace l'histoire de ce courant musical à travers des anecdotes. Je n'ai pas vécu les années 50 et 60 mais même après, je ne suis pas parvenu à me raccrocher. J'aime pourtant beaucoup la musique. Je suis né avec une radio qui passait tous les airs, toutes les chansons. Je regardais systématiquement toutes les émissions musicales ainsi que MTV et MCM, ainsi que l'ensemble des vidéos clips. Je possède pas moins de 360 albums CD de divers genres. Or, la moitié des références indiquées dans cette bd me sont totalement inconnues. J'ai l'impression d'être un OVNI ou d'être passé à côté de quelque chose. Ce ne sont pas mes références, ce ne sont pas les années musicales que j'ai vécues. Pourtant, cela s'arrête chronologiquement à 2007. J'avoue ne pas comprendre. Comme il existe deux formes de bd, il existe une musique rock et une musique pop cataloguée commerciale et honnie par les puristes. J'ai pourtant acheté l'album One des Beatles pour découvrir le plus grand groupe rock du monde et pour ne pas mourir bête. Cela fait vieillot quand j'écoute et je n'ai pas plus d'émotion que cela. J'ai assisté également à un concert de Michael Jackson de son vivant: la fameuse tournée Bad. Je le considère comme le plus grand chanteur du monde. Pitié, qu'on ne m'oblige pas à écouter du Elvis ! Bref, je ne me suis pas retrouvé dans ce petit livre du rock. Pas un mot d'ailleurs sur le Groupe Indochine. On préfère le chanteur Katerine comme icone du rock français ! Tss, n'importe quoi ! Après et pour finir, cette bd a le mérite de décrire le rock même si c'est subjectif. Je ne discute pas sur le reste.

03/05/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Cet album est-il une bande dessinée ? Rarement, serais-je tenté de répondre. Il arrive en effet que certaines cases s’enchainent mais la majeure partie du temps, chaque case peut se lire indépendamment l’une de l’autre et l’ordre de celles-ci indiffère. Honnêtement, je trouve que c’est tout de même très borderline pour parler de bande dessinée. Ceci dit, ce n’est pas parce qu’il ne s’agit pas de bande dessinée à proprement parler que cet album ne vaut pas le coup d’œil. Il dégouline en effet d’anecdotes plus ou moins importantes, plus ou moins pertinentes, plus ou moins gouleyantes, plus ou moins essentielles à la musique rock dans toute sa diversité. Ҫa part tous azimuts et les goûts personnels de l’auteur apparaissent via les oublis commis par celui-ci. Bon ! De toute façon, il était impossible d’être exhaustif et des choix devaient être réalisés. De là à oublier Jethro Tull, Supertramp ou Santana… Enfin, ce n’est pas bien grave, Hervé Bourhis jouant directement cartes sur table, on est prévenu dès la première page de l’album. Le dessin est, à mes yeux, potable. Comme la majeure partie des cases sont indépendantes, le trait statique ne dérange pas et l’ensemble présente un côté « pub illustrées » assez sympathique. Ce n’est pas le genre de livre que je lirai d’une traite mais il est agréable d’aller piocher de ci de là. Les anecdotes sont souvent amusantes, à défaut d’être toujours instructives. En résumé : pour moi, ce n’est pas de la bd mais c’est plaisant à lire. A posséder plutôt qu’à emprunter, histoire de pouvoir s’y plonger à l’envi.

03/07/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

Muse, Metallica, Guns and Roses, AC/DC, Nirvana, The Arctic Monkeys, Lenny Kravitz, U2, The Parlor Mob, The Pigeon Detectives, The Beatles, The White Stripes, The Dandy Warhols, Queen, Velvet Revolver, The Black Keys, Radiohead, The Police, Queen of the Stone Age, Wolfmother, Santana, Red Hot Chili Peppers, … J’aime la musique rock plus que toute autre musique. Mon ipod est bourré de solos de guitare, de groupes talentueux, de classiques du rock, de tatouages, de cheveux longs, de riffs endiablés, de basses profondes, de batteries tonitruantes, bref le rock est ma musique et de voir (grâce à Superjé) qu’un album de bande dessinée existait sur le sujet, je n’ai pas pu m’empêcher de craquer. L’auteur nous propose un échantillonnage de musique rock de 1950 à 2009 (nouvelle édition), année par année. On peut découvrir cet album dans l’ordre chronologique, dans l’ordre inverse, par décennie ou encore en tirant au sort l’année. A chaque fois, vous serez bluffé ! Tout y est : de l’anecdote anodine au mythe absolu en passant par certains détails inconnus du grand public. L’auteur a créé une sorte d’encyclopédie personnelle de la musique. A intervalles réguliers, on se voit même proposer des « battle » entre groupes, pour savoir quel est le meilleur : Michael Jackson affronte Prince, Nirvana les Pixies entre autres. Le dessin, très rock et en noir blanc, est parfaitement adapté à la musique qu’il nous fait ressentir. Les pochettes d’albums, les artistes, vous pourrez tout reconnaître. Pourquoi ne pas succomber à la note maximum ? Et bien, c’est bête à dire et totalement impossible, mais ce qui serait incroyable, serait de pouvoir passer commande à l’auteur des groupes et artistes dont nous voulons qu’il parle afin d’avoir notre propre encyclopédie rock, celle qui nous parle à chaque page, celle avec laquelle on ne fait qu’un. Le fait est que cet album est relativement intimiste, ce dont on ne pourra tenir rigueur à l’auteur. Pourtant, parfois, la frustration prend le pas sur le plaisir quand ce dernier vous parle des Kinks alors que vous vous voudriez 10 pages rien que sur les Beatles : « Mon Dieu mais pourquoi n’a-t-il pas parlé plus longuement des Guns and Roses ?? » ou encore « pourquoi diable a-t-il écrit Muse = flatulence ?? » Chacun ses goûts et son style de musique mais il est vrai que ce beau one shot ne reflète, malgré un éclectisme certain, « que » l’opinion et le goût de l’auteur. OVNI de la bande dessinée, « Le Petit Livre Rock » vous procurera tout de même un plaisir immense à la lecture et une expérience qu’aucun autre ouvrage du 9ème art ne pourra vous offrir. Après tout, « Le Petit Livre Rock » n’est-elle pas une bande dessinée que se lit avec des écouteurs ?... magique !

22/03/2010 (modifier)
Par Superjé
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Voila j'ai trouvé l'album qui réunit deux de mes passions, l'album que j'attends depuis que je lis régulièrement de la BD : une BD sur la musique (rock). Je ne l’ai pas trouvé avec La Musique du dessin, ni avec l'Histoire de la musique ou avec Les chansons de truc en BD, non. Mais cet album, "Le petit livre Rock" est vraiment l'album à posséder pour les amateurs du genre. De plus l'auteur considère la musique "rock" comme un genre gigantesque. Il ne se contente pas de nous sortir les groupes rock habituels : Elvis, Bob Dylan, Jimi Hendrix, Nirvana, Metallica, Radiohead et les Libertines, non ! Hervé Bourhis retrace dans son livre les styles allant de la soul, au punk, au disco, rock indépendant, métal, mais aussi trip-hop, électro, house, hip-hop, folk etc. etc… Et je partage son point de vue sur CETTE musique rock. Ce livre m'a parlé, car écoutant énormément de musique, dans des genres différents, je ne suis pas perdu quand l'auteur parle d'artiste de genre différent. De plus la narration est extrêmement bien choisie : ce n'est pas une histoire classique dans une BD classique, non c'est une suite d'anecdote illustrée, le tout est très intéressant, et j'ai vraiment aimé les bonus à la fin, Pour finir, j'apprécie le trait d’Hervé Bourhis, simple, vif et nerveux, l’encrage est assez gras, mais on reconnaît les artistes dessinés. De plus, les pages sont aérées, la narration est nickel. C'est vraiment agréable à lire. Pour tous les amateurs de musique actuelle (plutôt que rock donc), et pour ceux qui ont quelques bases dans ce genre (pour ne pas être perdus avec des groupes inconnus), ce livre est fait pour vous. Achetez-le les yeux fermés. Dommage qu'il soit un peu cher. Un des albums qui m'a donné le plus de plaisir à sa lecture.

13/01/2010 (modifier)