Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Agrippine

Note: 2.76/5
(2.76/5 pour 17 avis)

Album de Bretecher, à ne pas manquer, si vous aimez l'humour acerbe de cette dessinatrice hors pair ! Chronique de la femme des années 80 et 90, avec la libération des moeurs et du féminisme.


Adolescence BDs controversées Claire Bretécher Guerre des sexes La BD au féminin

Vous ne connaissez pas Agrippine ? Cette ado un peu paresseuse qui, dans Agrippine bosse dur, cherche le moyen d'en faire plus sans trop se dépenser. Sans oublier la recette miracle qui lui épargnerait des heures devant ses travaux. Agrippine cherche à se couler la vie douce, mais y arrivera-t-elle?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1988
Statut histoire Strips - gags 8 tomes parus
Couverture de la série Agrippine
Les notes (17)
Cliquez pour lire les avis

16/05/2002 | dut
Modifier


Par Andrus
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Agrippine est un chef-d'oeuvre. Non seulement à cause du superbe humour ou des expressions personnelles, mais aussi parce que Bretécher s'est impliquée dans sa bd ; au lieu de coloriser à la palette graphique, elle a pris le temps de peindre à l'aquarelle tous les détails. Si les deux derniers albums sont un peu moins bien que les autres (sans doute parce qu'on y reconnait la société actuelle), Agrippine est, par son humour et sa réalisation, une bd culte. Que ce soit "Agrippine et l'ancêtre", où l'on fait connaissance de la charmante Zonzon (ce tome est le meilleur) ou "Agrippine", où l'on fait connaissance avec les personnages et le vocabulaire, ou "Agrippine et la secte à Raymonde", qui donne l'occasion de montrer à quel point les sectes sont dangereuses ou même "Allergies", qui reste un bon album, il faut tous les lire. Par contre cette série n'est pas forcément accessible au premier coup ; il faut avoir lu deux ou trois tomes avant de comprendre le vocabulaire, le contexte et l'humour. Petit bémol pour "Agrippine déconfite": il n'y a aucun mot propre au vocabulaire d'Agrippine, pas vraiment de gags... Les meilleurs sont pour moi "Agrippine et l'ancêtre", "Agrippine prend vapeur" et "Agrippine et la secte à Raymonde".

08/03/2013 (modifier)
Par Chéreau
Note: 3/5

Brétecher a su créer avec Agrippine une série adolescente indémodable ! Le secret de ce tour de force ? Au lieu de reprendre les expressions du "dialecte ado" du moment, qui change pratiquement chaque année, elle a créé le sien, qui parvient à sonner juste tout en lui étant tout à fait personnel. Les garçons sont des "gnolguis", les filles des "pouffes". Et quand ça leur "prend vapeur", c'est que la moutarde leur monte au nez. Même les prénoms sont improbables : Brétecher a retenu la leçon de Goscinny, qui avait prénommé Clotaire, Maixent ou Agnan les amis de son petit Nicolas. Ici, les copains d'Agrippine s'appellent Modern Mesclun, Morose Le Hachis ou Mirtil Galère. Tout un programme. L'aquoibonisme blasé d'une génération de jeunes bourgeois gâtés aux parents soixante-huitards peut agacer à force, mais il sonne très juste. Agrippine est un peu la grande soeur des têtes à claques du Retour au collège de Riad Sattouf ou la cousine des bobos de Bienvenue à Boboland de Dupuy et Berberian. Un bravo enfin à cette grande dame de la BD, qui a fini par créer sa propre maison d'édition à force de refus et n'a jamais cédé aux propositions tardives, le succès venu, de ceux qui n'avaient pas voulu croire en elle.

01/04/2012 (modifier)
Par Ems
Note: 1/5

"Agrippine" doit avoir son public pour qu'autant de tomes aient vu le jour. En ce qui me concerne, c'est tout simplement ce que j'aime le moins dans la BD, un dessin amateur avec des couleurs laides et d'un autre côté des strips incapables de m'arracher le moindre sourire. Il est inutile d'insister, ce n'est pas un blocage mais bien une question de goût. Pour ne pas être traité d'anti Claire Bretécher basique, je m'engage à ne plus ouvrir une seule de ses BD, avec Les Frustrés j'avais eu un avant-goût, avec "Agrippine" j'ai la confirmation : ça ne le fait pas, mais vraiment pas...

25/07/2010 (modifier)
Par Laurence
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Le premier Agrippine reste à mon goût le meilleur d'entre tous. Je me souviens qu'à l'époque de sa sortie, j'étais encore étudiante, j'avais lu et relu cet album tout un week-end non stop, en étant écroulée de rire à chaque lecture. Je l'ai redécouvert il y a peu, et je le trouve toujours excellent, dans son humour à la fois acerbe et tendre envers cette jeune fille un peu godiche de 14 ans, sa famille classe moyenne vaguement sup tendance intello Télérama...; tout est très bien vu et tient parfaitement le coup.

03/01/2010 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Agrippine ?... une mégère pas apprivoisée du tout !... Elle fait ses débuts dans le "Nouvel Observateur" n° 1256 du 1er Décembre 1988. Et j'ai là découvert -avec un réel plaisir- cette "anti-sociale" créée par Bretécher. J'ai découvert une jeune fille bon teint, mais horriblement insupportable, capricieuse, chiante, en proie à des crises existentielles qu'elle n'arrête pas d'en faire voir de toutes les couleurs aux gens qui l'entourent. Pourtant ses parents sont plus que compréhensifs et la laissent bien volontiers utiliser leur carte de crédit. Mais voilà, Agrippine adore "se faire plaindre", et Bretécher en profite ainsi pour balancer moult vérités (humoristiques) au lectorat qui, l'air de rien, en redemande. Je l'aime bien, moi, cette ado insupportable ; et qui a le parler des gens de son âge, leur causticité. Le graphisme ?... c'est "du Bretécher" pur jus, facilement reconnaissable : un trait nerveux -qui paraît simple pourtant-, efficace, et qui soutient bien -par les mimiques et gestuelles des personnages- cette fifille qui, l'air de rien, a peur de se sentir grandir.

05/02/2007 (modifier)
Par durand
Note: 5/5

Mais c'est génial, Agrippine ! Je l'ai découvert dans le Nouvel Obs et suis devenue une vraie fan, moi qui pourtant ne suis pas BD du tout ! Les dessins sont drôles, les répliques savoureuses et l'image de la famille est assez réaliste. Une petite préférence pour madame Zonzon dans "Agrippine et l'ancêtre", mais tout est à lire quand même, et à savourer même parce qu'il n'y en a pas tant que ça.

02/12/2005 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 2/5

De l'humour de pseudo-"djeunes" en direction des vieux quadras et plus. A mon humble avis, c'est illisible par les moins de 30 ans qui n'ont pas les mêmes références que ceux qui ont vécu l'après Mai 68. Oui, c'est parfois amusant, surtout entre deux articles guidés mais indigeste en albums.

31/10/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'aime guère les oeuvres de Bretecher et Agrippine est sans doute son personnage que j'aime le moins. Déjà côté dessin, y a pas grand chose à dire. Faut aimer ce style strictement dédié à la BD d'humour dans le genre qui parait périodiquement dans les magazines. Moi j'aime pas franchement mais bon ça marche assez pour ce genre d'humour satirique : les personnages sont moches pour refléter les défauts de leur âme, d'une certaine manière. Ensuite côté humour... Je le trouve dépassé d'un côté, mais également à côté de la plaque d'un autre côté, du moins pour mes goûts en matière d'humour. C'est une satire des parents petits-bourgeois, des adolescents égoïstes et égocentriques, d'une société urbaine dont je ne me sens absolument pas proche. Ca ne s'adresse pas aux adolescents car même si l'héroïne en est une, elle m'a toujours paru "chiante" quand je lisais ses histoires en étant moi-même adolescent, mais ça ne s'adresse pas non plus à moi en tant qu'adulte car je trouve toujours le tout aussi chiant et surtout pas marrant. Bon, la satire de l'adolescente détestable par son comportement est pas mal faite puisqu'Agrippine l'est, détestable, du moins à mes yeux, mais pour le reste, je trouve ça franchement bof.

21/09/2004 (modifier)
Par Zelda
Note: 4/5

Mon Dieu, où va le monde ? C'est tout à fait génialissime Agrippine ! Bon, je suis bien contente que vous ne vous retrouviez pas en elle les zamis, parce qu'elle est complètement cinglée. M'enfin, est-ce pour ça que ce n'est pas drôle ? Moi, je ne trouve pas. "L'ancêtre" est tout à fait culte ! (Je ne mets que 4 parce que les autres tomes sont moins cultes je trouve). Enfin, manifestement, cette bd est plutôt controversée... Alors je crois que ce que vous avez de mieux à faire est de vous faire votre propre avis et la lire, héhé ;-)

20/08/2004 (modifier)
Par FAELLE
Note: 5/5

Non mais vous délirez ou quoi ? Pas bien Agrippine (de ch'val !) Mais oui, c'est une BD culte. Moi elle m'éclate à donf ! Agrippine et l'Ancêtre, c'est une pure merveille. C'est du comique de situation au sein de la famille. Le père complètement largué, doux rêveur et possesseur d'une Carte Bleue pour les jours de blues. La mère, femme libérée qui assume tout, le boulot, la famille avec une adolescente gratinée et un pré-ado au stade anal (caca-boudin) et la grand-mère qui s'en mêle... C'est du second degré et Claire Bretécher est quelqu'un qui refuse le système mercantile instauré par les éditeurs-marchands-du-temple. Oui, c'est une militante, avec un fichu caractère et qui se fait trop rare (à mon goût) dans tous les médias. Moi je suis une fan de la 1ère heure (on l'aura compris !), j'ai tous ses albums, en 1ère édition, bien sûr. Je vous recommande aussi : "Sainte Thérèse d'Avila", "Les Mères" et "Docteur Ventouse, bobologue". C'est une caricature de notre société de consommation, génératrice de bobos futiles. A LIRE ABSOLUMENT en pratiquant le second degré, c'est bon pour le moral. @+ FAELLE Merci BRETECHER.

30/03/2003 (modifier)