Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Yêu Yêu Saïgon

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Carnet de voyage à Hô-Chi-Minh Ville...


Carnets de voyages Documentaires Indochine

« Le récit commence en juillet/août 2007 à Saigon quand n’ayant pas trop de nouvelles de mes projets en France je décide de proposer une série mettant en scène un super héros vietnamien. C’est aussi à ce moment que je démarche plusieurs revues et journaux en vue d’y faire des illustrations. Après plusieurs rendez-vous foireux et contacts qui ne mènent nulle part, je publie enfin des dessins dans le bimensuel « Lang cuoi » et dans la revue d’humour « Tuoi tre cuoi » qui fait partie d’un grand groupe éditorial. Puis dans un quotidien et une revue dominicale. Je passe pas mal de temps à faire des dessins humoristiques, je dois m’adapter car tout ce qui me semble drôle ne l’est pas toujours pour les Vietnamiens : on ne dessine pas un individu qui traverse les rues pleines de motos de Saigon en sautillant sur la tête des automobilistes !!! La tête est sacrée !!! Après avoir proposé mon projet « Red Shadoow » à l’éditeur « Kim Dong » qui ne donne pas suite, il est accepté par un autre éditeur « TRE ». Entre les directeurs de revues qui découpent au cutter dans mes originaux, les parties de dessins qu’ils veulent publier et les réunions chez l’éditeur TRE pour rendre mon projet de comics « conforme au parti du peuple vietnamien » je me suis dit qu’il y avait vraiment des choses à raconter. Je vis dans le district de Thu Duc où il n’y a pratiquement pas d’étrangers, je suis « l’attraction » dès que je vais manger ou faire une course dans le coin. Mais je dois aussi faire profil bas car dans chaque quartier il y a un responsable qui doit signaler toute anomalie, problème de voisinage ou personne non-inscrite vivant dans le quartier à la police...»

Scénariste
Eco
Dessinateur
Eco
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Novembre 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Yêu Yêu Saïgon
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

06/11/2009 | Spooky
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

"Yêu Yêu Saïgon", où quand Eco fait du Delisle à Saïgon. Ceux qui ont aimé Shenzhen et Pyongyang ne seront ni dépaysés ni déçus. On est certes dans un pays plus démocratique mais cette BD nous fait découvrir les habitants et leurs coutumes de cette ville et sa périphérie. Comme pour Delisle, il nous raconte également ses relations professionnelles car il travaillera pour des éditeurs locaux. La narration est fluide et le contenu relativement intéressant. La lecture est plaisante de bout en bout. Le dessin semble parfois expédié, proche du premier jet. Certains lieux sont bien croqués. C'est frais et bien fait. Note finale : 3.5/5

22/05/2010 (modifier)
Par scuineld
Note: 4/5

En effet, très sympa cette petite histoire sur la vie d'ECO à Saïgon... Il n'y a pas vraiment de scénario. C'est juste son histoire étalée sur 3 ans (environ) depuis son départ là-bas pour s'installer avec sa copine (vietnamienne). On y découvre ainsi la ville sous différentes facettes (le quartier où il habite, le quartier des étrangers, ..) ainsi que les moeurs différentes de cette partie du monde (interdiction de loger ensemble sans être marié, le moine qui médite le long du boulevard, ...). On y découvre ainsi une partie des étrangers qui, comme lui, résident à Saïgon (principalement l'américain aux prises avec la mafia). Il nous parle aussi des codes graphiques à appliquer si on veut percer dans le comics là-bas. Bref, différentes facettes de cette culture que je ne connaissais pas vraiment. Et en plus, lecture est facile, agréable et parsemée d'humour... Au niveau graphique, on retrouve le style ECO en noir et blanc. Perso, j'accroche bien. A vous de voir... C'est donc un chouette moment rafraîchissant de lecture que ce one-shot !

22/01/2010 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Plutôt sympathique ce carnet de voyage à Ho-Chi-Minh Ville, ex-Saïgon... Eco, venu y passer quelques temps avec sa petite amie vietnamienne, en profite, entre deux projets pour des éditeurs locaux, pour croquer la vie quotidienne dans la capitale... C'est frais, c'est sympathique, c'est bien raconté. Les anecdotes, entrecoupées d'extraits de la BD de super-héros vietnamien réalisée par Eco, sont assez marrantes, sans toutefois verser dans le néo-colonialisme ou la pitié. L'auteur se met lui-même en scène avec son trait simplifié mais tout de même assez travaillé. Une lecture bien sympa, à découvrir.

06/11/2009 (modifier)