Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

La Mort du peintre

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Dans le cadre d'une résidence d'artiste à Vitrolles, Edmond Baudoin nous emmène dans sa vision de la ville, de la découverte des gens qui y vivent. Ce sera pour lui l'occasion de rencontrer le peintre et auteur de bande dessinée Kamel Khélif et de nous parler de son amour pour la danse contemporaine. L'ouvrage, paru il y a une dizaine d'année par Z éditions est présenté dans un montage remanié.


Format à l’italienne La Danse

Dans le cadre d'une résidence d'artiste à Vitrolles, Edmond Baudoin nous emmène dans sa vision de la ville, de la découverte des gens qui y vivent. Ce sera pour lui l'occasion de rencontrer le peintre et auteur de bande dessinée Kamel Khélif et de nous parler de son amour pour la danse contemporaine. L'ouvrage, paru il y a une dizaine d'année par Z éditions est présenté dans un montage remanié.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2004
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Mort du peintre

24/10/2009 | Ems
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Cette BD est du pur Baudoin : elle mélange des pages avec de vrais découpages et d'autres avec des croquis ou du texte. On dirait une sorte de carnet de voyage. En fait de voyage, Baudoin décrit la ville de Vitrolles au travers de Kamel, peintre, et de Claire une danseuse contemporaine. Claire, parisienne, a des origines à Vitrolles par son arrière grand père, Kamel y vit. Sur la forme, c'est spécial, je conçois que beaucoup de personnes soient gênées par ce " bordel " organisé. Le dessin est parfois gras mais il est soigné. La période de création de cette BD précède l'arrivée à la mairie du FN, mais l'on y apprend à connaitre le contexte. L'histoire des personnages ne laisse pas indifférent mais je me suis senti loin de ce tumulte. Il est à noter la qualité de l'édition : ce one shot est broché avec une couverture plastique transparente sur laquelle est gravée le titre.

24/10/2009 (modifier)