Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Etoile du Chagrin (Mourning Star)

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Après la collision avec une comète et l'effondrement de leur civilisation, les survivants d'une planète dévastée combattent pour leur survie.


Après l'apocalypse... Cà et Là Comix

Après la collision avec une comète et l'effondrement de leur civilisation, les survivants d'une planète dévastée combattent pour leur survie. Les suppôts de l'Ordre, sous la férule de Maître Grène, tyrannisent la population et l'ensemble des clans de la planète. Deux rescapés, Wilm et Klavir, entament une quête pour retrouver une personne disparue pendant qu'un olibrius amnésique - qui s'avère être une véritable machine de guerre - erre sans but dans le désert, massacrant tout ce qui croise son chemin.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2008
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Etoile du Chagrin
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

28/09/2009 | Miranda
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà une série que j’avais découverte en lisant les avis sur le site (peu nombreux hélas), et que j’avais donc achetée il y a quelques années. J’ai relu les trois albums pour l’aviser. Visuellement, elle se présente de manière assez originale, mais peut avoir des côtés rebutants pour certains lecteurs. D’abord, les trois albums parus se distinguent par leur format : deux albums très épais, dans un petit format à l’italienne (du coup, dessin et surtout caractères assez petits et lecture pas toujours aisée) avec une couverture elle aussi épaisse et rigide et, au milieu de ces deux tomes, un « intermédiaire » (numéroté 1 ½ ) qui développe un passage de l’histoire et un personnage (mais cet album est broché, très fin, et de format un plus grand que les deux autres). Bref, pas facile à ranger dans sa bibli… Le dessin – qui n’utilise que le Noir et Blanc – est assez simpliste : pas ou peu de décor, et un trait qui fait très « enfantin ». Idem pour les mouvements des personnages. C’est assez bizarre au début, mais au bout d’un moment je me suis fait à cet aspect « amateur » de l’ensemble, pour me concentrer sur l’histoire elle-même. L’histoire donc. Après une catastrophe (une comète s’est écrasée sur la planète), les rescapés tentent de survivre, alors qu’une guerre oppose plusieurs « Etats », et plusieurs clans aussi, dans une guerre civile mal définie. L’ensemble est donc assez violent, ça découpe à tour de bras. Cela se laisse lire, avec l’impression de lire un bon fanzine. Mais depuis huit ans rien n’est paru : la série – incomplète en l’état- a-t-elle été abandonnée par l’éditeur ?

21/08/2017 (modifier)
Par Ducky
Note: 4/5

Une oeuvre originale, qui commence par "il y a moins d'un an, notre monde fut détruit" : On se place dans un monde dévasté avec une galerie de personnages plus loufoques les uns que les autres. C'est vrai qu'il y a un petit coté "donjonesque" dans cette BD. C'est prenant, ça vaut le coup d'être lu. Par contre, à l'issue du seul premier tome, on a envie de savoir comment tous ces personnages éparses se rejoignent dans l'histoire. Et petit bémol qui ne gâche rien à l'ouvrage, on a du mal à se représenter ce monde, les décors sont peu présents, aucune carte pour nous aider. Pour être plus précis, les plans sont serrés sur les personnages, voire même sur une partie de leur corps, ce qui laisse nécessairement peu de place pour les décors. Pour autant, j'ai hâte de lire la suite. Du tout bon. un bon 3,5/5

27/08/2013 (modifier)
Par Miranda
Note: 4/5
L'avatar du posteur Miranda

Avec Étoile du Chagrin on se retrouve dans un monde post-apocalypse fait de races diverses, de bêtes monstrueuses, de fantômes qui se nourrissent des rêves des gens et de batailles épiques, il y règne une ambiance et un esprit à la Donjon et c'est un vrai régal. Un exemple, l'un des personnages nommé le Tueur Coupeur se bat avec des ciseaux, très donjonesque comme idée. C'est aussi de l'aventure à grande échelle, les personnages déambulent dans un monde totalement dévasté où divers clans essayent de survivre et où la méfiance envers les autres groupes est omniprésente. Une kyrielle de personnages évolue dans cet univers, mais il est assez facile de suivre toutes leurs histoires car l'auteur a fait des scènes suffisamment longues pour ne pas nous perdre. Le récit met un peu de temps à démarrer mais une fois lancé on ne peut plus l'arrêter, il est véritablement entraînant. Un point original est le découpage de la série qui se compose pour l'instant d'un tome et demi. Le premier au petit format à la couverture rigide de 216 pages qui constitue l'histoire principale et un autre noté 1½ format un peu plus grand, couverture souple et 21 planches, qui est un épisode de la série mère où l'on rencontre de façon plus approfondie l'histoire de certains personnages, encore une fois Les Donjons ne sont pas loin. Pour ce qui est du dessin je suis un peu plus réticente, certes l'objet est très joli mais je trouve le format trop petit, d'autant que les cases auraient pu être un peu plus grandes, les marges étant assez larges pour faire un dessin plus imposant. Le demi-tome est plus grand et sa taille est parfaite. C'est un peu dommage car j'ai trouvé l'histoire visuellement parfois fatigante du fait de son format réduit. Le dessin en noir et blanc va à l'essentiel, Kazimir Strzepek a tout misé sur les personnages, réduisant les décors au strict minimum, c'est assez basique mais très efficace vu la multitude de protagonistes. Tome 2 Dans la continuité du premier, excellent, mais où est donc la suite ? Je n’impatiente moi !

28/09/2009 (MAJ le 06/12/2011) (modifier)