Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Panique à Saint-Pancréas

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Un beau matin, Michel, garçon de ferme de son état, va être l'objet du plus étrange des phénomènes : comme touché par la grâce, il entre ni plus ni moins en lévitation ! Il n'en faut pas plus pour tirer de sa torpeur la bourgade endormie et déchaîner les passions de l'establishment politique, clérical et médiatique...


Absurde Requins marteaux

Quelque part dans le monde rural, après la crise de la vache folle, un petit village figé dans le temps somnole paisiblement au rythme des tournées du facteur et du Café de la Place. Et pourtant un événement extraordinaire va venir contrarier le «ron-ron» léthargique des quelques habitants de Saint-Pancréas... Un beau matin, Michel, garçon de ferme de son état, va être l'objet du plus étrange des phénomènes : comme touché par la grâce, il entre ni plus ni moins en lévitation ! Il n'en faut pas plus pour tirer de sa torpeur la bourgade endormie et déchaîner les passions de l'establishment politique, clérical et médiatique... Pendant ce temps là, dans un monde lointain où les oiseaux ne volent plus et où les hommes sont des petites créatures de compagnie qui se balancent nonchalamment sur les trapèzes miniatures de leur cages à oiseaux, Kiki, la charmante «oisillonne», décide de partir en quête de cet étrange pays où les oiseaux demeurent encore ces gracieux volatiles au vol majestueux...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Panique à Saint-Pancréas
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

11/08/2009 | Ems
Modifier


Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

Prenez : - un facteur qui cherche sa casquette ; - un type qui vole et qui fait caca tout le temps - c'est dégoûtant ; - un évêque qui ne sait pas si déclarer le vol de ce type miraculeux, car il fait caca tout de même et c'est sale ; - le propriétaire du terrain où s'est déroulé la lévitation ; - trois anciens amants de Madame le Maire qui en sont encore à se demander pourquoi elle les a largués ; - des animaux dotés de parole mais qui ne racontent rien de passionnant ; - une société où les volatiles ne volent plus depuis des lustres, où l'un d'eux part à la recherche d'oiseaux qui voleraient encore. Tout ce petit monde très hétéroclite va plus ou moins se croiser et au final ça ne donne rien de vraiment intéressant. C'est trop décousu, je ne dirais pas que ça donne réellement dans l'absurde mais plutôt dans l'hermétique et le décalé, avec une pointe d'inachevé et cela verse trop dans le roman graphique. De plus, les chutes arrivent un peu brusquement. Le dessin de Vanol est plutôt joli, mais là encore l'auteur a fait mieux.

24/08/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Michel, un garçon de ferme, est aperçu un jour en train de léviter à 10 mètres de hauteur. Ce récit onirique, absurde et burlesque ne ressemble à aucun autre. On retrouve l'imagination débridée de Vanoli. Le scénario est pourvu d'humour gentiment distillé. La narration est bonne et le contenu maîtrisé de bout en bout. Vanoli arrive à faire cohérent avec ses délires. Les personnages secondaires sont étonnants également : les trois ex de Madame le Maire qui se retrouvent tous les étés, Sylvain qui vit avec une biche après avoir quitté son exploitation agricole pour la ville puis la nature, un enfant oiseau qui souhaite observer des oiseaux voler, etc.... Toute l'agitation va faire sortir certains personnages de leur routine. Le dessin N&B est torturé et personnel, similaire à ce que Vanoli a déjà produit dans ses BD éditées à l'association. Cette chronique rurale aux aspects fantastiques est plaisante à lire. Son prix sera par contre un obstacle pour beaucoup.

11/08/2009 (modifier)