Antichristus

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

1291 ap. J.C. Les États Latins d’orient s’effondrent avec la chute de Saint-Jean d’Âcre. Avant leur départ, les Templiers y ont enfoui un dangereux trésor. De quoi s’agit-il ? Plus de 500 ans après, un seul homme connaît ce terrible secret. S’il s’en empare, il déclenchera l’Apocalypse. Son nom fait déjà trembler les plus grands alors qu’il n’est pas encore Empereur.


1789 - 1799 : La Révolution Française Napoléon Bonaparte

1291 ap. J.C. Les États Latins d’orient s’effondrent avec la chute de Saint-Jean d’Âcre. Avant leur départ, les Templiers y ont enfoui un dangereux trésor. De quoi s’agit-il ? Plus de 500 ans après, un seul homme connaît ce terrible secret. S’il s’en empare, il déclenchera l’Apocalypse. Son nom fait déjà trembler les plus grands alors qu’il n’est pas encore Empereur. C’est Napoléon Bonaparte. Afin de couper la route des Indes aux Britaniques, il dirige l’Expédition d’Égypte et compte bien s’en servir pour parvenir à ses fins. Un homme va s’opposer à lui. Mais va-t-il déjouer les plans machiavéliques de celui que la toute Chrétienté surnomme Antichristus ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Mai 2009
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Antichristus
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

28/05/2009 | Ro
Modifier


Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Ma lecture de cette nouvelle série a plutôt mal débuté. En effet assez vite j'ai perdu pied dans l'histoire, les personnages ne m'ont pas intéressé, je trouvais le récit trop confus, avec des récitatifs trop pesants... En ce qui concerne l'alliance de Bonaparte avec "Antichristus", c'est tellement mal raconté et tourné que c'en est presque risible ! Le dessin, quant à lui, ne m'a pas plu. Certes, il n'a pas de défaut particulier, mais l'encrage m'a semblé par moments très épais, renforçant une impression de traits grossiers sur les visages des personnages. La suite se fera sans moi...

17/08/2009 (modifier)

Difficile au premier opus de se faire une idée de ce que sera la série. Parlons du tome 1 donc Niveau dessin, c’est propre, le trait est assuré, suffisamment personnel sans être original. Les couleurs m’ont un peu surprises, je les trouve légèrement fades dans l’ensemble sans pour autant les trouver laides. Les cadrages ne sont pas monotones sans être percutants. Bref tout cela donne une impression de leçon récitée plus qu’autre chose. Niveau scénario, c’est inégal : si la période est bien choisie car propice à nombres d’influences intellectuelles, le trésor habituel des templiers en avantageusement remplacé par un trésor des hospitaliers. Napoléon lui-même est un personnage central de l’histoire, et j’avoue que pour l’instant c’est pas mal, on le voit suffisamment peu pour qu’il soit crédible, mais suffisamment pour que son rôle fasse corps. En revanche les multiples tours de cape et d’épée autour, les bateaux, les prisons d’où on s’évade avec des tours, le coup de la jolie fille téméraire faire valoir du beau héros rebelle seul espoir d'un ordre… Pfff comme tout ceci fait recette de vielle marmite, et comme tout ceci est fade : comme une leçon récitée. Au final ce premier tome est d’une platitude et d’un entendu ennuyeux qui ne vaut pas plus que bof. Ceci dit ce n’est pas mal fait et on ne tombe pas dans le ridicule comme sans « succubes », il faudra donc voir la suite pour savoir si tout ceci n’était qu’un prélude laborieux qui va décoller ou si tout ceci va rester très scolaire.

02/06/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Les scénarios des séries de la collection "Secrets du Vatican" sont assez classiques dans leur genre. Difficile de faire du neuf dans la veine des Da Vinci Code, Le Triangle Secret et autres Le Troisième Testament. Mais Antichristus a l'avantage de mettre en scène une époque historique particulièrement intéressante, d'autant plus pour servir une intrigue sur la base de trésors de templiers, ou plutôt des hospitaliers ici pour changer un peu. Il s'agit en effet de se placer dans le cadre de l'Expédition d'Egypte de Napoléon Bonaparte, depuis la prise préliminaire de l'île de Malte jusqu'à l'opération terrestre en elle-même. Qui plus est, le personnage titre de la série, ce fameux antéchrist, serait en fait le futur empereur lui-même, dénoncé ici pour son action directe et dévastatrice à l'encontre du pouvoir catholique de l'époque. Plutôt intéressant de ce point de vue, d'autant que Bonaparte est un personnage actif de cette bande dessinée et qu'on en apprend un peu plus sur la diplomatie et la sage utilisation des motivations des parties en présence dont il a su faire preuve à l'époque. Ceci étant dit, pour le moment, la série n'est pas très palpitante. On retrouve un peu trop de poncifs du genre "Secrets du Vatican". Un beau héros sûr de lui prêt à s'opposer seul s'il le faut à l'armée française et aux ambitions napoléoniennes, la jolie minette au caractère bien trempé qui va lui servir de compagne (dont on se demande un peu ce qu'elle fout là d'ailleurs) et de faire-valoir féminin, le vieil homme sage et érudit pour la partie intellectuel du récit, beaucoup de facilités scénaristiques, de fuites et combats dont les héros se sortent sans soucis et sans hésitation... Le dessin lui aussi est correct mais sans grande saveur. Rien à lui reprocher techniquement parlant si ce n'est un encrage qui manque de présence. Je regrette juste son manque de personnalité et d'originalité visuelle. Bref, c'est un premier tome que j'ai lu sans grande passion, ayant l'impression d'y voir de nombreuses scènes déjà-vues et des héros clichés. Seul le décor historique, la stratégie de Napoléon et la curiosité de voir ce dernier mêlé à une chasse au trésor ont un peu attisé mon intérêt. J'espère que la suite sera plus percutante.

28/05/2009 (modifier)