Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Zblucops

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Un commissariat pas comme les autres a recruté des éléments jeunes, motivés et ... incompétents !


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Policier, mais drôle Tchô !

Neuf « Cops » délurés comme on les aime : Bill Playmo, Tistouille, Valentine, Grünt, Stanislas, Papy Louis, Jubei, Omar et Karp sont là pour (tenter de) faire (un petit peu) régner l'ordre (surtout entre eux). Leur mission ? Eux-mêmes l'ont oubliée ! Ce n'est pas faute de persévérance de la part de Bill, de bonne volonté pour Valentine, d'expérience pour Papy ou d'honneur pour Jubei, mais que voulez-vous cette équipe provoque plus de catastrophes qu'elle ne résout d'enquêtes. Prépubliées dans « Tchô, le Mégazine », les histoires courtes de Zblucops vous décoinceront les zygomatiques par ses aventures hilarantes et invraisemblables.

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2005
Statut histoire Série terminée (gags, histoires courtes et histoires à suivre) 8 tomes parus
Couverture de la série Zblucops
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

31/03/2009 | PAco
Modifier


Par jul
Note: 3/5

J'ai bien aimé les 2 premiers tomes. Ce n'est pas du tout le genre de trucs que je lis mais cela appartenait à mon amie de l'époque, donc j'ai lu ces 2 bds. C'est très moderne et " djeuns" (dans le bon sens du terme et puis je suis moi même en quelque sorte encore un "djeuns") mais assez réussi (voire très). C'est un peu l'école "tcho" mais pour les plus grands. Une grosse influence manga et dessin animé. Mais fait plutôt " subtilement". Nous suivons les aventures d'une bande de "cops". Celui à tête de playmobil, la nana qui se bastonne, le boulet avec la morve au nez ... C'est drôle, enlevé et très bien dessiné, c'est moderne et manga, bref c'est très sympa. Mention spéciale au repas chez la belle famille avec le playmobil. Mais bon ce n'est pas vraiment ma came. Je n'ai pas cherché à lire le reste.

29/06/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cela faisait un moment que cette série m'attirait, allez savoir pourquoi. En fait, si, je sais un peu pourquoi : parce que j'étais curieux de découvrir l'ambiance délirante que je lui pressentais et dont j'espérais qu'elle se rapproche de délires manga tels que Dr Slump ou le Collège Fou fou fou, voire du jeu Monkey Island, tout autant de séries rafraichissantes et amusantes qui m'avaient plu dans ma jeunesse. D'une certaine manière, je n'ai pas été déçu et je suis heureux de mon achat. Zblucops s'inspire pour de bon de références telles que je les cite ci-dessus. L'ambiance graphique est d'inspiration manga teintée d'un peu de cartoon. Pêchu et efficace, c'est un dessin qui convient parfaitement au récit. Les deux premiers tomes de la série sont composés de gags en une page ou d'histoires courtes indépendantes. C'est un moyen pour les lecteurs de découvrir les personnages. La structure en gags est cependant un peu frustrante car l'ensemble est décousu et ne permet pas une continuité satisfaisante. A partir du tome 3, le récit prend une vraie tournure à suivre, avec une histoire complète par album et des intrigues variées qui se poursuivent tome après tome. Cela permet non seulement d'accrocher davantage le lecteur mais en plus d'approfondir les personnages et de voir évoluer l'équipe des Zblucops. Ce sont précisément les personnages qui sont le point fort de cette série. Dotés de personnalités très marquées et souvent originales, ils sont tous déjantés, drôles et très bien assortis. On prend vraiment plaisir à les retrouver page après page et à les voir interagir entre eux et avec leur environnement. A noter en outre que chaque tome est plus ou moins dédié à un personnage en particulier. A vrai dire, ce sont plus leurs comportements qui amènent le rire ou le sourire à la lecture. Les gags en eux-mêmes sont plutôt inégaux, avec malheureusement pour moi un peu trop de gags scatologiques qui ne sont pas ma tasse de thé. Mais j'ai quand même bien rigolé sur quelques chutes bien amenées. Un univers déjanté, des personnages attachants et drôles, cette série serait excellente si l'humour était un peu moins gamin par moment. J'y accroche cependant et c'est avec plaisir que je retrouverais cette fine équipe délirante pour leurs prochaines aventures. Une question demeure ceci dit : d'où vient le drôle de nom de Zbluville ?

23/06/2009 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Dans la famille BD barrée, je demande le petit dernier ! BINGO ! Zblucops est en effet une BD complètement déjantée et délurée au graphisme et inspirations mangas. Côté histoires, ne cherchez pas trop à comprendre, eux même -notre troupe de zéros- ont lâchés l'affaire et se laissent porter au gré des aventures qui leur tombent dessus, et ça ne manque pas ! Car cette troupe de flics hors du commun -c'est le moins qu'on puisse dire- a le chic pour se retrouver dans les situations les plus cocasses et délirantes qui soient au fil de ces 5 tomes ! Le tout servi avec humour, le sens de l'absurde et du loufoque, saupoudré d'un soupçon d'humour japonico-scato-crotte-de-nez qui fleure un peu le taisson, mais qui se supporte plutôt bien... (Autant dans Titeuf je ne supporte pas, là dans le délire général ça passe!). Côté dessin, ça pète aussi ! On se frotte à un coup de patte de Gobi reconnaissable entre tous (cf Lucha Libre) mais plus inspiré manga. Les personnages et la dynamique instaurée confirment cette influence. Et ça fonctionne parfaitement pour laisser libre cours aux tribulations de nos délurés ! Rien de novateur, mais une BD efficace très bien menée graphiquement, aux couleurs relevant le tout de façon réussie pour faire prendre de cette détonante sauce piquante ! Au final, une série BD qui ne se prend pas au sérieux, qui déride, qui se fait et qui fait plaisir !

31/03/2009 (modifier)