Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Papyrus

Note: 2.35/5
(2.35/5 pour 23 avis)

Angoulême 1986 : Alfred enfant pour le tome 8 Au fil des aventures de Papyrus, empreintes de magie et de réalisme fantastique, c'est à la redécouverte de l'Egypte ancienne que l'on est convié.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Angoulême : récapitulatif des séries primées Egypte Egypte Ancienne Journal Spirou Mythologie

Crée en 1974 par Lucien De Gieter, Papyrus est un jeune pêcheur d'origine modeste vivant à l'époque des Pharaons. Au fil des aventures de Papyrus, empreintes de magie et de réalisme fantastique, c'est à la redécouverte de l'Egypte ancienne que l'on est convié. Décors superbes et documentation sans faille. Quand la BD offre quelque chose de plus.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juillet 1978
Statut histoire Une histoire par tome 33 tomes parus
Couverture de la série Papyrus
Les notes (23)
Cliquez pour lire les avis

22/04/2002 | dut
Modifier


Par Josq
Note: 3/5
L'avatar du posteur Josq

Si Papyrus n'est certes pas du grand art, c'est pour moi une saga qui réussit néanmoins tout-à-fait à atteindre son but. S'adressant essentiellement à un jeune public, De Gieter sait pourtant y faire pour insuffler à ses récits suffisamment de rythme et de péripéties pour qu'on ne s'y ennuie pas plus que de raison, même en étant adulte. Il faut bien avouer, malheureusement, que les histoires sont très inégales. En fait, le principal problème de Papyrus, c'est qu'il y a trop de tomes. Mais il est pourtant difficile de ne pas trouver son compte à un moment où à un autre, tant l'auteur s'ingénie à varier le cadre et le fil directeur de chacune de ses histoires. S'appuyant sur une connaissance assez documentée et en tous cas très crédible de l'Egypte antique, Papyrus séduit surtout par son exotisme et sa remise au goût du jour de la mythologie égyptienne, toujours aussi fascinante. Les personnages ne sont certes pas les plus originaux que l'on ait jamais vus, mais ils fonctionnent bien, et les jeunes lecteurs n'auront aucun mal à s'identifier aux uns ou aux autres pour s'impliquer dans l'histoire. Au gré de la ligne claire de De Gieter, jamais révolutionnaire, mais efficace et plutôt élégante, on trouve donc son plaisir sans problèmes dans cette bande dessinée qui a peu d'ambition, sinon celle nous faire passer un agréable moment, d'un exotisme charmant. Et à ce niveau, la mission est clairement remplie.

23/03/2019 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

J'ai un petit serrement à propos de cette série. En effet c'est en partie grâce à elle que j'ai découvert l'Egypte et que plus tard je me suis intéressé a ce pays et sa civilisation antique. Mes lectures ont bien sur évolués avec le temps! Ce qui me fascinait le plus à l'époque c'était les architectures monumentales des différents temples et palais anciens. Bien plus tard j'ai compris que se n'étaient pas de bêtes décors, c'était les trucs qui existaient en vrai! Et les histoires! Il y avait des complots, des grands prêtres fourbes et cruels, un jeune garçon courageux, sa copine n'était pas mal non plus et puis l'on parlait de Dieux dont on n'avait pas l'habitude d'entendre les noms et qui avaient de drôles de pouvoirs et de têtes. Alors oui voilà une série destinée aux enfants mais qui à mes yeux possédait ungrand mérite c'est qu'elle ne les prenait pas pour des idiots. Pour qui voulait elle possédait des éléments pédagogiques, jamais chiants, qui permettaient de découvrir des choses. Voila donc une série qui mérite d'être sinon découverte du moins redécouverte.

16/11/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Voici une série idéale à recommander pour un jeune public qui sera réceptif à ces aventures où se côtoient phénomènes étranges, Histoire authentique, dangers multiples et humour. Les héros n'hésitent pas à se frotter aux croyances de leur pays, aux princes fourbes, aux grands prêtres et même aux dieux de l'Egypte ancienne, de même qu'ils grandissent, mûrissent et quittent l'enfance des premiers épisodes pour devenir de beaux adolescents puis de beaux jeunes gens; Théti-Chéri est même devenue une fille très craquante. Cette sympathique et charmante série créée en 1974 dans le journal Spirou permet de découvrir les moeurs antiques de la civilisation égyptienne qui fut tant étudiée par les archéologues. De Gieter fait intervenir le merveilleux et donne une ambiance fantastique tout en respectant la mythologie égyptienne, avec un grand souci de l'exactitude dans les décors et fonds de cases soignés; certains monuments grandioses, tel le fameux temple d'Abu Simbel, donne une crédibilité à la bande, de même que le ton enfantin des premiers récits s'estompe au fur et à mesure que les héros grandissent, la série visant ensuite un public plus large, même si elle continue de s'adresser à un public assez jeune. Cet aspect documentaire mais ludique, cette authenticité qui renforcent des scénarios à rebondissements bien agencés, ont permis à la série d'être louée par les historiens, les égyptologues et les enseignants. Quant au dessin, d'un graphisme typique de l'école Spirou au début, il évolue vite vers un style plus semi-réaliste qui s'apparente alors étrangement à celui de l'école Tintin. Véritable best-seller de la BD jeunesse, "Papyrus" ne mérite pas le mépris qu'on lui porte parfois, mais les albums étant nombreux, il faudra certes faire un choix judicieux.

05/07/2013 (modifier)
Par Chéreau
Note: 3/5

Une série ligne claire pour enfants tout ce qu'il y a de plus classique. Mise en page sage et lisible, intrigues linéaires, une par album ou à peu près, personnages habituels : le jeune beau héros courageux, la (très) jolie héroïne certes tout aussi courageuse mais qui se fait enlever par chaque méchant qui passe... L'intérêt réside surtout dans la reconstitution d'une Egypte antique pleine de merveilleux, où dieux et démons se promènent parmi les mortels. Alors, oui, ça ne révolutionne pas la BD, loin de là. Mais c'est bien troussé, bien dessiné, et les enfants accrochent sans problème. Une série de jeunesse pour apprendre à aimer la BD. Une série peut-être davantage pour garçons que pour filles, le rôle actif revenant tout de même nettement, comme dans 90% des séries pour enfants, au personnage mâle.

13/04/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai connu cette série par le dessin animé que j'aimais bien et que je considère encore aujourd'hui comme un exemple d'adaptation supérieure à l'œuvre original parce que franchement la bande dessinée est sans grand intérêt. Même quand j'étais petit je n'arrivais pas à finir les albums alors imaginez aujourd'hui ! Les ficelles sont souvent trop grosses et plusieurs albums semblent avoir été faits uniquement parce que l'auteur voulait parler de quelque chose ayant un rapport avec l'ancienne Egypte. Les personnages sont ennuyeux et l'humour est lourd. Je me demande comment cela peut encore marcher !

26/09/2011 (modifier)
Par Nijal
Note: 3/5

Je dois en avoir lu quelques-uns étant plus jeune. Mais autant avouer que je n'ai jamais vraiment accroché. Je ne vois pas ce qui rend cette série si... ennuyante. Peut-être le dessin, ou alors les histoires trop niaises, trop sérieuse, trop orientée sur la mythologie, pas assez de suspense... Sans doute un mélange de tout ça. Je n'ai connu que des petits garçons intéressés par l'Egypte pour apprécier cette série dont le dessin, je dois le dire, est peu attirant, et a mal vieilli contrairement à celui d'Alix (en fait, les deux séries n'ont vraiment pas grand chose à voir). Un public très sectorisé donc. Rajouté quelques années plus tard ( 17/02/2008 ): Comment ai-je pu être aussi aveugle sur les qualités évidentes de cette BD? Je ne renis que partiellement ce que j'ai pu dire auparavant, je nuance seulement mon jugement, mais je change complètement d'avis sur le dessin: fin, précis, clair, do-cu-men-té (donc foncièrement réaliste), je devais être aveugle pour ne pas m'être rendu compte de sa qualité! Je me rends compte maintenant que ce qui me déplaisait dans cette BD, c'était l'absence d'humour un tant soit peu fin. Il était trop "1er degré", trop "infantile", même pour l'enfant que j'étais. Vous me répondrez: "et dans Alix, y a de l'humour peut-être?" Certes non, vous répondrais-je, mais comme je le disais précédemment, ces deux séries n'ont rien à avoir, car Alix possède une densité épique qu'est loin d'atteindre "Papyrus", dont l'ambition est bien moins élevée. C'est peut-être aussi la pregnance du fantastique mythologique qui m'a déplu, amateur que je suis de BD historique "réaliste", mais je dois reconnaître maintenant la qualité de certaines histoires! En définitive, une série loin d'être indigne, qui a trouvé et trouvera encore certainement des amateurs du genre, mais qui cependant atteindrait difficilement le statut de "BD jeunesse incontournable" (allez je monte ma note quand même!)

03/05/2005 (MAJ le 17/02/2008) (modifier)

Dans le style héros pour jeunes et adolescents qui change de Tintin et Mortimer, je voudrais la série Pyramides égyptiennes ! Un jeune héros dynamique à qui plein d’aventures toutes aussi divines les unes que les autres. Fort heureusement, il y a une déesse gentille qui aide lorsque le jeune héros est vraiment trop mal en point. Et un amour platonique avec la fille de Pharaon. Et puis il est tellement fort qu’il parvient à tuer 6 fois un Dieu égyptien ! C’est gentil, gentiment dessiné, aux scénarios pas forcément géniaux et même souvent pleins d’incohérences d’un album à l’autre. Enfin ce n’est pas forcément ce qu’on demande pour un jeune public. En revanche pour les plus de 16 ans… donc un bof s’impose !

10/12/2007 (modifier)
Par Durozoi
Note: 4/5

J'ai trouvé cette BD d'une grande fraîcheur, avec des épisodes bien enlevés, un bon respect de l'antiquité égyptienne pour autant que je sois capable d'en juger, des dessins des bâtiments remarquablement bien faits, et des personnages très attachants. Bien que cette série soit plutôt destinée à de jeunes lecteurs, je lis encore les derniers albums avec amusement, et l'une de mes petites filles qui a six ans, passionnée par les dessins animés qu'elle a dû regarder cinquante fois, suit également les épisodes en regardant les images, attendant de savoir suffisamment lire pour les découvrir plus complètement. C'est un excellent produit pour les petits, et qui ne peut pas les choquer, sans violence même sous-jacente. Je conseille vivement cette série.

10/10/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Papyrus fait son apparition dans l'hebdo Sirou n° 1867 du 24 Janvier 1974. Au départ jeune pêcheur, lui et la belle Théti-Chéri -la fille de Pharaon- vont se lier d'amitié et vivre de grandes aventures dans une Egypte que l'on peut estimer entre 1500 et 1000 ans avant notre ère. Papyrus ?... une longue série PARFOIS agréable à lire. J'aime bien le postulat adopté par son créateur : faire intervenir le "merveilleux" dans des histoires à la précision et crédibilité historiques. Les premières aventures peuvent paraître un peu "enfantines", mais Papyrus va évoluer vers plus de réalisme car -et c'est visible- ces "enfants" grandissent au fil des opus pour devenir de grands adolescents qu'une "douce" complicité anime. Graphisme classique ?... Oui, mais De Gieter -sans pour cela en faire une série trop didactique- se base sur une solide documentation pour nous restituer au mieux les us et coutumes de l'époque. Histoires solides aussi, MAIS avec de trop parcimonieuses doses d'humour. Et c'est là que le bât blesse : je n'ai jamais pu prendre parti -ou non- pour le héros et -sincèrement- je me moque carrément de ce qui peut lui arriver. Papyrus n'est pas "attachant". De Gieter nous livre un travail solide, riche de renseignements et coloré ; une série qui a obtenu un succès immédiat et qui ne se dément toujours pas. Personnellement, j'en possède quelques opus, en ai lu d'autres... mais n'en fait pas la recherche ni la collection. Bien fait. Bien documenté. Graphisme sans reproche. Mais lecture sans émotion. L'auteur : Lucien De Gieter, dessinateur-scénariste belge est né à Etterbeek (Bruxelles) le 4 Septembre 1932. Outre cette série, a collaboré sur des épisodes de Poussy, des Schtroumpfs.

28/09/2006 (modifier)
Par narvik
Note: 2/5

Bah oui, moi qui n'aime pas du tout les séries parlant de l'Histoire, je n'arrête pas d'en lire... J'ai acheté 2 vieux "Papyrus" trouvés dans une brocante. Les couvertures ne m'attiraient pas tellement, mais j'avais déjà entendu parler de la bd sans pouvoir la lire. Je me suis laissé prendre au prix attractif... Autant dire tout de suite que ça a été une grande déception. Je n'ai pas réussi un tant soi peu de m'intéresser à l'histoire et les personnages me sont parus terriblement ennuyeux. De plus, les dialogues sont archi-pompeux, ce qui n'arrange rien. Pour les dessins, c'est pas brillant non plus: je les trouve très lassants, mais c'est habituel avec les vieilles bds. Mais je dois reconnaître que l'auteur (De Gieter) s'est très bien documenté. On apprend beaucoup de choses sur l'Egypte ancienne et c'est peut-être le seul intérêt de cette bd. A réserver pour ceux qui aiment cette époque.

04/08/2006 (modifier)