Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Zélie et Compagnie

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Zélie et sa bande de copains, Einstein, Boycott, Coin-Coin et l'indécollable Laglu, ne sont jamais à court d'imagination.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Astrapi Corbeyran

Zélie et sa bande de copains, Einstein, Boycott, Coin-Coin et l'indécollable Laglu, ne sont jamais à court d'imagination. Aussi, quand un type à l'air louche et à la joue ornée d'une superbe balafre leur raconte des histoires de pirates et de trésors, ils foncent tête baissée dans une drôle d'aventure... Quand Zélie découvre que la plupart des bonbons contiennent des produits chimiques, elle n'hésite pas à alerter l'opinion mondiale... du quartier ! Avec son inséparable bande de copains, Einstein, Boycott, Coin-Coin et Laglu, la voilà bien décidée à gagner la bataille contre les colorants !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2004
Statut histoire Histoires courtes 13 tomes parus
Couverture de la série Zélie et Compagnie
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

24/01/2009 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série jeunesse sympathique et pour une fois le ton enfantin ne m'a pas ennuyé car les histoires sont rigolotes et j'aurais bien aimé lire ça quand j'étais enfant. Les différents récits ne sont pas très répétitifs et ils se lisent bien. Je suis tout de même d'accord avec Ro lorsqu'il dit que c'est convenu. D'ailleurs, après avoir lu quelques tomes je commençais à faire une overdose. Un enfant pourrait lire sans problème la collection au complet (j'imagine), mais pour un adulte lire plus que deux ou trois tomes en même temps n'est pas une bonne idée. Il y a un truc que je n'ai pas trop aimé c'est que les personnages n'ont pas de personnalité très profonde. Je me demande comment les enfants pourraient s'identifier à eux !

01/05/2012 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je viens de lire cette BD peu de temps après la série Ariol qui a suivi un parcours éditorial très similaire : une BD jeunesse parue dans Astrapi, puis publiée en petits albums d'une quarantaine de pages, puis ensuite rééditée en plus gros albums de plus de 100 pages regroupant les albums déjà parus puis les aventures suivantes. Et j'ai du mal à ne pas comparer ces deux séries et à ne pas me dire que je préfère Ariol. Le dessin est similaire dans les deux cas, un dessin tout simple, de style "enfantin", comme David de Thuin sait en produire. Classique mais efficace sans chercher la complication. Le contexte est similaire aussi : la vie d'un jeune personnage principal entouré de sa bande d'amis, à l'école, en famille ou bien s'amusant tout simplement ensemble. Même structure en histoires courtes d'une quinzaine de pages maximum avec une idée de base différente à chaque fois, un début et une fin. Mais là où j'avais apprécié la certaine originalité d'Ariol et surtout sa grande crédibilité, je trouve Zélie et compagnie nettement plus basique et convenu. Les histoires sont relativement variées mais se révèle assez plate. Il n'y a guère d'originalité ni vraiment d'humour. On peine à s'identifier aux personnages qui semblent jouer un rôle, parfois caricatural. Ce n'est pas très captivant d'autant que chaque histoire se résous en deux coups de cuiller à pot sur leur dernière page par des "tout est bien qui finit bien" qui m'ont souvent déçu ou du moins semblé trop faciles et artificiels. Ca reste une lecture divertissante et pas mal foutue pour la jeunesse, mais elle ne m'a pas accroché.

24/01/2009 (modifier)