Go ! Tenba cheerleaders

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Débarquement de pom-pom girls...


Pantsu ou Shonen Harem Shonen Gahosha Sport

Élève de 1ere au lycée Tenba, Maki peine à convaincre les nouveaux élèves de l'établissement de rejoindre le très viril club des supporters à l'image ringarde dont il est l'unique représentant. Mais Saki, sa pulpeuse camarade de classe, l'a à l'œil depuis l'année précédente car elle a repéré en lui un potentiel exceptionnel. C'est ainsi que Maki est recruté malgré lui par l'équipe des Cheerleaders au sein de laquelle, seul au milieu d'un parterre de filles, il entame son éblouissante carrière de pom-pom boy ! Parviendra-t-il à résister aux charmes de ses coéquipières pour qu’encourager ne rime pas avec peloter ? Le jour du grand tournoi estival de cheerleading, la belle Saki disparaît. Pour Maki, pas d’hésitation : il faut sauver la pom-pom girl !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Janvier 2009
Statut histoire Série terminée 8 tomes parus
Couverture de la série Go ! Tenba cheerleaders
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

21/01/2009 | fonch001
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 J'ai lu les 4 premiers tomes et je ne pense pas aller plus loin pour le moment et notamment parce que je ne sais pas où trouver les tomes suivants. C'est le genre de manga pas prise de tête rempli d'humour délirant et de fanservice. J'aime bien plusieurs mangas humoristiques, mais ici j'ai trouvé que l'humour était moyen. J'ai souri sans plus. Les personnages ne sont pas très intéressants. Les filles servent surtout à assurer le fanservice et l'auteur a beaucoup d'imagination pour montrer leurs petites culottes. C'est sympa un moment, mais à la longue cela devient un peu lassant. J'ai l'impression que l'auteur veut créer une histoire d'amour entre le personnage masculin principal et une des cheerleaders, mais ce n'est pas très développé (peut-être que ça l'est dans les tomes suivants). Je ne peux pas dire que je me suis ennuyé durant ma lecture, mais je ne peux pas dire non plus que j'ai été passionné. J'aurais sûrement mieux apprécié lorsque j'étais un ado. Aujourd'hui, c'est le genre de manga dont je lis un tome de temps en temps lorsque je n'ai rien à faire.

13/06/2015 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Comment dire… pour résumer, je pourrais dire que cette série est un bon gros délire, parfois assez drôle mais que, quand même, 8 tomes c’est beaucoup trop ! En gros, je dirais que l’humour et le côté caricatural / fan service débridé fonctionne et se « renouvelle » bien sur la première moitié de la série mais qu'ensuite, on sent que l’auteur ne sait plus quoi nous raconter pour rallonger la sauce… Et quand il essaie de nous « passionner » avec le suspense d’une compétition régionale ou nationale de cheerleading, ça tombe un peu à l’eau car c’est tout bonnement soporifique… Pas mal sans plus, un peu trop délayé et donc lassant au fil des tomes mais souvent drôle et avec des personnages assez sympathiques et attachants ce qui rend la série plutôt agréable à suivre. La série idéale pour servir d’illustration à un cours sur le fan service !

26/02/2011 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Bon, c'est clair que le but de ce manga est de montrer à la moindre occasion les culottes des pom-pom girls, avec des morceaux de seins par moments. Cabrioles, douches, état d'ébriété, toutes les occasions sont bonnes. De ce côté-là, le fan service est assuré et assumé. Les filles sont girondes, les situations sujettes à de nombreux quiproquos, le personnage masculin sans le moindre intérêt, c'est typique. Je me suis pas mal ennuyé à cette lecture, malgré le trait loin d'être désagréable.

21/02/2009 (modifier)
Par fonch001
Note: 3/5

Le scénariste de T'abuses Ikkô récidive. La première chose qui saute aux yeux c'est que derrière le pseudonyme du dessinateur Bohemian-K utilisé pour T'abuses Ikkô, se cache... le scénariste (je me demande bien quelle peut en être l'utilité) ! Car ces 2 œuvres sont en tout point commun. Remplacez les bonzesses par des pom-pom girls et vous aurez 2 fois la même histoire avec le même character design ! D'ailleurs la plus grosse différence entre ces 2 œuvres est l'édition : moins chère et de meilleure qualité chez Doki doki que chez Soleil. Nous avons une fois de plus un personnage masculin creux, dont l'unique intérêt est de déployer une force herculéenne lorsqu'il entre en transe, entouré par une myriade de demoiselles qui passent leur temps à montrer leurs petites culottes ou à prendre des douches. Finalement on est moins choqué par ce titre que par le précédent, car il semble presque naturel de voir les sur-culottes de pom-pom girls, alors que pour des bonzesses c'était nettement plus incongru. Du coup le scénario déroute moins et reste plus facile à admettre. Je me demande quand même comment l'intérêt de cette œuvre va pouvoir se maintenir sur au moins 6 tomes... A réserver à un lectorat d'amateurs.

21/01/2009 (modifier)