Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Fathom

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Après la découverte de ses troublantes origines, la belle Aspen Matthews doit s'engager dans une guerre qui changera à jamais la face de la Terre ! Tout le talent de Michael Turner au service d'un superbe récit d'action, emprunt d'écologie.


Guerrières Image Comics Sous la mer

Après la découverte de ses troublantes origines, la belle Aspen Matthews doit s'engager dans une guerre qui changera à jamais la face de la Terre ! Tout le talent de Michael Turner au service d'un superbe récit d'action, emprunt d'écologie. Aspen Matthews est une jeune fille qui a toujours été attirée par la mer. Recueillie en pleine mer sur un navire au large de San Diego, Aspen devient biologiste marine et découvre ses origines : elle appartient au peuple marin des Bleus. Ceux-ci ne sont pas les seuls à partager notre planète avec les humains. En effet, les Ténébreux se révèlent bientôt au grand jour...

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Juin 2006
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Fathom
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

12/11/2008 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

C’est très beau visuellement avec de belles couleurs qui mettent en valeur les planches et un cadrage assez dynamique. La flore sous-marine sera de toute beauté. Encore une fois, il n’y a rien à redire sur cet aspect. Cependant, le scénario n’arrive pas à nous captiver plus que cela. Il y a bien un petit message écologique qui enveloppe le récit (la défense de la nature et des océans). Il manque incontestablement quelque chose pour nous intéresser sur la longueur une fois que l’effet de surprise est passé. C’est une approche assez banale et assez cinématographique à savoir les humains qui s’opposent à un peuple de la mer s’apparentant un peu aux Atlantes. J’ai appris que l’auteur de ce comics est malheureusement décédé d’un cancer à l’âge de 37 ans. Triste nouvelle. J’avoue qu’il savait très bien dessiner. Son héroïne est par exemple assez sexy. Un film avec Megan Fox dans le rôle d’Aspen devait se faire mais n’a pas abouti. A noter qu’on peut lire les pensées des personnages et que pour différencier les pensées de chacun, Michael Turner leur a attribué un code de couleur différent. C’est assez astucieux. Dommage que les dialogues ralentissent considérablement le rythme. Cette série sera à réserver aux fans de l’auteur et aux amateurs du genre.

14/01/2020 (modifier)
Par LeVellave
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Cette série est la suite directe de la série Fathom - Origines. Il est bien d'avoir lu la première série pour mieux apprécier la seconde. Mais ce n'est pas primordial du tout. On peut commencer par la seconde sans soucis. Les deux premiers tomes sont une sorte de transition qui ajoute d'autres personnages, d'autres ennemis et entraine des nouvelles questions pour l’héroïne Aspen. A partir du tome 3 commence véritablement la saga. Les tenants et aboutissant des différentes parties sont peu à peu révélés. La suite se lit très agréablement. La série réunit du côté des dessins de très bons artistes. La beauté visuelle est bien présente. Le talentueux Michael Turner nous offre en plus des magnifiques couvertures qui font de cette édition Delcourt un objet culte.

06/02/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'en avais vu beaucoup d'images mais je n'avais en fait jamais véritablement lu de BDs de Michael Turner. C'est chose faite et, je m'en doutais, je n'aime pas vraiment. Je ne connaissais rien de Fathom et de son héroïne Aspen. Je l'ai découverte avec les albums récents parus chez Delcourt. Je croyais qu'il s'agissait d'une histoire complète permettant de découvrir pour de bon le personnage mais j'ai constaté qu'il s'agissait uniquement d'une histoire parmi d'autres parues précédemment, sans doute en magazine. Du coup, je me suis retrouvé plongé dans un univers relativement complexe, avec plein de personnages dont je ne comprenais ni les intentions ni les comportements. Ajoutez à cela que le dessin uniformisé et la narration embrouillée ne m'aidaient vraiment pas, je ne suis pas du tout rentré dans ce récit. Tout semble tenir sur le dessin de Michael Turner. J'avoue que certaines de ses planches sont jolies et son utilisation de l'informatique et des couleurs est de très bon niveau. Par contre, sa narration graphique laisse souvent à désirer. Ca bavarde à droite à gauche avec plein de bulles de pensées-narration et il m'a été bien difficile de deviner qui pensait quoi par moments. Et franchement, ses personnages... On dirait des top-models sortis de salle de muscu qui posent à chaque case. "Vous avez vu comme je suis habillée sexy et moulant ?", "Vous avez vu mes abdos saillants ?", "N'ai-je pas l'air cool avec mes beaux yeux, mes beaux muscles et mon épée qui brille et me donne un air ténébreux ?". Franchement, ça va pour quelques illustrations mais à toutes les pages d'une BD, ça me gonfle. Alors comme le dessin ne m'a pas convaincu et que l'histoire m'a largué très rapidement tant elle est racontée de manière embrouillée et tant il me manque de données pour bien la saisir, je n'ai pas aimé ma lecture.

12/11/2008 (modifier)