Alter

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

Marcus Donovan est un bon flic qui a juré de protéger sa ville. Incorruptible, infaillible, il respecte la loi et l’applique avec le plus grand soin... même lorsqu’on lui ordonne d’arrêter Tarot, le chef de la légendaire Division 11, une brigade d’élite dans laquelle il essaye d’entrer depuis des années.


Shogun Mag

Marcus Donovan est un bon flic qui a juré de protéger sa ville. Incorruptible, infaillible, il respecte la loi et l’applique avec le plus grand soin... même lorsqu’on lui ordonne d’arrêter Tarot, le chef de la légendaire Division 11, une brigade d’élite dans laquelle il essaye d’entrer depuis des années. Mais pourquoi un homme de l’envergure de Tarot s’est-il donc corrompu dans le trafic de drogue ? En cherchant à le découvrir, Marcus va se retrouver devant un dilemme où sa vision du bien et du mal va se trouver grandement chamboulée... Alter est un polar SF aux dimensions à la fois cinématiques et humaines. Qu’il s’agisse de jouer la carte du ‘film noir’ ou du ‘grand spectacle’, la caractérisation des personnages reste au centre du récit. Vous suivrez ainsi Marcus Donovan, un flic droit et intègre, dont le monde va s’écrouler petit à petit. D’abord rendu dépendant d’une drogue appelée Connaissance puis membre volontaire d’une cellule terroriste, Marcus deviendra l’image même de ce qu’il a toujours combattu. C’est finalement au péril de sa santé mentale qu’il devra choisir entre son bonheur et l’intérêt du plus grand nombre.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Juin 2008
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Alter
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

01/08/2008 | Ro
Modifier


Par Fabrice
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Je ne suis pas du tout amateur de dessins comics noir et blanc et je dois avouer que j'étais plutôt sceptique mais là...je reste sans voix devant la qualité des dessins, le rendu des personnages, le scénar, l'ambiance, etc... Bref, je ne vois aucun reproche à faire ! Pour moi, le MUST en matière de polar en ce moment... Enfin ! Enfin du renouveau ! Dans le style, dans le graphisme, dans l'histoire, dans le texte !

10/08/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

D'emblée cette BD issue du Shogun Mag présente bien. Le dessin d'Orellana est d'un beau noir et blanc, contrasté et assez esthétique. Personnages, scènes d'action et décors sont soignés. Il fait cependant preuve de quelques imperfections (erreurs de jeunesse ?) notamment anatomiques. Les visages sont un peu trop inexpressifs. Et l'ensemble manque parfois de lisibilité. J'ai notamment été frustré au passage où le "voile de la réalité" est soulevé devant les yeux du héros et... que je n'ai pas su déchiffrer les images qu'il voyait tant elles m'ont parues confuses. Le scénario éveillera beaucoup de références dans l'esprit du lecteur. L'influence première à mes yeux est le film Matrix, par le décor futuriste, les tenues et comportement des personnages, les scènes d'action et la trame de l'intrigue à base de complot secret contre l'humanité. Mais on retrouvera aussi des soupçons de nombreux autres films américains, de mangas et de récits SF. L'ensemble forme un cocktail pas véritablement original mais qui a le mérite d'être efficace et assez intéressant. Seul souci, la lisibilité. De nombreux passages sont embrouillés, des discussions difficilement compréhensibles, des transitions abruptes, des réactions de personnages un peu trop brusques ou pas très naturelles. Il faut un peu s'accrocher pour suivre ce qui pourtant pourrait se résumer de manière assez simple après coup. Bref, ça manque de fluidité et de clarté. Dommage car ça m'a gâché une partie du plaisir de la lecture. Mais c'est un moindre défaut car le reste est de bon niveau et je suis curieux de voir la suite.

01/08/2008 (modifier)