Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Ivresse des fantômes

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 6 avis)

Voilà bien des années que Lili deale de la drogue, la graine de Katazur, et voilà qu'elle commence à se lasser de cela. Elle profite du fait que son père recherche à prendre contact avec elle pour tirer un trait sur son passé mais tout ne se passe pas exactement comme elle le voudrait et elle se retrouve mêlée à une sombre histoire de meurtre et de trafic.


Les drogues

Lili est une petite dealeuse et ex-acrobate. Elle cultive la graine de Katazur, un puissant hallucinogène naturel créé grâce à la rencontre du papillon de Suma et de la fleur de Katazuria. Elle compte arrêter la production car son père cherche à reprendre contact avec elle et se dit que c'est l'occasion rêvée pour changer de vie. Alors qu'elle allait au rendez-vous de la mafia pour y acheter ses papillons afin de faire éclore ses fleurs, elle s'aperçoit que la "famille" Sumane a eu quelques petits problèmes et beaucoup de ses membres sont blessés. A partir de ce moment-là elle sera poursuivie par la police, la maffia et nombre de gens peu recommandables.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Avril 2007
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série L'Ivresse des fantômes
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

31/05/2008 | Iblis
Modifier


Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Note 3,5/5. J’ai acheté cette série les yeux fermés pour le scénariste, Lupano, par contre je m’attendais à un récit un peu plus futuriste, et même si c’est un peu le cas on reste quand même dans le domaine du polar classique mais original. Le point fort du récit ce sont les personnages, tous très intéressants et aux caractères très marqués, ou qui au contraire en manquent totalement. L’humour est omniprésent mais tranche parfois avec des scènes assez tragiques, ce qui peut surprendre mais au final cela enrichit l’histoire, lui donnant une dimension légère intimement liée à une autre plutôt dramatique. L’auteur d’ailleurs n’hésite pas à zigouiller certains de ses personnages sans état d’âme. L’avancée de l’histoire est au poil, le rythme est soutenu tout en faisant de petites pauses à des moments propices. Même si l’univers mafieux ne nous est pas inconnu, l’intrigue est bien ficelée et la chute plutôt inattendue. Côté dessin, le tome un est un peu trop sombre, même s’il se déroule beaucoup de nuit, il faut vraiment se mettre sous une bonne lumière pour l’apprécier. Les deux tomes suivants au contraire sont très clairs et aucun effort visuel n’est nécessaire. J’aime bien le trait de Tanco, ainsi que les expressions et l’aisance de mouvement qu’il donne à ses personnages. De plus, les décors sont assez riches sans êtres surchargés. En somme un bon petit polar et un moment de détente très agréable.

19/09/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

J'avais toujours été attiré par la couverture du premier tome. Quand j'avais appris qu'il s'agissait des auteurs de Célestin Gobe-la-lune ou encore Alim le tanneur , je n'ai pas hésité. Mais là, le coup de foudre n'a pas eu lieu. Je n'aime peut-être pas les histoires de drogue et autres hallucinogènes. La lisibilité des planches m'a beaucoup déçu. J'ai eu du mal à suivre ce récit. L'envie m'a même quitté de poursuivre cette aventure dans un univers cyberpunk. J'ai décroché ce qui n'est jamais bon signe. Il y a des bd où c'est comme cela. Par contre, le dessin ne m'a pas laissé indifférent.

12/09/2009 (modifier)
Par Seb94
Note: 1/5

Je n'ai lu que le premier tome, mais je n'irais pas plus loin... Comme la critique précédente ce qui m'a attiré vers cette B.D était l'envie de retrouver un scénario de l'auteur de Alim et de Célestin, malheureusement il n'y a pas d'autres comparaisons possibles entre ces deux pépites et "l'ivresse des fantômes". Le dessin est correct mais ne m'emballe pas des masses, je n'ai jamais vraiment accroché à l'histoire et le sort des personnages ne me passionne pas vraiment. Ca se lit, mais tout cela reste très moyen à mon goût et au final j'ai été assez déçu.

03/10/2008 (MAJ le 11/09/2009) (modifier)
Par Pacman
Note: 4/5

En général, j'aime beaucoup ce que fait Lupano. Je trouve que c'est un auteur qui ne se moque pas du lecteur: il sait choisir ses dessinateurs, il propose des scénarii originaux et cohérents, pas des séries à rallonge façon XIII, et je suis assez réceptif à l'humour et au ton des dialogues. Un auteur que je suis, donc. Pour ce qui est de cette série, même si j'aime moins que Alim le tanneur, ça reste du très bon niveau, avec des personnages hauts en couleur, un monde bien décrit, des situations cocasses, des scènes d'action : enfin tous les ingrédients d'une bonne série d'anticipation. Avec en plus un dessin très maîtrisé, façon manga, qui contraste avec la noirceur de l'histoire. D'ailleurs, même si je ne suis pas un inconditionnel des happy ends, je trouve que le dénouement de l'intrigue est un peu trop... sanglant, diront-nous. Mais bon, bonne petite série distrayante et, j'insiste, achevée !

28/04/2009 (modifier)
Par Thomas B
Note: 3/5

Critique postée après la lecture des deux premiers tomes : Quand j'ai découvert sur Bdthèque que l'auteur de Alim le tanneur et de Célestin Gobe-la-lune avait également écrit cette BD, dès que je l'ai découvert, je me suis précipité dessus. Eh bien, je suis assez content de l'avoir fait. Le scénario est vraiment bon, c'est très agréable à lire, plutôt pas mal fichu, assez original, le découpage chronologique rend parfois la lecture assez compliquée, mais on prend beaucoup de plaisirs à lire cette histoire. Le dessin est bien, bien qu'un peu trop cartoon pour moi mais colle bien à l'esprit et à l'histoire. Sympathique. J'attends de lire la conclusion avec impatience (enfin un peu mais pas beaucoup non plus).

15/07/2008 (modifier)
Par Iblis
Note: 4/5

D'emblée, la bd attire l'œil par sa couverture chatoyante et une fois ouverte on est pas déçu par le dessin. Style original mais au coup de crayon bien soigné. Les couleurs quant à elles sont souvent dans des nuances chaudes (rouge/orange) ou au contraire dans des tons froids et bleutés et donnent un réel dynamisme dans l'action. Morgann le dessinateur se permet aussi par moment de nous faire "voir" le monde par les yeux des drogués ce qui a pour résultat certaines situations cocasses. Le scénario pour sa part tient très bien la route et mélange humour, action et policier sans passer par les clichés habituels. Il nous fait voyager dans le monde underground des dealers et du trafic de drogue. Une série intéressante, à suivre avec intérêt.

31/05/2008 (modifier)