Armen

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

En Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, des gardiens de phare sont obligés de cohabiter avec les marins allemands chargés de leur surveillance.


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Bretagne Les phares [Seconde Guerre mondiale] Europe de l'Ouest

En Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, des gardiens de phare sont obligés de cohabiter avec les marins allemands chargés de leur surveillance. Dans un huis-clos tendu, une étrange relation se noue entre Fanchec, le gardien de phare et le lieutenant Kloetz. Contraint de vivre avec - et donc de supporter - le lieutenant Kloetz, officier du Troisième Reich, et ses imbéciles de subalternes, Paul-Marie Fanchec va assister, dans un grand fracas d’écume et de vent, à la bérézina de l’armée teutonne…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 11 Janvier 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Armen
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

16/05/2008 | doudougalak
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je trouvais que le cadre était plutôt intéressant à savoir le phare d'Armen au large de l'île de Sein en 1943 où le personnel était obligé de cohabiter avec l'occupant allemand. Il est question d'une étrange relation qui devrait se nouer entre le gardien du phare et le lieutenant allemand. Cependant, on va assister plutôt à un long monologue et une absence quasi totale d'échange constructif. On voulait sans doute en tant que lecteur une relation plus poussée et qui ait au moins un sens. C'est dommage car cela aurait pu donner quelque chose d'intéressant dans un pareil contexte. On sent bien que ce jeune auteur a du talent mais il l'exploite encore bien mal.

18/04/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Une belle déception du fait que l'éditeur soit le journal local et la localisation de l'histoire ma Bretagne. L'histoire est un huis clos difficile à lire, la narration est poussive, certaines répliques en allemand sont non traduites, il y a une omniprésence de voix off. Le dessin ne m'a pas plus, surtout les personnages : Le trait est trop gras. Les couleurs sont trop chaudes, ça ne fait pas trop local et encore moins maritime... La relation entre les deux principaux personnages est floue. On ne peut pas vraiment parler d'échange. Finalement, on ne s'attache pas aux personnages et on n'a pas vraiment envie d'en savoir plus sur eux. L'idée initiale et le cadre étaient intéressants mais le traitement et le développement de l'histoire sont décevants.

01/10/2008 (modifier)

Un premier album fort réussi Nul doute que vous connaissiez, au moins de réputation, le phare d’Ar-Men, érigé sur un rocher du terrible raz de Sein, l’un des « enfers » des côtes de Bretagne, tant la vie y est rude et difficile. Ce huis clos fort réussi nous fait découvrir le trait fort expressif de Briac (à la manière d'un De Metter) qui possède ce petit quelque chose qui nous fait penser qu’il devrait nous étonner dans les prochaines années. C’est beau, c’est maîtrisé, c’est réussi ! Une petite histoire dans la Grande Histoire qui nous installe bien progressivement dans une ambiance de phare de bout du monde entre un taiseux breton (gardien de phare ...) et un encombrant officier nazi, petit bourgeois de Hambourg. Le graphisme tout en couleurs directes colle bien à l'histoire un peu rude et le phare (Breton) est bien présent et résiste même (le croiriez vous?) à une tempête ... En tout cas je ne regrette pas mon achat, un one shot à moins de 10 Euros de cette qualité, précipitez vous ! (s'il y avait eu un 3,5 pour la notation, je l'aurais mis)

16/05/2008 (modifier)