Le Vol des urubus

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Biarritz, 1906 : alors qu'il fréquente un casino, un jeune bourgeois français s'éprend d'une femme qui le quittera mystérieusement en lui laissant le titre de propriété d'un filon d'or en Guyane.


1900 - 1913 : Du début du XXe siècle aux prémices de la première guerre mondiale Amazonie La France d'Outre-Mer La Guyane

Biarritz, 1906 : alors qu'il fréquente un casino, un jeune bourgeois français s'éprend d'une femme qui le quittera mystérieusement en lui laissant le titre de propriété d'un filon d'or en Guyane. Décidant de tout plaquer pour l'aventure, il s'exile à Cayenne dans l'espoir fou de trouver de l'or. Une course au trésor désepérée dans la forêt Guyanaise où les mirages enfiévrés se mêlent à la dangereuse réalité.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1991
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Le Vol des urubus
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

25/02/2008 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je ne connaissais pas Eric Gutierrez mais il s'avère qu'il avait un bon coup de crayon. Ses dessins, personnages comme décors, sont tout ce qu'il y a de plus sympathiques à mes yeux. Esthétiques, efficaces et beaux, je suis surpris que ce dessinateur n'ait pas davantage marqué de son empreinte le monde de la BD. Seule sa colorisation me laisse un peu circonspect. Elle ne manque pas de personnalité, c'est certain. Et certaines planches plongées dans le brouillard sont très réussies. Mais ces autres planches presque toutes jaunes ne me séduisent pas plus que ça. Le scénario m'a plu au départ par son décor historique et géographique original. Au tout début du 20e siècle, il nous amène à bord d'un navire de bagnards pour une chasse au trésor dans une Guyane emplie de croyances et de légendes. Ambiance vaudou et créole, brumes fiévreuses, femmes amoureuses et hommes envoutés. L'ennui, c'est que tout cela n'est vraiment pas bien clair. Les auteurs jouent la carte du récit un peu onirique, plein de symboles et de mystère. Les dialogues sont difficiles à suivre, les péripéties nombreuses et confuses, les motivations des personnages difficiles à cerner. Et franchement, j'ai un peu trop vite décroché. C'est dommage car c'est joli et le décor est assez original. Mais devant une telle confusion de scénario, je comprends que cette série n'ait pas bien fonctionné.

25/02/2008 (modifier)