Libre à jamais

Note: 2.37/5
(2.37/5 pour 19 avis)

"Libre à jamais” est la suite très attendue de la "Guerre éternelle" publiée chez DUPUIS. Cette histoire débute au moment où Mandella et Marygay se séparent à bord du vaisseau interstellaire qui la propulse vers le collapsar Aleph-10. Marygay ignore que Homme, la race des clones qui gouverne désormais la Terre a conclu un drôle de compromis avec ses ennemis, les Taurans. Une seconde guerre éternelle se prépare t’elle? Le pire ennemi des humains ne serait-il pas Homme?


A travers les âges Adaptations de romans en BD Guerres interstellaires Les clones Romans de science-fiction adaptés en BD Voyages dans le temps

Suite à la guerre Eternelle, Homme et Tauran, deux races issues de clonage, se partagent la maîtrise de l'univers. Constituant la réserve génétique des Terriens, les derniers véritables humains survivent à des années-lumière de leur planète originelle et se méfient toujours de leurs anciens ennemis. Comme d'autres humains vétérans de la Guerre Eternelle, le capitaine Marygay Potter participe à l'instauration de la paix. A bord du vaisseau interstellaire qui la propulse vers le collapsar Aleph-10, une étoile éteinte aux confins de l'espace, elle ignore cependant que l'Homme, la race de clones qui gouverne la Terre, a conclu un drôle de compromis avec ses ennemis de la constellation du Taureau. Tandis que sa trajectoire se poursuit, Marygay se remémore les faits qui ont provoqué la déchéance de ses semblables. Elle se rappelle comment a débuté le conflit entre Terriens et Taurans, comment elle a échoué dans un monde où les relations hétérosexuelles sont devenues une perversion et comment, à jamais séparée de son compagnon William Mandella, elle s'est résolue à être l'amante de son équipière Cat Verdeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2002
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Libre à jamais
Les notes (19)
Cliquez pour lire les avis

15/03/2002 | Steril
Modifier


Par BDenis
Note: 3/5

(Avertissement : j'accorde toujours plus d'importance au scénario qu'au dessin) La suite de La guerre éternelle. Un premier tome un peu en dessous des deux suivants de cette trilogie. On reste dans la même veine que La guerre éternelle, à savoir des voyages entre planètes, mais avec un gros souci, une "disparition", qui constituera l’énigme de cette série. Une conclusion un brin mystique, mais pourquoi pas puisque nous sommes dans le domaine de la fiction. Plaisant à lire. Pour le dessin, idem que pour la série mère. 12,5 / 20

24/12/2016 (modifier)
Par sloane
Note: 1/5
L'avatar du posteur sloane

Une suite à La Guerre Eternelle ? Si l'on retrouve effectivement ici des personnages rencontrés auparavant, nous sommes à mon avis dans quelque chose de totalement différent. Ouais d'accord on essaye bien de nous faire croire que la magie du voyage spatio-temporel va nous faire croire à une suite ou à un approfondissement des personnages, mais il n'en est rien. Non décidément rien à voir, la faute sans doute à un tome 3 qui part dans une direction mystique improbable et pas très claire. Au pire cette série aurait pu voir le jour sans La Guerre éternelle au préalable, encore que je doute de son intérêt pour un éditeur et le public tant le message très new age qui est véhiculé me semble insipide. Marvano a changé son style (très Soleil) ainsi que la colorisation. Tout cela fait que je ne conseille pas l'achat.

21/08/2014 (modifier)
Par zébu
Note: 2/5

Pas terrible comme suite de l'excellente série la guerre éternelle. L'intension s'avère fort louable mais l'ensemble semble bel et bien raté. En fait les deux premiers albums sont pas mal, même si le premier se contente de nous faire découvrir une sorte de résumé de la guerre éternelle mais vu du personnage de Marygay ; le second, quant à lui, démarre véritablement une histoire certes pas transcendante mais qui a au moins le mérite d'attiser un peu la curiosité. Hélas, pour moi l'auteur se loupe complètement dans le troisième tome en tombant dans un espèce de mysticisme à deux balles qui ne s'apparente à rien d'autre qu'à une sorte de facilité scénaristique outrageuse. Au final on se dit "tout ça pour ça" et on a l'impression d'avoir été trompé sur la marchandise. Quand aux dessins même s'ils font plus "jeunes" que ceux de la guerre éternelle ils n'en sont pas pour autant plus réussis. Bref, un gros gachis pour cette suite qui, pour moi, méritait beaucoup mieux.

03/01/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Etrange, étrange, cette suite du magnifique (à mes yeux du moins) triptyque de « La Guerre Eternelle ». Le premier tome de cette trilogie est une sorte de « remise à niveau ». Cet album permet au lecteur de reprendre contact avec les particularités de la série (dont principalement les voyages dans l’espace et le temps) tout en levant le voile sur le destin d’un des personnages de la guerre éternelle que nous avions dû abandonner en cours de route. Ce tome n’est pas passionnant en soi mais bien utile cependant… ne fusse que pour la manière dont sont développées les relations entre clones et taurans. Le deuxième tome est vraiment prenant. Avec une bonne idée de départ, j’ai alors eu le sentiment que la grande aventure reprenait ! Le destin des personnages est toujours aussi marqué par leur marginalisation et c’est un plaisir de les retrouver avec leurs convictions, leur combativité et leurs faiblesses. De nouveaux personnages permettent encore d’intensifier ce choc des générations. Cela donne de la science-fiction fondamentalement très crédible où l’accent est autant mis sur la technologie que sur les rapports entre personnages. Le troisième tome, lui,… heu… est particulier. On a droit à toutes les explications voulues mais j’ai quand même le sentiment que les auteurs, à l’image de leurs personnages, ont fait marche arrière en cours de route. La problématique mise en place dans le deuxième tome est oubliée au profit d’un autre concept… auquel j’ai eu du mal à adhérer. Ce tome se conclut par de longues explications au détriment de l’action. Au final, je ne peux pas dire que cette suite m’a conquis. Pourtant, j’ai lu ces trois tomes avec plaisir (exception faite des dix, quinze dernières pages du dernier tome) et le deuxième aurait pu donner naissance à une grande histoire de SF, s’il n’y avait eu cette marche arrière. La conclusion, elle, devrait plus plaire aux amateurs de Moebius qu’à moi-même. Pas mal, sans plus. La lecture préalable de « La Guerre Eternelle », si elle n’est pas obligatoire, est tout de même vivement recommandée.

30/10/2012 (modifier)
Par Ems
Note: 1/5

Après la lecture des 3 tomes. Je n'avais pas aimé La Guerre Eternelle que j'avais noté 2/5. J'étais sûr d'avoir avisé cette série dont j'ai revendu les BD il y a bien 2 ans. Paradoxalement, j'avais commencé par cette suite que j'avais peiné à finir. La série initiale passa à peine mieux (pourtant j'espérais à la vue des avis positifs précédemment glanés). Ce n'est pas une question de goût car j'aime le genre mais quand un dessin est aussi fade et un scénario aussi lourd, je décroche tout simplement. Il y a bien pire mais ce n'est pas passé. C'est objectif de reconnaitre que je n'ai vraiment pas aimé, d'où ma note de 1/5...

02/05/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

J'avais jadis acheté La Guerre Eternelle en intégrale devant les éloges faites de toute part pour cette oeuvre qui m'a été plutôt hermétique personnellement. Il est vrai que les conseils ne sont pas toujours adaptés pour chaque lecteur qui a des sensibilités différentes. Mon oeuvre culte de science-fiction restera à ce jour Universal War One. Il est clair que cette suite à la guerre éternelle est encore plus fade que ce que j'en attendais au fond. Autant l'oeuvre maîtresse recelait de qualités objectives, autant je ne les retrouve plus dans cette nouvelle trilogie. Il est certain également qu'on se perd dans un scénario mêlant les théories de l'espace-temps. Le graphisme me paraît totalement vide ce qui est un comble puisque la série date des années 2000. Reste le titre "Libre à jamais" qui est très beau comme une louable intention.

02/05/2010 (modifier)
Par Axelandre
Note: 3/5

D'entrée c'est de la BD pour initié : il y a plein de choses bonnes dans cette série mais il faut d'abord lire La Guerre Eternelle. Ensuite pourquoi pas. Le graphisme est bon, l'univers temporel un peu complexe mais j'ai eu du mal avec la fin de la série qui me laisse perplexe et sur ma fin. Donc c'est à recommander ou à acquérir en connaissance de cause.

24/08/2007 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Première lecture de "révélation" sans avoir relu les 2 premiers tomes : bof, rien compris ! Deuxième lecture et cette fois en lisant toute la trilogie : Tiens, je comprends mieux maintenant mais je vais quand-même relire "Libre à jamais", j'ai pas tout pigé... Troisième lecture : mais non dieu, ça y est, c'est pas mal du tout comme série ! Vous l'avez deviné, pour apprécier pleinement "Libre à jamais", il faut lire complètement la série et ne pas hésiter à recommencer la lecture afin de mieux cerner le scénario. Le premier tome reprend les éléments de La Guerre Eternelle particulièrement la fin, cette fois-ci au lieu de l'homme, c'est du côté de la femme (Marygay) que l'on va connaître le dénouement de "sa" guerre. Cet album est assez spécial, un peu longuet parce qu'on n'a pas l'impression que les choses avancent. Le deuxième tome apporte un plus indéniable à la série, on connaît maintenant le but précis de cette trilogie. Mais la mise en page se révèle trop hachée à mon goût, tout va trop vite et le cadrage est par moments inadapté à la bonne compréhension de l'histoire. Et enfin, le dernier tome est particulièrement déroutant. L'apparition de l'"omni" semble à première vue superflue mais... après relecture, on s'aperçoit qu'il se révèle judicieux et permet de mieux comprendre sur ce que le scénariste voulait nous faire passer comme message. Dans l'ensemble, le dessin est réussi. C'est au niveau de la mise en page et du choix du cadrage que je serai très critique, ça manque de fluidité et n'aide pas le lecteur à mieux comprendre l'histoire. Finalement, "Libre à jamais" est une trilogie qui est assez difficile et déroutante à lire, ce n'est qu'après relecture(s) de la série que le lecteur appréciera les nombreuses qualités du scénario. Les fans d'action, d'humour passeront leur chemin, "Libre à jamais" sera trop "philosophique" à leur goût.

05/01/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Mwouais... Désolé, mais : tout ça c'est du déjà vu dans d'autres séries, sous une autre forme peut-être. Et ça ne renouvelle pas la SF. Ah que nenni !.. Joe Haldeman, le scénariste, est reconnu comme un des princes de la SF américaine. Tant mieux pour lui. Mais on n'a pas que des manchots du cerveau en Europe !... Marvano, le dessinateur, tire bien -heureusement- son épingle du jeu. L'univers qu'il décrit est plausible, bien structuré. Le graphisme est net, sans bavure, porteur d'idées. Et une belle palette de couleurs relève le niveau de l'ensemble. "Libre à jamais" ?... Malgré les bonnes idées, un scénario bien réfléchi, un graphisme plaisant, tout cela ne m'a pas interpellé outre mesure. Pas ennuyeux pourtant ! Mais de là à éventuellement crier à une "grande" série", il y a -vraiment- de la marge. Pas mal fait. Point.

05/01/2007 (modifier)
Par Dakhan
Note: 4/5

Déjà, le dessin est visuellement nettement plus agréable que celui de La Guerre Eternelle. Peut-être grâce à la couleur. Ensuite, le scénario est toujours aussi béton. C’est plus de l’anticipation que de la simple science-fiction, et je le rapprocherais de 1984 ou du meilleur des mondes. Bref, il est génial. Cependant, je trouve que cette BD (tout comme La guerre éternelle) n’est pas des plus captivantes, la faute doit être à la narration. Mais lisez la quand-même, le scénario vaut vraiment le coup.

19/12/2005 (modifier)