Le Grand Jeu

Note: 2.82/5
(2.82/5 pour 11 avis)

1945. La Seconde Guerre mondiale est terminée depuis 4 ans. Elle a abouti à la victoire des Alliés et à la paix séparée avec l’Allemagne nazie. Tandis que l’heure est à la méfiance vis-à-vis de l’Union Soviétique, “le Charles de Gaulle”, fleuron de la flotte dirigeable d’Air France, a disparu quelques part au nord du Groenland. Le reporter Nestor Serge, de France Soir, est chargé d’accompagner l’expédition de secours…


Esotérisme Groenland Label Série B Les Uchronies Pays scandinaves

La Seconde Guerre mondiale a pris fin en 1941. Les Alliés (La France et l’Angleterre) vainqueurs ont signé la paix avec l’Allemagne nazie vaincue. Les États-Unis ne sont pas devenus une superpuissance, mais les Russes occupent les faubourgs de Berlin. Les sciences et les techniques sont restées en l’état, sans connaître l’accélération due aux nécessités de l’effort de guerre. L’Allemagne demande l’aide des Alliés pour enrayer l’attaque de l’Armée rouge et ceux-ci préfèrent les « bons nazis repentis » aux « mauvais communistes ». C’est dans ce contexte, qu’en 1945, le Charles de Gaulle, le meilleur dirigeable d’Air France, disparaît dans le nord du Groenland. Nestor Serge, ex-aviateur de combat, devenu reporter à France Soir, est chargé par son journal d’accompagner l’expédition de secours. Très vite, il comprend qu’il ne s’agit pas d’un accident.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Septembre 2007
Statut histoire Série terminée 6 tomes parus
Couverture de la série Le Grand Jeu
Les notes (11)
Cliquez pour lire les avis

27/09/2007 | iannick
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

C'est une uchronie assez extravagante mais aussi troublante, bien documentée et s'appuyant sur des bases solides, avec un bon départ qui dévie vers le fantastique et le mystérieux liés à une expédition au Groënland. Tout ce premier cycle de 3 albums est plutôt potable, même si c'est du grand délire avec tout et n'importe quoi pour le peupler. Le coup des loups-garous, c'est un peu trop quand même, de même que le Francisque qui rate le héros à 1 mètre avec ses haches, c'est trop débile... Le problème vient surtout du second cycle de 3 albums où Nestor part en Orient, et là, tout ce qui faisait le côté un peu foldingue du premier cycle se dilue dans un enchevêtrement indescriptible très confus et pas du tout captivant. On nous introduit un tas de personnages ayant existé mais qui occupent des fonctions autres (c'est le principe de l'uchronie), on nous balance un tas d'informations qu'il faut emmagasiner comme on peut, bref tout ceci devient un fatras où il n'est vraiment pas facile de s'y retrouver ; on est submergé par trop d'éléments qui semblent s'imbriquer les uns dans les autres, mais qui égarent le lecteur peu attentif. Du coup, ça devient très fatigant et pratiquement impossible à tout retenir si on lit pas les albums à la suite ; c'est ce que j'ai fait, mais même en lisant tout d'une traite, il fallait parfois revoir la fin du précédent ou revenir en arrière pour essayer de capter quelque chose, bref c'est le vrai bordel ! Heureusement, le dessin est très bon, j'aime beaucoup ce style très fluide et propre qui mélange les graphismes un peu anciens des années 60 et ceux plus modernes. Mais le scénario n'est vraiment pas à la hauteur de ce que j'en attendais, et je déplore qu'une histoire si mal structurée serve à un dessin de cette qualité. En plus, les auteurs attendent presque la fin du tome 6 pour introduire le personnage d' Antinéa qui est une allusion directe au roman L'Atlantide de Pierre Benoît, écrit en 1919 ; ce personnage présentait un potentiel qui aurait pu être bien mieux exploité, il est carrément galvaudé et c'est dommage, parce qu'en plus, le dessinateur lui donne une silhouette graphique de vraie bombe sexy. La fin de ce tome 6 en devient complètement stupide et incompréhensible. Un détail : il y a peut-être une erreur, à moins que ça soit dû au contexte uchronique : à un moment, Nestor cite le film la Guerre des mondes, le classique de 1953 réalisé par Byron Haskin, or on est en 1945... Quoi qu'il en soit, cette série m'a déçu malgré son dessin superbe, elle aurait pu être bien meilleure en évitant cette accumulation de lourdeurs, comme si les auteurs avaient voulu y mettre un maximum de choses, et surtout elle aurait dû s'en tenir au premier triptyque.

09/03/2015 (modifier)
Par tolllo
Note: 2/5

Voici une série qui m’a particulièrement..... ennuyé ! L’uchronie ne m’a pas plus emballé que cela, l’idée de départ est agréable, certes, mais n’évolue pas comme je l’aurais souhaité. Que c’est lonnnnng ! Les péripéties s’enchaînent pourtant, mais pour moi, il ne se passe rien de concret, juste une enfilade d’idées qui se prennent systématiquement les pieds dans le tapis. De plus la partie fantastique prend la place de l’uchronie, je m’explique : j’aurais préféré avoir un récit réaliste avec le postulat de départ annoncé c’est à dire : «1945. La Seconde Guerre mondiale est terminée depuis 4 ans. Elle a abouti à la victoire des Alliés et à la paix séparée avec l’Allemagne nazie ». Au lieu de cela on nous colle un débile profond comme héros, et des loups-garous en animaux de compagnie. Les personnages sont vraiment caricaturaux ou fades, au choix. De plus je croyais bêtement l’histoire terminée puisque empaquetée dans un coffret. Et bien non… et il ne s’agit pas d’un cycle entier (ou alors j’ai rien compris, ce qui est fort possible, vu mon peu d'implication…). Après 3 tomes je me retrouve en carafe comme si j’avais lu les premières pages d’un tome. Je ne ferai absolument pas l’effort de lire ce quatrième tome quand il sortira. Cette série n’est pas mauvaise (?). Je me suis juste complètement planté dans mon choix de lecture. Elle plaira à coup sur, elle a de nombreuses qualités, de l’action, des rebondissements, de l’aventure. Je n’ai malheureusement pas du tout accroché… (6/20)

17/05/2010 (modifier)
Par TonTon31
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Je n'ai qu'un reproche à faire à cette série, c'est d'être très très dense. En effet un album aurait été délayé par d'autres en deux voire trois tomes. D'ou peut être cette impression de confusion que certains ressentent. Personnellement je n'ai pas eu de difficulté à suivre et j'adore quand les récits sont denses et complets. Plusieurs aspects font la force de cette série. Tout d'abord le scenario, classique et dense comme je l'ai déjà précisé il est assez classique et efficace. Ensuite l'uchronie, ce postulat d'une guerre qui s'arrête entre la France et l'Angleterre et qui continue avec la Russie est très bien exploité. On se retrouve dans ce qui fait tout le sel de l'uchronie, un univers familier mais subtilement différent. Ce sentiment est renforcé par l'utilisation "opérationnelle" des prototypes aériens qui pullulaient dans les revues après guerre. Le dessin est splendide, il illustre parfaitement le propos. Il est rond mais pas trop, précis mais pas trop, parfait ! J'adore la scène du porte-avions dans le trois, c'est pour moi un très bon équilibre que peu d'auteurs obtiennent. Les personnages sont sympathiques mais ne font pas l'histoire, l'histoire c'est l'uchronie. Un dernier mot, ces ouvrages ont cette particularité qu'ils ne laissent pas indifférents. On le voit aux critiques, soit on adore, soit on déteste ! Moi j'adore.

02/09/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Au feuilletage je trouvais cette série quelconque, je n'avais pas l'impression qu'elle sorte de l'ordinaire. Et puis j'ai eu l'opportunité de la lire, du moins les deux premiers tomes, et mon opinion est plus nuancée. Sur le sujet, on est quand même dans du classique, sinon du tout-venant : des nazis qui font des expériences, des aéroplanes qui sortent de nulle part, un journaliste trop curieux... Le dessin de Léo Pilipovic m'a semblé assez sympathique à la lecture : même s'il semble appartenir à la mouvance influencée par Olivier Vatine, il s'en dégage un peu pour nous proposer un trait qui tient à la fois du classicisme des années 1960 et du modernisme post-vatinien. Et le tome 2 marque une évolution dans ce trait, donc peut-être qu'on aura quelque chose de très bien dès la suite. Je ne me suis pas ennuyé à la lecture de cette série, mais bien évidemment je suis resté sur ma faim, puisqu'aucun mystère n'est résolu. Attendons la suite...

10/01/2009 (modifier)
Par Whym33
Note: 4/5

J'ai découvert cet album dans une librairie avec la mention "on adore". Grand bien m'a pris d'acheter les deux volumes et de ne pas me fier aux avis précédents. C'est évident, quand le cours de l'Histoire est modifié sans qu'on nous fasse une introduction écrite de 3 pages, on est un peu perdu. Mais justement, je trouve que cela fait partie du jeu, de découvrir petit à petit ce qu'il s'est passé, pourquoi les choses sont là où elles sont. Oui le personnage est cynique au début, mais rapidement il ne comprend rien à ce qui se trame autour de lui, et nous non plus, et nous partageons donc le besoin de comprendre. Par contre, je dois avouer que moi non plus je n'accroche pas sur le titre, et je n'en ai toujours pas compris le sens. Mais il y a de l'action, du mystère, des nazis, une quête parallèle et paranormale, bref, une sorte d'Indiana Jones dans la neige en plus "barré". Le maître mot de cette série, c'est l'action. Même les longs dialogues en font paradoxalement partie, parce qu'ils sont plein d'informations, soit nouvelles, soit allant à l'encontre de notre connaissance de cette période de l'histoire. J'aime beaucoup ce dessin très dynamique, avec des personnages facilement identifiables. Certes, le personnage principal se montre moins charismatique d'un Indiana Jones, mais pour le moment, il n'a pas encore eu l'occasion de montrer son potentiel. J'ai hâte de lire la suite et de découvrir enfin ce qui se cache dans cette zone interdite.

09/05/2008 (MAJ le 10/05/2008) (modifier)

Que cette histoire est confuse. Après la lecture, il m’a fallu relire le résumé au dos de l’album pour comprendre de quoi il en retournait exactement ! De plus le ton en permanence cynique du héros est carrément fatiguant, voir énervant. La BD est basée sur la seconde guerre mondiale. Enfin presque, puisque le cour des évènements a été modifié aux profits des Français et Anglais qui ont remporté la guerre en 40. Seul les soviétiques se battent encore contre les Nazis, à l’Est. Le scénario tourne autour donc de ses méchants Nazis qui ont apparemment découvert des armes mystiques secrètes au pouvoir tel que leurs soldats deviennent des loup garous. Mise à part un beau dessin, cette histoire ne dévoile rien de neuf dans le genre « fantastique-seconde guerre mondiale ». Achat non conseillé !

27/04/2008 (modifier)
Par Reznik
Note: 2/5

Les 2/3 de l'album sont médiocres. On croule sous les références, les explications contradictoires et les personnages. Le héros est horripilant avec ses remarques intempestives. Le coup du francisque qui débarque est franchement ridicule. Il y a de quoi décrocher définitivement. Heureusement ça s'améliore nettement juste après, notre bon Nestor s'en prend plein la gueule et passe pour un demeuré... et on est bien content. L'action est la bienvenue mais la toute fin repart dans de longues discussions improbables (le danger est là mais tout le monde blablate peinard). Les dessins sont approximatifs. L'intérieur n'est pas au niveau de l'alléchante couverture. Décors et personnages manquent cruellement de détails (les quais sur la fin sont à la limite du foutage de gueule). Enfin voilà quoi. Un petit truc qui aurait dû sortir au format inférieur pour 9,80 à mon avis.

14/04/2008 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 2/5

Premier détail retenant mon attention : la couverture. Bien faite, attirante même. Bon, ensuite vient le deuxième élément : le titre, et là nettement moins convaincu. Le grand jeu... je ne sais pas dire pourquoi mais il ne m'attire absolument pas et charge même mon a priori de lecture négativement... Et effectivement, ce titre est un peu un fourre-tout de pleins d'idées, on prend un peu de loup-garou, des fantômes, des complots, de la magie, des tentatives d'assassinats,... et j'en passe. Et voilà, on brosse un contexte géopolitique très vite expliqué où la France et l'Angleterre ont gagné la Seconde Guerre Mondiale depuis 1941 ! Bonne idée soit dit en passant, mais on en apprend plus en 4e de couverture que dans l'album lui-même. C'est au final sous exploité et très moyennement mis en avant, les auteurs privilégiant l'action et les rebondissements (y'en a un paquet...) Et comme le souligne Iannick, le personnage principal est agaçant avec ses répliques ou ses attitudes qui frôlent parfois le ridicule. Le bonhomme vit des événements peu courant voire même franchement déroutants et pourtant cela ne lui fait ni chaud ni froid, il reste imperturbable... ce qui n'est pas mon cas au bout de cette lecture ! Et puis, je ne suis absolument pas attiré par le graphisme, bien que la couverture, et je l'ai déjà dit précédemment, soit réussie. Le dessin n'est pas mauvais ni raté, mais je ne trouve pas les visages des protagonistes réalisés correctement. Sinon Pilipovic maîtrise son sujet : les scènes d'actions, les engins de guerre,... mais pas mal de petits défauts ponctuent l'album. La première impression du titre était la bonne : peu convaincu !

21/03/2008 (MAJ le 21/03/2008) (modifier)
Par Jay
Note: 4/5

Un 1er tome qui annonce une série (visiblement en 3 tomes) de très bon niveau. Certes un peu dense pour une introduction, mais cela a le mérite de donner beaucoup de rythme à ce début d'histoire (chose rare pour un 1er tome). Le dessin est bon, efficace et sobre et colle parfaitement à l'histoire. Une histoire qui mêle Histoire, paranormal, espionnage, le tout avec un brin d'humour efficace... Un mélange vraiment bien réussi je trouve. Effectivement voilà une série qui sent bon =)

18/10/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5 Coups de coeur expiré

Un régal, ce premier tome pose bien les bases de la série, ça va vite (presque trop, j'aurais aimé que certains points soient plus développés, mais il reste 2 tomes). Les précepts mis en place dans le scénario sont bien vus et permettent de développer un univers on ne peut plus ouvert pour la suite de l'histoire. Le premier tome fraichement lu, j'ai déjà hâte de lire la suite. Le dessin est bon, classique pour ce type de productions mais efficace, et c'est bien ce qu'on lui demande. Je ne vois pas vraiment de défauts si ce n'est un scénario très dense, ne perdant pas de temps sur certains détails. Il sent bon ce triptyque. :-) 26/10/2010 : pas lu les tomes suivants, en attendant je baisse à 3/5 et je retire l'achat conseillé en raison du rajout d'un 4ème tome qui m'a fait revendre mon 1er tome. J'attendrai un éventuel emprunt.

02/10/2007 (modifier)