Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Coeur des Batailles

Note: 3.29/5
(3.29/5 pour 7 avis)

Amaréo Zamaï est une figure mythique (et fictive) de la première guerre mondiale. Un homme qui, au coeur des combat, s'impose comme un vrai guerrier ancestral que la mort n'effraie pas.


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Jean-David Morvan Première Guerre mondiale Séries hélas abandonnées

Septembre 1939. Un journaliste américain rencontre Blaise Boforlant pour en apprendre plus sur Amaréo Zamaï. En effet, les actes de celui-ci lors de la première guerre mondiale, relatés dans le journal Le Coeur des batailles, ont été mythifiés par nombre de combattants des conflits postérieurs, qui suivent ses préceptes au combat. Grâce à lui, des soldats deviennent de vrais guerriers, porteurs de valeurs que l'armée moderne ne pouvait leur inculquer. . .

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Septembre 2007
Statut histoire Série abandonnée (3 tomes prévus) 2 tomes parus
Couverture de la série Le Coeur des Batailles

09/09/2007 | ArzaK
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Je souhaitais attendre la sortie du tome 2 pour enfin lire cette nouvelle série de JD Morvan. Morvan qui a toujours été fasciné (au sens large du terme) par les conflits armés, le premier mettant aux prises de nombreux pays d'Europe en particulier. Il choisit de nous narrer ce conflit par le petit bout de la lorgnette, au travers d'un héros méconnu et -je le suppose- fictif, Amaréo Zamaï. Un personnage atypique, sorte d'archétype du soldat que rien n'atteint, traversant le conflit de sa présence à la fois surpuissante et éthérée. Un récit étrange, bien construit, à la manière d'une chronique avec le récit de cet ancien combattant. Morvan a trouvé en Kordey un dessinateur de haut niveau, au sujet duquel j'étais un peu réfractaire au départ, mais qui a su transformer un peu son style pour retranscrire assez fidèlement le scénario. J'ai beaucoup aimé l'épisode du fort de Vaux, par exemple. Une série bien menée, bien écrite. J’attends la conclusion pour donner un avis définitif.

07/03/2009 (modifier)