Certains l'aiment noir

Note: 3.63/5
(3.63/5 pour 8 avis)

un petit garçon à deux têtes...


Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Fluide Glacial, le best-of Humour noir Magazine Fluide Glacial

Histoire d'un petit bonhomme... personne ne le comprend, ne le croit et pourtant ! il faut toujours croire les petits

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1982
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Certains l'aiment noir
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

24/02/2002 | clémentine
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Si Foerster fera ensuite quelques tentatives dans d’autres genres (comme le western), c’est rapidement dans le fantastique qu’il va se spécialiser. Ce « Certains l’aiment noir » est l’un de ses premiers (et meilleurs) recueils du genre. Et c’est une réussite ! En effet, les histoires regroupées dans cet album sont souvent de petites perles du genre fantastique. Avec, parfois un arrière-plan d’humour, de poésie. Et la capacité à créer une ambiance étrange que Foerster utilise à la perfection. Les décors sont souvent brinquebalants, avec des intérieurs défiant la perspective, des couloirs qui appellent une angoisse sourde, souvent disproportionnés, gigantesques (ceci étant accentué par des vues en contre-plongée), etc. Idem pour les personnages, au corps soit difforme, soit allongé et biscornu, avec de nombreux personnages hydrocéphales : un univers bien étrange donc ! Le dessin est très chouette, avec un Noir et Blanc adapté à l’univers développé. Toutes les histoires sont sympas. Une belle réussite du genre, à redécouvrir !

25/08/2017 (modifier)
Par jul
Note: 3/5

Enfin lu cette fameuse 1ère œuvre de Foerster, auteur que j'aime beaucoup. Et puis la 2ème également, L'Appel du fossoyeur. J'ai adoré mais pas autant que je l'aurais souhaité. Bon la 1ère histoire est une merveille (dernière porte au sud, qui a d’ailleurs été adaptée récemment en court métrage d'animation ). Un petit conte macabro-Burtonnien aux petits oignons. Jugez plutôt : un gamin parle avec sa 2ème tête et passe ses journées à se balader dans les couloirs labyrinthiques de la gigantesque demeure familiale, prisonnier de sa mère, une terrifiante sorcière avec également une deuxième tête qui lui fait croire que cet univers clos c'est le monde ( " le monde il est fé d'étages reliés par des excaliées. Le zétages son fais de pièces reliées par des couloirs..." , avec les fautes d'orthographe incluses ). Je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher la surprise. C'est vraiment excellent. Foerster réussit à condenser énormément de choses en seulement 6 pages ! Dommage que les autres contes n'aient pas ce niveau de qualité. Bon il y a toujours des trucs vachement bien, que ça soit dans le dessin, dans certains détails ou dans l'atmosphère. C'est du Foerster ! En particulier l'histoire Mimile. Mais le reste m'a un peu laissé sur ma faim. Pitchs assez "zarb" et chutes assez bizarres également. Foerster retrouvera ce niveau de qualité dans l'album suivant. Mais bon l'achat se justifie, principalement pour la 1ère nouvelle. ***** pour la 1ère nouvelle et *** pour les autres.

24/06/2015 (modifier)
Par Thobias
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Absolument époustouflant que ça soit pour le scénario, toujours original malgré le peu de pages consacrées à chaque histoire racontée, ou par le dessin particulièrement ingénieux. Découvert grâce au magazine Fluide glacial j'en recommande la lecture ainsi que les autres albums de Foerster. Malgré le côté anthologie l'ensemble forme un tout cohérent d'un niveau relativement égal même si la toute première histoire avec la gamin mutant est un pur chef d'oeuvre absolument brillantissime que j'ai fait lire à beaucoup de monde.

22/05/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Un recueil d'histoires courtes de Foerster parues dans Fluide Glacial, histoires où il mêle fantastique, horreur, humour noir et une dose de sadisme. Il en a publié un bon petit nombre de telles histoires et de tels recueils, faire la différence entre les uns et les autres n'est donc pas évident. Ici, les histoires sont sympathiques, avec juste ce qu'il faut pour marquer les esprits, captiver et faire passer un bon moment de lecture en profitant des sombres idées et du dessin typé de Foerster. Moi j'aime, même si je n'en fais pas une passion.

01/11/2006 (modifier)
Par brunelle
Note: 4/5

moi, quand je lisais ça dans le fluide quand j'étais petite, ça me faisait faire de vrais cauchemards ! dans la lignées des idées noirs, mais avec une dose de fantastique encore plus glauque. et c'est efficace : certaines nouvelles sont carrément gores. brrr... jvais aller lire les schtroumpfs, tiens. :)

11/05/2002 (modifier)
Par Loïc
Note: 3/5

12/20 Foester est particulier dans l' univers Fluide car ses histoires sont plus malsaines que marrantes.Une ambiance que j' aime bien même si, maintenant, il a du mal à se renouveler.

03/03/2002 (modifier)
Par régis
Note: 3/5

Foerster a un humour assez particulier! Plus noir que lui tu meurs. J'aime beaucoup les ambiances assez dérangeantes qu'il amène au fil de ses différents albums. Même s'ils restent inégaux, il y a de très bonnes idées. A vous faire froid dans le dos. Déconseillé aux âmes sensibles. Un dernier conseil, ne vous précipitez pas vers votre libraire en les achetant tous, vous seriez dégoutés si vous n'aimez pas le style et c'est tout de même un peu répétitif.

25/02/2002 (modifier)

un album que j'aime parce qu'il m'a mis mal à l'aise. Des dessins en noir et blanc bien détaillés ajoutent à cette atmosphère... Des clins d'oeil viennent juste à temps, très étranges, et j'aime beaucoup !

24/02/2002 (modifier)