Les contes de Terremer

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Les aventures du jeune Arren, prince du royaume d'Enlad, qui va s'allier aux forces du grand magicien Epervier, pour rétablir l'équilibre du monde rompu par une sorcière maléfique. Dans le combat qui s'annonce, Arren et Epervier croiseront la route de Therru, une mystérieuse jeune fille. Ensemble, ils dépasseront leurs peurs et uniront leurs destins pour mener le plus fascinant des voyages.


Anime comics Tokuma Shoten

Les aventures du jeune Arren, prince du royaume d'Enlad, qui va s'allier aux forces du grand magicien Epervier, pour rétablir l'équilibre du monde rompu par une sorcière maléfique. Dans le combat qui s'annonce, Arren et Epervier croiseront la route de Therru, une mystérieuse jeune fille. Ensemble, ils dépasseront leurs peurs et uniront leurs destins pour mener le plus fascinant des voyages.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Mars 2007
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Les contes de Terremer
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

05/04/2007 | Chalybs
Modifier


Par Chalybs
Note: 3/5

Je surfe sur la vague de la sortie ciné. Cette phrase ne vaut que pour ce mois. J'en profite, je suis ''in''. Et ce livre me direz vous ? Un vrai film… L'histoire est une entrée en matière, présentation des personnages, présentation des lieux…c'est limpide, c'est propre, c'est agréable, ça se lit sans sourciller. Dés le début, une grosse question nous assaille. Ceci n'est pas vraiment un spoiler, vu que c'est ce qu'on lit partout, mais le fait que le héro, Arren, tue son père d'entrée de jeu pour partir avec l'épée nous laisse tout de même bien désireux de savoir le pourquoi du comment. Maintenant, pourquoi ai-je initialement dit un vrai film ? Pour le dessin et surtout pour le découpage des cases qui reprend la technique des scrolling, des zooms in et out, des travelling, des plongées contre plongées. A maintes reprises, une même case un même décor est repris afin de montrer des personnages qui passent, ou afin de décrire une action au ralenti. Ainsi, seuls quelques petits éléments sont modifiés à chaque fois. Le résultat est plutôt surprenant. Alors que globalement le rendu est sympathique, on se croirait au ciné, et l'action semble bien prendre de longs jours en quelques plans, parfois. Cette répétition de plans nous donne l'impression d'une action qui dure plusieurs minutes alors qu'elle ne dure probablement pas plus de quelques secondes. Le trait en lui-même est typique des dernières productions cinématographiques du genre et surtout de Miyazaki. Sauf que Halte !, ici il ne s'agit pas de Hayao (Princesse Mononoke,Le Voyage de Chihiro), mais de son fils Goro. Pour autant, Goro est assisté des fidèles de son père et cela se ressent. Le trait est limpide, fluide, précis, fin, vraiment pas grand-chose à redire… Les couleurs pour leur part méritent deux approches. La première concernant les décors, la seconde concernant les objets et personnages ''utiles''. Les décors, sont splendides et profitent sûrement des dernières solutions en terme de plaquage de textures. Les détails sont nombreux et en mettent plein la vue. Les personnages et objets utiles, quant à eux sont traités à la manière Spirou et Fantasio, en couleur pleine. Les contrastes sont bien choisis, rien de criards, juste lumineux. Mais parfois comme je m'y attendais, l'association des deux perturbe l'œil. Principalement sur les vues d'ensemble. L'opposition des techniques décors/personnages en devient dérangeante à de rares occasions. Bref, je n'aurai sûrement pas l'occasion d'aller au ciné voir ce film d'animation, alors, ce manga est plutôt une bonne alternative. A savoir, un tome par mois est prévu à partir de mars 2007.

05/04/2007 (modifier)