Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Vive la politique !

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Un essai collectif de politique-humoristique.


Claire Bretécher Collectif Ecole Pivaut, Nantes Gobelins, l'École de l'Image La BD au féminin Lewis Trondheim Politique

Plusieurs auteurs s'essayent ici à une vision personnelle d'un ou de plusieurs faits de la politique française. Certaines "histoires" sont inspirées, d'autres un peu moins... La BD est-elle soluble dans la politique... ou inversement ?... A vous de le découvrir... et de vous en faire une ou plusieurs idées...

Scénariste
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Novembre 2006
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Vive la politique !

29/01/2007 | L'Ymagier
Modifier


Par L'Ymagier
Note: 2/5

Je ne sais si vous le savez, mais en Belgique on s'intéresse à la politique française. Les taux d'écoute télévisuels sont même supérieurs à ceux qui relaient nos propres élections. C'est vous dire !... Et c'est vrai que -personnellement- qu'est-ce que je me marre souvent lors des campagnes électorales ayant trait aux présidentielles. Tout ceci pour vous dire que j'ai déjà, antérieurement, compulsé certaines BD relatives à certains "grands" de la politique française. BD qui -avis personnel- se sont révélées comme des "navets". Et ce tome ?... Il y a de tout : des "glorieux anciens" comme Brétecher, Mandryka, F'Murr ; ainsi que des "nouveaux" tels Ferri, Frantico, etc... Malheureusement, cet essai collectif m'a encore prouvé que ce type d'humour précis, ciblé, est une cuisine bien particulière. Je préfère souvent, comme dans de nombreux quotidiens, voir le croquis d'un dessinateur de presse ; un genre de dessin souvent impitoyable qui est comme une sorte d'hommage à l'envers à tel personnage ou tel fait. Peu de cela dans cet opus. Ca se lit, oui... mais s'oublie assez rapidement. J'en ai quand même retenu une phrase : "La politique, c'est comme l'andouillette. Ca doit sentir la merde, mais pas trop." (Edouard Henriot). Mais à part ça...

29/01/2007 (modifier)