Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Niumao

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Voici un animal étrange et rusé, un chat chinois de la meilleure espèce. Sa vie mouvementée fait l'objet d'une biographie écrite par sa maîtresse, et mise en image par la dynamique équipe du studio JI AN de Beijing.


Chiens & Chats Manhua Xiaopan

Voici un animal étrange et rusé, un chat chinois de la meilleure espèce. Sa vie mouvementée fait l'objet d'une biographie écrite par sa maîtresse, et mise en image par la dynamique équipe du studio JI AN de Beijing. Voilà un sacré chat ("mao" en chinois), à la robe tachetée comme une vache ("niu"). Mais son nom est aussi synonyme de capacité à accomplir de grandes choses. Un héros, quoi ! Aussi, afin de nous faire profiter de ses aventures palpitantes de chat chinois, il a confié à sa maîtresse le soin d'écrire sa biographie. Voilà donc toute la vérité, rien que la vérité sur Niumao, mise en image par le studio Ji An de Beijing.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Novembre 2006
Statut histoire Série abandonnée (initialement prévue en 4 tomes, éditeur disparu) 3 tomes parus
Couverture de la série Niumao

19/11/2006 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà un album (grand format cartonné) à la couverture attirante : dans une belle teinte rouge, je dois dire que je la trouve très jolie. Son sujet : la vie d'un gros chat domestique du nom de Niumao. Le dessin est frais et sympathique. Colorisée dans des teintes relativement acidulées, son style est à mi-chemin entre le manga et le franco-belge. Le trait manque encore un peu de maîtrise, cela se reflétant par un petit manque de profondeur des planches. Mais il n'en est pas moins agréable à lire et à regarder. Et surtout, le chat Niumao nous offre de ses bouilles parfois vraiment amusantes, ce qui fait à mes yeux la force humoristique de cette BD. La narration présente certains défauts parfois assez génants. J'ai l'impression que cela provient d'une spécificité des récits chinois qui ont des codes qui ne sont pas encore totalement compris par les lecteurs occidentaux. Autant les habitués des manga se sont faits aux codes japonais, autant j'ai été ici assez circonspect à la lecture de certains passages, postures et onomatopées. C'est parfois franchement gênant car nombre de gags tombent complètement à plat de ce fait. Pour l'histoire, il s'agit de la vie à peine mouvementée d'un gros chat domestique. Vendu encore chaton par un petit trafiquant, il grandira chez des premiers maîtres avant d'être récupéré par celle qui deviendra sa maîtresse définitive. Le ton du récit est à mi-chemin entre Michael, le chat qui danse et Garfield. Comme ce dernier, Niumao est d'ailleurs bien décidé à remplir sa vie en remplissant sa panse autant qu'on le lui permet. Et le reste du temps, il fait le fou, brisant tout sur son passage et courant dans tous les sens. L'humour est parfois assez naïf mais d'autres fois assez drôle, notamment grâce aux expressions faciales parfois hilarantes du gros Niumao. Le premier tome ajoute en outre quelques photos du véritable chat qui a inspiré le studio Ji An pour créer cette BD, puis une petite histoire en quelques planches dessinées à la manière d'un fan-art pour présenter les membres du studio et leur relation face au tout puissant Niumao. Sans présenter de grandes innovations dans le domaine si ce n'est de lui offrir de belles planches bien aérées et colorées, cette BD plaira sans doute aux possesseurs de chats et ceux qui aiment à lire ou à raconter les petites aventures de tous les jours de leur animal domestique qu'ils aiment tant.

19/11/2006 (modifier)