Wolverine - Saudade

Note: 2.4/5
(2.4/5 pour 5 avis)

Un épisode de Wolverine signé par les auteurs de Sillage.


Brésil Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Jean-David Morvan Marvel Super-héros Univers des super-héros Marvel Wolverine X-Men

Premier album du label TRANSATLANTIQUE - réservé à des œuvres produites par les plus grands auteurs du neuvième art européen pour Panini Comics, l’éditeur exclusif des publications Marvel - Wolverine Saudade suit les péripéties de Logan, alias Wolverine, un super-héros pas comme les autres, un membre des X-Men, ces fameux « mutants » dotés de pouvoirs hors du commun et mis au banc de la société par le commun des mortels... Né sous la plume de Lein Wein dans la revue Incredible Hulk en octobre 1974, Wolverine est l’archétype du anti-héros qui a roulé sa bosse. Petit et trapu, il dispose d’un facteur auto-guérisseur qui régénère ses blessures obtenues au combat et d’un squelette en Adamantium, un métal virtuellement indestructible. De ses métacarpes jaillissent des griffes acérées, des armes redoutables qui pénètrent les métaux ou minéraux les plus résistants. Taciturne et nerveux, le mutant griffu entre parfois dans des rages destructrices que rien ni personne ne peut arrêter. Un conseil, évitez de le regarder de travers… Authentique génie de la narration, inventeur d’univers riches et cohérents, Jean-David Morvan est sans conteste l’un des scénaristes de bande dessinée les plus innovants de ces 15 dernières années. Outre Sillage dont le succès ne cesse de croître depuis le lancement de la série, Morvan a signé des contributions essentielles au neuvième art. Scénariste prolifique, il a récemment repris à son compte les exploits de Spirou. D’abord illustrateur indépendant, Philippe Buchet fait ses premières armes dans la BD sur Nomad avec Jean-David Morvan avant de s’attaquer à la saga galactique Sillage. Dessinateur précis, à la fois énergique et élégant, il sait véritablement tout dessiner. Avec Wolverine : Saudade, Morvan & Buchet s’inspirent de la dure réalité des quartiers populaires brésiliens et embarque le mutant griffu dans une virée sauvage dont il ne sortira pas indemne. Entre des gamins des rues trop jeunes pour faire la loi, des bandes organisées surarmées, un redoutable guérisseur et une bien étrange divinité locale, Logan doit se rendre à l’évidence : au pays de la samba, la vie humaine ne vaut pas bien cher mais la passion est à fleur de peau. Texte : Panini . .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Octobre 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Wolverine - Saudade
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

26/10/2006 | ArzaK
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Cette aventure n’est qu’un épisode dans la longue vie de Wolverine, l’un des mutants préférés des lecteurs. C’est surtout le Brésil qui est mis à l’honneur au travers de ses favelas ou ses superstitions. Il s’agit de faire la lumière sur un homme qui guérit les pauvres gens. Les motivations ne sont pas aussi humanistes qu’on pourrait bien le croire. Certes, il n’y a aura pas de réelles surprises dans le déroulé de ce récit qui demeure très classique. La fin est un peu douce amer dans la mesure où notre héros y laissera quelques griffes.

07/03/2018 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

J'aime JD Morvan et Buchet quand ils travaillent sur leur série Sillage mais cette commande ne met pas en valeur leurs qualités. Le scénario manque de force et m'a paru fade et creux. Le dessin est inégal : certaines cases manquent de détails avec des fonds vides remplacés par des dégradés. La couleur est trop neutre : on est loin du rendu de Sillage. Les auteurs ne sont pas sur leur terrain et quoique l'on en dise, le résultat s'en ressent. Je n'arrive pas à faire abstraction des comics, voir des films. A la rigueur, pour apprécier ce one shot, il faudrait ne pas les avoir apprécier. Une déception personnelle mais la BD se lit bien. J'en attendais peut être trop.

03/08/2009 (modifier)
Par Chelmi
Note: 2/5

"Wolverine - Saudade" par les auteurs de Sillage Morvan signe une histoire qui bourrine pas mal avec une petite pincée de bons sentiments. Ça se lit très bien et rapidement. C’est un bon scénar pop-corn, mais je suis un peu déçu que nos frenchies n’apportent pas grand-chose de nouveau à l’univers des X-Men car l’histoire reste très conventionnelle. Bon, ce n’est bien sûr pas un défaut, c’est d’ailleurs sûrement le but recherché. Mais personnellement, j’attendais ce petit plus de je ne sais quoi. Je n’aime pas beaucoup la tronche du Wolverine de Buchet, je la trouve bizarre surtout les cheveux (Vraiment bizarre car les coupes de cheveux généralement ne lui posent aucun problème avec Nävis.). Sinon, le reste est à l’image de ce qu’on a l’habitude de voir : des scènes d’action parfaites aux mouvements et à la mise en scène toujours justes. Sur les couleurs de Walter, pas grand-chose à dire, si ce n’est que c’est ce que l’on a l’habitude de voir sur les comics : des couleurs informatisées qui tombent quelquefois dans la facilité tout en restant acceptables.

04/12/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je ne suis pas un grand amateur des X-Men mais j'étais curieux de savoir ce que les auteurs de Sillage étaient capables de faire avec le personnage de Wolverine. Le résultat est sympathique sans être exceptionnel. Il faut dire que ce type de récit s'adapte très bien au style de ces deux auteurs. Le dessin de Buchet est idéal pour des scènes d'action, dynamique et joli à la fois. Et quand il s'agit de raconter une histoire pleine d'action et de combat, Morvan est tout à fait dans son élément. L'histoire donne une touche assez exotique à l'univers X-Men habituels, une ambiance sud américaine assez bien rendue, à tel point que les lecteurs américains se demanderont sans doute si les auteurs de cette histoire sont eux-mêmes sud-américains ou non. Maintenant, passée la réussite du dessin et de la narration, l'histoire ne m'a guère captivé. Même si on retrouve un Wolverine tout à fait crédible, l'intrigue est une suite d'action jusqu'à un combat final, certes original vu les pouvoirs du méchant mais qui ne m'a pas plus intéressé que ça. Une bonne BD d'action.

28/10/2006 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

J’étais très curieux de lire ce Wolverine scénarisé et dessiné par l’équipe de Sillage. J’en ressors ni déçu, ni fasciné, c’est du Wolverine assez basique, limite bourrin augmenté d’une petite touche mélancolique assez bienvenue et qui justifie le titre de l’aventure. Je ne suis pas un grand connaisseur des x-men, ni de Wolverine, mais le cahier des charges me semble avoir été respecté. La personnalité de Wolverine est bien là, les auteurs ont gardé le côté un peu brute épaisse du personnage et n’ont pas tenté d’en faire inutilement autre chose… Certains passages de cette bd ont un côté limite gore, tant et si bien que cela m’a fait penser à du Geof Darrow par moment, le grand spécialiste du comics qui gicle et castagne dans tous les sens (Hard Boiled). Autre bon point : ça ne se prend pas trop au sérieux, y’a pas le côté solennel des 3 films…

26/10/2006 (modifier)