Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Private Ghost

Note: 2.7/5
(2.7/5 pour 10 avis)

C'est du Léo Loden façon fille et un scenario se passant à San Francisco. Le dessin est sympa, le scénario bien. Prometteur pour la suite mais ils devront fouiller un peu plus dans leurs imaginations...


Détectives privés Fantômes La BD au féminin [USA] - Côte Ouest

Avoir l'esprit enfermé dans une bouteille de whisky pendant cinquante ans, ça liquéfie l'âme. Quoique. C'est peut-être ça le paradis, une cuite éternelle ! Mais pour Sam Dasher, l'enfer commence le jour où ladite bouteille s'écrase bêtement sur le sol de son bureau à l'abandon. C'est que San Francisco a bien changé en cinquante ans ! Se retrouver devant sa petite fille après avoir passé cinquante ans enfermé dans une bouteille d'alcool, c'est déjà dur... Mais la suivre et l'aider à résoudre des enquêtes ...

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2001
Statut histoire Série terminée (un cycle de trois tomes terminé) 3 tomes parus
Couverture de la série Private Ghost
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

06/12/2001 | mimick
Modifier


Par Endorawn
Note: 3/5

Bonjour a tous. Private Ghost, Série policière intéressante, par son concept, mais mal employée à mon humble avis. Oui en effet l’auteur nous fait part d’un fantôme qui sort d’une bouteille (non ce n’est pas un génie) mort il y a 50 ans. Dans la série ce fantôme (Sam pour le citer) peut agir avec son environnent, sans pour autant être vue ou avoir la possibilité de choisir d’apparaître devant les vivants pour les aider. L’auteur nous fait des flash back sur l’histoire de Sam, d’une manière des foie trop confuse, on s’y perd de temps en temps. (Mon avis et qu’il aurait du jouer plus sur les couleurs du personnage et de son environnent actuel ou passé) mettre les décors en bleu et Sam en couleur lors de flash back cela aurait pu permettre une lecture plus facile du scénario. Je reste sur ma fin quand à l’intrigue et la manière dont l’auteur veut nous emmener la où il le souhaite. Néanmoins cette série gagne à être connue et une suite plus étoffé serai un plus pour gagner des étoiles. Je lui mets donc un 3/5 car ce n’est pas un navet loin de là, le concept est là et je le répète intéressant. Le dessin est soigné et les textes son au gout du jour (par contre d’ici quelque années les dialogues pourraient être trop décalé avec son temps) par exemple dans l’expression « chassé le Naturiste il revient au bungalow » (c’est une citation de Coluche repris dans le film Camping) ainsi les dialogues resteront dans leurs temps sans ce transposer dans l’avenir. BD destinée aux jeunes ados/adultes (16-20ans) pour bien comprendre tous les jeux de mots peu nombreux. Quand au scénario rien de transcendant. A suivre donc sur le prochain cycle N'do

30/12/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette BD est un mélange entre le film Ghost et les polars noirs de Humphrey Bogart. Dans les faits, elle m’est apparue comme un simple divertissement, pas prise de tête mais sans surprise aucune. Le dessin est sympathique, même si je trouve que certaines femmes dont l’héroïne ont un drôle de visage, avec leur nez écrasé. Le scénario pour sa part est empli de très nombreux clichés. A tel point que derrière cela, l’intrigue paraît vraiment fade. Le personnage du détective fantôme est cependant assez sympathique, et même si je n’ai guère été captivé par les enquêtes de sa petite-fille, détective et ancienne propriétaire de galerie d’art dans le San Francisco moderne, j’ai trouvé les récits suffisamment plaisants pour ne pas refermer les albums avant la fin. N’y cherchez pas vraiment d’originalité ni d’intrigue novatrice, juste une lecture qui fait passer le temps.

12/07/2007 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

J'ai franchement bien aimé le tome 1. Les personnages sont volontairement ultra caricaturaux, la blonde super cruche, les deux blues brothers..... Les dialogues sont sympas, ils m'ont fait rigoler à plusieurs reprises. J'ai aussi bien aimé cette enquête policière avec en personnage plus ou moins secondaire le fantôme de Sam. Je m'attendais vraiment à trouver 3 tomes de valeur égales, avec dans chacun une enquête. Malheureusement le tome 1 n'est là que pour poser l'histoire et la suite de la série se concentre vraiment sur le passé de Sam. Dans le tome 2, il y a encore une enquête "contemporaine" suite à la mort du photographe mais ce n'est même plus le cas dans le 3. L'histoire est alors uniquement tournée vers le passé de Sam et on cherche surtout à répondre aux questions : que lui est-il arrivé et pourquoi est-il un fantôme aujourd'hui ? Je suis donc un peu déçu car je trouvais que ça partait super bien et je ne m'attendais pas à ce que l'histoire prenne ce tournant. Apparemment à l'inverse de la plupart des autres critiques, pour moi c'est donc 4/5 pour le premier tome mais plus que 3 pour les 2 autres. Ça reste quand même un bon moment de lecture.

26/01/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Cette série, développée sur trois tomes, est à lire dans son intégralité pour mieux l’appréhender et ... l’apprécier finalement ! En effet, mon avis aurait sans doute rejoint les précédents à la seule lecture des deux premiers opus. "Red Label Voodoo" présente bon nombre de similitudes avec Léo Loden, déjà avec Serge Carrère aux dessins mais ce n’est pas la seule raison. A l’image de la série scénarisée par Arleston, l’enquête est assez grossière et pas trépidante pour un sou, l’humour du tandem Léo et son tonton en moins. Par contre, Savannah Danig (la "private" à temps partiel) est secondée dans l’ombre par Sam Dasher (un fantôme réveillé par inadvertance). Parmi les seconds rôles, on trouve Maximilien et Malvina dont leurs incompatibilités d’humeurs saoulent bien vite. Ce tome d’introduction, dont l’histoire peut se suffire à elle-même, laisse donc une impression mitigée. Avec "White Bloody Mary", Savannah est investie d’une nouvelle enquête qui l’amènera à remuer le passé de sa grand-mère. En filigrane, Sam tente d’éclaircir les circonstances de sa mort. Dans "Hot Caribbean Rainbow", les investigations portées sur passé de Sam prennent plus d’ampleur pour finalement dévoiler les raisons de son emprisonnement dans une bouteille de Whisky durant 50 ans. Les enquêtes de Savannah, résolues en un tome, ne servent donc que de support pour développer la "vraie histoire", celle de Sam, sur l’ensemble des tomes. De plus, l’intérêt pour cette série est nourri par l’interaction de plus en plus intime entre les faits passés et les événements actuels. Je terminerai par un petit mot sur le dessin de Carrère : il est bien reconnaissable, quoi que davantage réaliste par rapport à Léo Loden. En outre, j'ai aussi eu la même impression que Kael et Pouet concernant le visage de Savannah. Pas inoubliable mais pas si mal finalement.

16/03/2005 (modifier)

Ce n’est pas si mauvais, mais bon de là à l’avoir dans sa bibliothèque, c’est vrai qu’on peut se poser des questions. L’idée de départ est plutôt sympa : Un détective privé (Sam) mort dans les années 50, réapparaît à notre époque pour terminer quelque chose. Une jeune femme, qui vient d’hériter du bureau de Sam, s’installe, elle aussi, comme détective privé et les enquêtes commencent… Scénario pas trop creusé, mais bon au moins cela se lit facilement avec des blagues bien faciles ! Pour les dessins, je n’aime pas également les têtes des filles. Apparemment il n’y aura que 3 albums. A acheter pour un prix super réduit (2 pour le prix d’un par exemple !) sinon à emprunter.

05/02/2005 (modifier)

Je crois que cet album signe définitivement mon goût pour Crisse : je n'aime pas, je déteste, je fuis. C'est bien simple, je me suis carrément fait ch#er en lisant les pages de Private Ghost, j'ai tenu une dizaine de planches à tout lire, avant de finir l'album en le feuilletant, et encore, une page sur deux. L'intrigue n'est pas intéressante (peut-être qu'en lisant tout, elle le devient, mais ça, je ne le saurai jamais), les persos sont caricaturaux : le Noir un peu tapette, frileux, bon copain, la pouf cliente, riche et donc embourgeoisée, c**** et détestable à souhait, la détective, ben la détective, je n'ai pas pu me faire une idée en 10 pages, c'est que ça doit pas être très épais. Les dessins, ma foi, je n'aime pas. Ca ressemblait à du "Soda" de loin (notamment le Noir), mais de près, bof. Les visages féminins sont tous les mêmes, on change la couleurs des cheveux et ça devient quelqu'un d'autre. Non, franchement, c'est rare que je ne lise pas une BD jusqu'au bout, et ça, c'est révélateur. Enfin, chacun ses goûts...

27/03/2003 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Après avoir animé Léo Loden pendant une quinzaine d'albums, Serge Carrère change de scénariste (Arleston pour Crisse) pour raconter... une histoire de détective privé ! Baignant dans deux époques (contemporaines et années 50, style Humphrey Bogart avec clope au bec et chapeau mou), la BD se laisse agréablement lire, même si elle n'apporte rien de neuf. Un privé hanté par un fantôme... ce n'est pas très original, et l'enchaîenement des tomes, même s'il s'agit bel et bien d'une seule intrigue terminée en trois tomes, n'apporte pas non plus grand-chose. Reste le dessin de Serge Carrère, légèrement plus réaliste que dans Léo Loden, mais pas non plus révolutionnaire, qui est un modèle du style "gros nez"... Au final c'est assez bof, l'ensemble n'emportant que peu d'enthousiasme.

12/06/2002 (modifier)
Par Thanos
Note: 3/5

Les dessins de Carrère fidèles à eux-mêmes, spéciaux (surtout pour les filles) mais agréables. Le scénario de Crisse parait un peu léger mais ça se passe bien, ça détend. Espérons que l'enquête du tome 2 soit plus recherchée. A lire NB pour Spooky : Carrère c'est Serge pas Stéphane

29/05/2002 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

une idée de depart assez interessante, et une collaboration inattendue entre Crisse et Carrere, bref, ça pouvait donner un tres bon truc. seulement, c'est un peu mou, et j'aime pas la tete des nanas. bon, c'est pas mauvais va, je lirai peut etre la suite, mais bon, je trepigne pas d'impatience non plus.

26/12/2001 (modifier)
Par mimick
Note: 3/5

Pas mal, mais pas indispensable. Un peu dans le même genre que Soda même si ça n'a rien à voir. L'histoire de fond est sympa (à suivre) mais l'intrigue policière, alors là, peut faire mieux, beaucoup trop facile tout ça...

06/12/2001 (modifier)