Du papier faisons table rase

Note: 1.33/5
(1.33/5 pour 3 avis)

Une jeune femme ambitieuse tente de réformer l'Office Central de Contrôle et de Vérification, une vénérable institution modèle de l'administration française.


Suite à un fait divers tragique, Monsieur le ministre demande à une jeune femme ambitieuse, Domitille, de réformer l'Office Central de Contrôle et de Vérification, une vénérable institution modèle de l'administration française. Hélas les mentalités ne sont pas prêtes à évoluer. Dès le début de sa misson, Domitille se heurte à des employés réticents, ne voulant pas modifier leurs habitudes de travail et ne voulant surtout pas entendre parler de système informatique. Domitille n'hésite pas à utiliser la force et se met en opposition avec les partenaires sociaux. La révolution gronde...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Du papier faisons table rase
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

30/08/2006 | JJJ
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Eh bien, quelle purge cet album ! Pourtant je suis preneur pour tout ce qui peut être critique, ou drôle ou caricatural, voire les trois à la fois, sur n’importe quel sujet. Comme ici, la critique de la sclérose de l’administration, présentée comme irréformable, passéiste, etc… Mais on est très loin dans cet album de Julius Corentin Acquefacques ! C’est qu’ici la critique tombe totalement à plat, et que RIEN n’est drôle – si tant est que cela était l’objectif visé ! Ne reste alors qu’une vision poujadiste, démago et ridicule des travers de l’administration, et surtout de certains fonctionnaires, refusant le progrès (et le passage à l’informatique), passant le plus clair de leur temps à bouffer et faire des pots. Quant aux syndicats, ils sont eux aussi à mettre dans le même radeau, avec des représentants aux têtes du Che, de Mao, de Lénine ou de Staline… Je passe sur le « gag » lourdingue et redondant sur les Corses réfractaires à tout. Pas drôle, une histoire sans réel intérêt, des relents nauséabonds, à quoi s’ajoute un dessin que je n’ai pas aimé (mais là c’est affaire de goût). Bref une lecture à oublier, et que je ne vous recommande pas vraiment !

04/11/2016 (modifier)
Par dgege
Note: 1/5

En général, je fais des critiques quand je suis enthousiasmé par un album... mais là... J’ai rien compris, je suis pas rentré dedans, j'ai lu en 1/4 H en me faisant chier grave... c'est du foutage de gueule d'autant que j'ai beaucoup aimé tous les albums précédents de ce duo talentueux (surtout La Vie de ma Mère). A déconseiller, c'est de l'arnaque, je suis limite vénère !

05/10/2006 (modifier)
Par JJJ
Note: 2/5

Au vu du titre je pensais que cette BD traitait d'un sujet un peu plus brûlant, il n'en est rien. Chauzy et Jonquet nous présentent ici un monde assez décalé et son système administratif complètement embourbé par les procédures et la paperasserie, rendant les usagers complètement fous, pressés les uns contre les autres dans d'interminables files d'attentes. En introduisant un trublion dans cet univers, les auteurs nous montrent l'affrontement de la vieille garde et la nouvelle école. On ne peut pas dire que tout ça soit bien excitant... On tente de se moquer gentiment de l'administration, mais cette représentation flirtant maladroitement avec l'absurde ne m'a ni fait rire, ni convaincu. Trop décalé pour être qualifiée de subversive, cette BD ne m'a passionné à aucun moment. Les dessins de Chauzy, sont toujours très réussis et agréables à regarder, cela ne suffit pas pour autant à rendre cet album indispensable. JJJ

30/08/2006 (modifier)