Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Des morts et des vivants

Note: 3.2/5
(3.2/5 pour 5 avis)

Une histoire d'amour entre un plongeur et une prostituée, mise à mal par des morts-vivants.


Animalier Atrabile Jason Les Auteurs Nordiques Maisons closes et prostitution Zombies !!!!!!

Une histoire d'amour entre un plongeur et une prostituée, mise à mal par des morts-vivants. Des morts et des vivants, c’est l'histoire d’un homme qui vit en faisant la plonge dans un restaurant. Il tombe amoureux d’une prostituée trop chère pour lui et va tout faire pour l'approcher. Le jour où une étoile filante tombe sur Terre, le voeu muet que fait cet homme amoureux va se réaliser d'une manière bien inattendue, mettant en jeu une horde de morts-vivants.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Des morts et des vivants
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

26/07/2006 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

C’est du Jason typique, qui plaira sûrement à ses afficionados – et même probablement à un public plus large. Comme toujours c’est relativement minimaliste : des personnages animaliers peu expressifs, des décors réduits à la portion congrue, quasiment pas de texte (aucun « dialogue », seuls quelques textes en hors case apparaissent – comme on le faisait pour des dialogues du cinéma muet), et une intrigue à la fois basique et intéressante. Les petits désespoirs du quotidien, la recherche de l’amour, la lutte pour la survie, voilà les thèmes développés. Les deux personnages principaux, un homme et une femme déçus de la vie mais qui trouvent ensemble un amour à partager, luttent désespérément contre des morts-vivants, qui massacrent la population. Ils sont les derniers à résister, mais jusqu’à quand ? La chute montre jusqu’où amour et désespoir peuvent se rejoindre, mais aussi jusqu’où on peut aller par amour. Lecture rapide mais agréable.

13/07/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai essayé de perséverer dans la découverte de cet auteur après le Mauvais chemin qui ne m'avait pas convaincu. Je dirai que j'ai au moins compris toute l'histoire de ce récit où il y a encore des morts et des vivants. On dirait que c'est un thème de prédilection chez cet auteur. On commence par une belle chronique sentimentale pour terminer sur un film d'horreur digne de Thriller du défunt MJ. On ne peut être que surpris par un tel virage dans l'histoire. Je dirai également qu'il y a une belle efficacité dans la mise en page : les scènes s'imbriquent parfaitement. J'ai pas trop aimé la fin de ce récit. Cela demeure une bd un peu OVNI sur les bords. C'est singulier et je comprends qu'on puisse aimer le style de cet auteur. Je n'en suis pas trop friand pour l'instant mais qui sait si j'arrive un jour à changer d'avis...

23/09/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Un bon 3/5, 3,5 pour être plus précis. Le fait que la lecture n'ait duré que 5 minutes n'a pas permis la bascule vers le 4/5. En lisant cette BD, j'ai tout de suite pensé aux vieux films de Peter Jackson : Bad Taste et Brain Dead. On y retrouve beaucoup de similitudes mais surtout le même traitement au second degré. Le dessin est du Jason classique en N&B. Je commence à l'apprécier de plus en plus. Une bonne surprise, j'en conseille au moins la lecture.

30/05/2009 (modifier)

Etonnant. Le ton donné dans les premières planches laisse penser à une chronique ordinaire de la solitude et de la misère affective. Hors, c’est à tout autre chose que nous convie Jason. Il n’y a aucun temps mort, mais au contraire un bon tempo, et l’on glisse, d’une planche à l’autre, dans une histoire de plus en plus déjantée et surprenante, où l’absurde le dispute au macabre, pour notre plus grand plaisir. Pas de doute possible, on est bien dans la collection “Sang” d’Atrabile ! :D A noter que les dialogues sont quasiment absents, mais que cela n’entrave nullement la compréhension. En cela, le pouvoir narratif de son dessin pourtant très sobre est assez euh... éloquent. Bon, il faut dire aussi que le scénario n’est pas d’une grande complexité, mais bon nombre d’auteurs se seraient pourtant sans doute cru obligés d’en mettre. Jason sait bien préparer ses effets pour mieux ménager le suspense, et la fin... pas forcément celle que l’on attendait, conclue joliment ce drôle d’album. Un petit bémol, toutefois : ça se lit très très vite. Ma vraie note est plutôt 3.5 pour cette raison.

23/02/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette BD de Jason est dans le style de ses premières oeuvres fameuses telles que Attends : ce sont des personnages animaliers, une narration toute en ellipses et simplicité et un récit sans parole à l'exception de quelques très courts dialogues intercalés en texte dans des cases noires à la manière des dialogues des vieux films muets. Une narration fluide et réussie, une histoire simple à laquelle j'ai nettement plus accroché que le - à mon goût - trop hermétique Attends. Commençant comme une histoire d'amour difficile entre deux êtres que la vie n'aide pas, elle tourne au bout de quelques pages au film d'horreur de série B avec la horde classique de zombies qui dévorent tout sur leur passage et que les héros fuient dans la peur. La base du scénario n'est donc pas très originale. Pourtant la narration fluide rend tout le récit plaisant à suivre. En outre, Jason n'hésite pas à distiller quelques scènes ou détails humoristiques au long de son histoire, accentuant l'aspect agréable de la lecture. La fin du récit, pour sa part, est douce amère et permet de voir avec un autre oeil l'histoire d'amour qui s'entamait au début de l'album. Bien racontée, cette histoire n'est pas très originale mais assez prenante et elle dispose de nombreuses qualités.

26/07/2006 (modifier)