Voies off

Note: 3.56/5
(3.56/5 pour 18 avis)

La première fois que Madame Suzanne m'a demandé de tuer son mari, je buvais du thé de Chine avec des oranges.


Ecole Emile Cohl Les prix lecteurs BDTheque 2006 Treize Etrange

Voies Off raconte dix destins dramatiques, dix histoires courtes qui sont autant de petits polars concentrés. Tous les stéréotypes du genre - la drogue, le jeu, les braquages, la prison ou encore la pègre côtoient la vengeance, la peur et la violence - y sont traités avec une vraie originalité. Seule la mort est fidèle à elle-même : elle attend tranquillement son heure…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Voies off
Les notes (18)
Cliquez pour lire les avis

20/06/2006 | Marcel
Modifier


Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Epatante cette petite BD ! J'ai découvert tardivement ce volume qui est pourtant très bien noté sur ce site. Elle réunit à la fois la virtuosité d'un trait qui est précis et concis dans son style, bien que je n'en sois pas un fan absolu, et une grande aisance dans les couleurs et le rythme des cases. Rien à redire de ce côté là, c'est parfaitement bien mené. Mais ce qui est détonnant, c'est vraiment ces histoires, toutes tellement différentes, qui contiennent toutes un twist final bien inattendu. Je pensais, à ma lecture, arriver un moment à saturation des histoires et comprendre le mécanisme, mais le scénariste nous a concocté des petites perles qui se différencient toutes dans leur déroulement et m'ont toutes surpris, sans exception. Qui plus est, j'ai eu grand plaisir à le relire, puisque le volume est constitué de nombreuses histoires et que je ne m'en rappelais plus exactement après avoir lu d'autres choses entre. Bref, un excellent opus qui mérite qu'on s'y attarde, tant pour sa qualité narrative que pour les surprises qu'il arrive à amener dans un monde de polar sombre "classique" dont on pourrait penser que l'originalité est envolée depuis longtemps. Ne passez pas à côté de cette petite perle qui a sa place dans une bonne BDthèque !

09/01/2015 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Cette BD est un recueil de récits indépendants. Ils sont tous plaisants et complets. Ils ont en commun une narration en voix off, sous formes de commentaires. Les récits sont souvent trompeurs, très souvent macabres et toujours cohérents et décrivent comme le titre l'indique de mauvaises orientations. Je me suis régalé avec ces scénarii au point de faire abstraction du dessin trop informatisé mais néanmoins avec des qualités. A tout cela il ne faut pas oublier l'humour, classique ou noir, distillé dans les récits. Je ne m'attendais pas à un one shot de cette qualité. Cette espèce de best of de petits récits surprendra plus d'un lecteur.

12/08/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Cela a le goût d'un polar, la couleur d'un polar... Cependant, il manque un peu le rythme et l'inspiration. Ces dix petites histoires qui essayent de méditer en toute élégance sur les crimes tombent à chaque fois à plat dans une désuétude profonde. Il y a une bonne idée de départ qui est cependant "massacré" à chaque fois sans vouloir faire de méchants jeux de mots. Visiblement, une fois qu'on a compris le procédé, cela en devient un peu répétitif. Je dois admettre qu'il y a bien une ou deux histoires qui sortent un peu du lot. Néanmoins, ce n'est pas assez pour susciter une quelconque admiration. On a droit à une couverture toute droit sorti du jeu vidéo "GTA Vice City". Une déception palpable en perspective. Mais bon, c'est tout de même un exercice de style. J'ai effectué une relecture qui est mieux passé. Je vais me montrer indulgent dans ma notation car ce n'est quand même pas mauvais.

02/07/2007 (MAJ le 06/05/2009) (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5

Le traitement de ces petites histoires est original mais une fois que l'on a compris le principe la surprise n'y est plus, et sans aller jusqu'à dire que cela devient lassant, c'est nettement moins intéressant. L'humour est présent mais n'est pas égal sur tous ces récits. Ajouter à cela un prix élevé et une lecture ultra rapide, on est quelque peu déçu. Le dessin est agréable mais il a un côté froid dû aux couleurs trop informatisées, ce qui fait que l'on s'attache moins aux personnages. C'est tout de même une bonne bd, mais qui ne supporte qu'une seule et unique lecture, la relire n'aurait que peu d'intérêt.

17/11/2008 (modifier)
Par Tomeke
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Ce petit joyau mérite bien mon coup de cœur ! J’ai dévoré l’entièreté de l’album, séparé en petites histoires, et j’ai éprouvé du plaisir du début à la fin. La narration est vraiment efficace, elle se joue du lecteur avec habilité. Les revirements de situation sont fins et bien calculés. Si certaines scénettes sont moins bonnes, elles ne ternissent tout de même pas la qualité de l’ensemble. Humour noir et polar au rendez-vous, l’album saisit le lecteur tout au long des 103 pages. Le divertissement est grand et c’est, pour moi bien évidemment, ce genre de BD qui se relit bon nombre de fois. Côté graphique, j’ai également beaucoup aimé. Les dessins sont assez nerveux et vivants. Les couleurs employées sont chaudes et l’ensemble est dynamique. Après quelques courts instants d’hésitation, j’ai vite reconnu le talent de Corboz, déjà remarqué dans le très bon Célestin Gobe-la-lune. Au final, je conseille à tout le monde cette petite merveille que je résumerais comme divertissante, drôle et intelligente.

16/07/2008 (modifier)
Par chalybs
Note: 4/5

Voilà un album franchement original qui mérite grandement que l'on s'arrête. Nicolas Pothier, après sa série Ratafia, nous livre ici un album dans un genre bien différent. Genre polar noir à l'humour décalé et aux scénarios millimétrés. Au'x' scénario's' ? Oui, car nous avons droit ici à 10 histoires. 10 nouvelles nous rapportant l'histoire de 10 personnes fort différentes. Chaque scénario est, il faut bien l'avouer de très bon niveau. Les chutes sont souvent en complet décalage avec le début de l'aventure et très très malin celui qui pourra deviner plus de 8 chutes sur la totalité des histoires. Mais la force de cette BD c'est le ton de la narration. Nicolas Pothier utilise une Voix Off, on remarque au passage le jeu de mot dont Nicolas raffole tant, avec le titre de l'ouvrage. Cette Voix Off raconte d'un ton plutôt détaché les aventures et les pensées des personnages. Certaines historiettes utilisent un décalage entre le texte et l'image du meilleur style et au rendu bien glauque. Notamment sur les fraises au caramel. Nicolas utilise un décalage entre le sujet de la voix off et le sujet traité par le dessin, on suit un personnage auquel le texte se rapproche parfaitement, puis la chute nous envoie bouler sur un autre détail de l'image nous prenant au dépourvu. J'ai particulièrement aimé le décalage dans ''Robert'' qui présente en homme entrant en prison et la narration du mariage de ce Robert. Le parallèle entre les deux situations est merveilleusement bien orchestré. Tout cela sur un fond d'humour noir du meilleur effet. Nicolas Pothier maîtrise des scénarios bien ficelés avec une narration rarement aussi bien maitrisée et originale. Le dessin, présentant souvent des personnages caricaturaux dans un style très personnel est vraiment bon, très BD tout en gardant un gros soupçon de réalisme. Yannick Corboz ne joue pas avec des images ultra détaillées, mais sait poser juste ce qu'il faut pour remplir efficacement l'espace sans en faire trop. Bref, un trait personnel, jonglant et mixant avec bonheur les genres, proche de l'esquisse sur laquelle on aurait posé les couleurs directement. Cela donne une vraie vie et du mouvement à chaque personnage et chaque objet. Les couleurs rendent bien les situations, utilisant une belle palette et jouant sur les décors plutôt uniformes afin de faire ressortir avec de belles couleurs les sujets principaux. Cela donne un véritable tranchant au visuel qui va bien avec le tranchant des situations et de la violence sous-jacente. La dernière question que l'on peut se poser, est, 10 histoires dans une BD, ce n'est pas un peu beaucoup ? Non, car à 103 pages de lecture, cela donne encore des nouvelles conséquentes et vous l'avez sûrement compris certainement pas bâclées ! A lire, vraiment.

09/04/2008 (modifier)
Par yOyO
Note: 4/5

Voies off : c'est génial !!! Je suis amateur de polar en BD et là j'ai été comblé. Le retournement de situation sur la dernière image est à chaque fois bien fait. La narration est vraiment plaisante et le sujet du polar soir est bien maîtrisé. Je trouve le dessin très réussis ainsi que les couleurs bien qu'elles soient trop informatisées. Vraiment bien.

09/04/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je ne suis pas vraiment amateur de polar. Aussi c'est avec peu de passion que j'ai lu cette BD dont c'est le thème principal. J'ai été surpris par le dessin. Je ne m'attendais à un tel style. C'est un genre qui, à mes yeux, se rapproche de l'animation, notamment au niveau des couleurs qui font un peu trop informatisées pour moi. Mais malgré ces réticences, c'est assez sympathique à regarder et fluide à la lecture. Les récits sont vraiment courts, ce qui n'est pas pour me déplaire. Ils jouent pour la plupart sur des surprises ou retournements de situations de dernière page. Ce sont des scénarios honnêtes et divertissants mais aucun ne m'a vraiment marqué, à part l'avant-dernier (le mari qui a tué sa femme) qui m'a bien plu par sa révélation finale. Globalement, je ne suis pas très amateur de la noirceur de ce genre de récit où on sait toujours que ça va mal se terminer. Comme dit plus haut, le polar noir, ce n'est pas trop ma tasse de thé même si les auteurs font en sorte de garder une certaine légèreté de ton et un certain humour... grinçant.

29/03/2008 (modifier)
Par Quentin
Note: 2/5

Voies off présente une série de courtes histoires dont le point commun est que le texte et le dessin amènent le lecteur à se faire une fausse idée de ce qui est en train de se passer. L’histoire bascule dans les 2 dernières pages et renverse toutes les présomptions bâties au fil des pages précédentes. Ca ressemble à un plaisant exercice de style, humoristique, assez efficace, mais dont on finit par se lasser. Surtout que le dessin, fait sur ordinateur, n’est pas de ceux auxquels on s’attache.

18/01/2008 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 4/5

Excellent cette bande dessinée basée sur la surprise et l'originalité de ses histoires. Ces 10 nouvelles, différentes sur la forme mais assez ressemblantes sur le fond, explorent les recoins du genre polar. Et l'alchimie fonctionne quasiment à tous les coups. Personnellement, j'ai pratiquement toujours "marché" dans chacune des petites scénettes et même en trouvant la "faille", j'ai adhéré. Pothier donne l'impression de s'être véritablement bien amusé à construire ses intrigues et à trouver un ressort particulier à chaque fois. L'exercice n'est pas forcément facile et il s'en sort avec beaucoup de talent. Pour la petite anecdote, Voies off est sa première bande dessinée réalisée, mais la deuxième a être publié (la première étant Ratafia). Le dessinateur n'est pas en reste. Le dessin évolue, change et s'adapte en fonction des histoires : cadrage resserré sur certains plans, couleur adapté à l’ambiance de la scène, trait fin ou style crayonné,… Pour conclure, une bande dessinée d’une centaine de pages à ne surtout pas manquer !

08/01/2008 (MAJ le 08/01/2008) (modifier)