L'année dernière

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

La crise du trentenaire...


Les week-ends entre copains Mirages

Sébastien, Anne et leurs deux filles passent chaque année leurs vacances sur la côte, en Bretagne, où ils retrouvent leurs amis d'enfance. Mais cet été, les relations du couple sont tendues : Sébastien se fait distant, il s'interroge sur ce qu'il veut réellement faire de sa vie. Epris d'une autre, il ne pense qu'à échapper à un quotidien familial qui lui pèse. . Texte : Delcourt

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'année dernière
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

11/04/2006 | ArzaK
Modifier


C'est tout d'abord le lieu géographique qui m'a motivé à lire cette BD. Et oui, je suis un de ces inconditionnels de la plage bretonne sous un soleil humide et une mer fuyante... Un bref coup d'oeil au dessin assez atypique mais très coloré et me voilà embarqué en pleine lecture. Autant le dire tout de suite, j'ai été finalement un peu déçu aussi bien par le dessin que par l'intrigue. Le dessin, vous avez remarqué, est en réalité de la peinture un peu baveuse. Donc pas de détail dans les cases. On perçoit uniquement des ambiances. Les gros plans des visages sont grotesques. De plus, les cases ne sont pas délimitées et cela entrave encore plus la lisibilité de l'ensemble. Mettre en forme de cette manière ce récit était risqué. Malheureusement le dessinateur n’a pas gagné son pari. Sur l'intrigue, mon reproche concerne le récit qui a peu d'intérêt. Il y a une description très superficielle du mal être d'un père et mari. Quelques questions générales sur la vie, les couples, notre nature profonde (qui suis-je ? Où vais-je? Dans quel état j'ère...) sont maladroitement posées par le personnage principal et aucune réponse ou réflexion digne de ce nom ne viennent répondre à ça. Alors là, je ne comprends plus du tout l'objectif des auteurs à raconter des histoires où justement il n'y a rien à passer comme message. A moins que le doute soit le message... J'en doute! Trop facile, tout le monde se mettrait auteur de BD du jour au lendemain...

19/12/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Perturbante, plutôt perturbante la lecture de cet album... En effet il parle de la crise de la trentaine. L'homme qui s'installe dans un certain train-train, mais tenté par d'autres voies. Il ne s'y engage pas, parce qu'il a peur, parce qu'il a vieilli, parce que l'envie n'est peut-être plus là... Même si la justesse des traits et des situations est parfois troublante, ce n'est tout de même pas vraiment transcendant. La faute peut-être au dessin un peu... évanescent de Lizano sur cet album. Le manque d'encrage est peut-être aussi la volonté de souligner cette période trouble, floue, imprécise et indécise qu'est la trentaine...

14/09/2006 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

Un album au goût très amer… La crise du trentenaire en est le ressort principal. J’ai trouvé cet album bien fait, mais sa lecture en partie désagréable, car il m’a réellement filé le blues… Preuve de sa justesse ? Je dois, d’une manière ou d’une autre, m’être reconnu dans cet album. Si c’était le but, c’est réussi…

11/04/2006 (modifier)