Courtney Crumrin - Portrait du sorcier en jeune homme (A portrait of the Warlock as a young man)

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 4 avis)

Spin-off sur la jeunesse de Aloysius, héros de la série « Courtney Crumrin »


Akileos Oni Press Prequel

Dans cette histoire, le jeune Aloysius n’est qu’un petit employé d’un cabinet juridique. Pour son bonheur, il travaille aux côtés d’Alice Crisp, la fille d’un éminent avocat, avec laquelle il développe une certaine complicité. L’aventure le rattrape le jour où il découvre que le père d’Alice est aussi à la tête d’une société secrète dont l’objectif est l’éradication de tout ce qui touche au surnaturel, lui compris. De son coté, Alice, qui comptait bien suivre les traces de son père, se retrouve dans l’embarras quand elle apprend les secrets d’Aloysius.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2006
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Courtney Crumrin - Portrait du sorcier en jeune homme
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

01/03/2006 | Alix
Modifier


Par Ems
Note: 4/5

Ted Naifeh est un bon et cette BD le démontre. En 48 pages, il arrive à construire et finaliser une histoire complète, plaisante et divertissante. Il n'y a rien à redire, cette BD se savoure en l'état sans artifices. Le dessin est efficace, il n'y a rien de trop mais toujours l'essentiel. Je regrette juste la façon de dessiner les mains, en décalage avec le reste de très bonne facture. L'histoire est maitrisée, on ne s'ennuie pas un seul instant. Ce one shot est un bon complément à la série mère Courtney Crumrin mais peut se lire indépendamment avec autant de plaisir. Il serait dommage de s'en priver, cette BD peu onéreuse peut permettre de prendre pied dans l'univers de cet auteur talentueux.

07/11/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Pour ceux qui aiment bien l'univers si particulier de Courtney Crumrin qui ressemble à s'y méprendre à celui de Harry Potter, ce prequel se concentre sur la vie du jeune Alyosius (le fameux oncle de notre héroïne). On découvre un épisode de sa jeunesse où il travaille pour un curieux cabinet juridique. Il fait la connaissance d'Alice Crisp, la fille de son patron. Celle-ci est la narratrice de cette histoire aux confins du fantastique. Or, cela ne va pas nous apprendre grand chose sur lui, sur ses motivations, sur son parcours. On a l'impression de voir une nouvelle série qui débute ce qui ne devait pas être le but de ce "hors-série". Cela se lit également beaucoup trop rapidement. Bref, c'est très agréable à la lecture mais cela n'apporte pas une nouvelle dimension à l'oeuvre originale. Dès lors, cela deviendrait dispensable. A condition de ne pas se lasser du trait en noir et blanc de Ted Naifeh qui arrive à rendre si mystérieux tout un univers.

11/10/2009 (modifier)
Par Altaïr
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Courtney Crumrin est une série que j'aime beaucoup, que je trouve pleine de charme et d'originalité... Et c'est avec une certaine curiosité que j'ai littéralement dévoré ce charmant petit "préquelle" à la gloire de l'oncle Aloysius quand il était jeune. Charmant, c'est le mot qui me vient immédiatement à l'esprit quand j'y repense. Charmant, le jeune Aloysius, auquel Naifeh prête des traits que je trouve très beaux et expressifs. Contrairement à sa nièce Courtney, c'est un jeune homme sûr de lui, galant, intelligent... un côté "super-héros" gentleman et modeste dont le charisme baigne l'histoire. Charmante, cette jeune narratrice. Charmante, cette histoire, cet humour, cette oie parlante... non, vraiment, ce petit fascicule a un charme fou ! L'histoire n'a certes pas l'originalité des aventures de Courtney, mais elle est tellement bien racontée qu'on se régale d'un bout à l'autre. Il se peut également que le public féminin soit plus sensible à la figure d'Aloysius que le public masculin... :)

11/04/2007 (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

Courtney Crumrin est une série assez basique et gentillette, mais qui a un certain charme indéfinissable, auquel on accroche ou pas. Moi j’ai accroché… Le soucis avec ce spin-off, c’est que, en ce qui me concerne, le charme n’a vraiment pas pris. Du coup on se retrouve avec une histoire légère et agréable à suivre, mais vraiment pas marquante ou passionnante, et assez dispensable, même pour le fan de la série principale que je suis. Pas une mauvaise BD, mais selon moi nettement en deçà de Courtney Crumrin…

01/03/2006 (modifier)