La Tranchée

Note: 3.23/5
(3.23/5 pour 13 avis)

1917, sur la ligne de front franco-allemande : les tranchées...


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale Première Guerre mondiale Séries hélas abandonnées

L'offensive débute, les bombes pleuvent sur les tranchées. Porteur d'un message pour l'État-major, Sauveur est contraint de se réfugier dans un abri de fortune. Le spectacle qui l'attend est surprenant. Un groupe d'hommes s'est massé autour d'un cadavre. Un soldat gît dans la boue, un poignard planté dans le dos. Son instinct de policier resurgit aussitôt ! Sauveur s'accroche à ce crime comme un noyé à une bouée, se lançant dans une enquête frénétique. Avec le fol espoir d'oublier l'horreur qui l'entoure, il se jette à corps perdu dans le défi qu'il s'est lancé. Sans relâche, Sauveur traque une vérité qui semble déjà n'intéresser plus personne. texte : vents d'Ouest

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2006
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série La Tranchée
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

15/02/2006 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Un soldat est assassiné dans une tranchée, et un officier veut trouver le coupable. Je sais, cela peut paraître bizarre lorsque l’on sait que cela se passe dans les tranchées de la première guerre mondiale (là même ou des salauds comme Nivelle ont envoyé à la mort des centaines de milliers d’hommes, et qu’on s’est entretué pendant plus de quatre ans !). Mais voilà, alors que pendant 4 ans et demi la guerre a fait plus de 6 000 morts par jours il fallait semble-t-il qu’ils soient tuées « convenablement » (haché par un obus, transpercé par une baïonnette ou une balle, asphyxié par un gaz mortel, etc.), et par un type de « l’autre camp ». La première partie de l’album est une sorte de huis-clos assez étouffant, dans un abri de tranchée, avec cet officier suspicieux, un cadavre, et les soldats suspectés d’être le meurtrier (le tout rythmé par les explosions d’obus tout autour). La seconde partie se lit beaucoup plus vite, car il y a peu de dialogues, c’est essentiellement une suite d’actions guerrières, d’attaques meurtrières de tranchées, avec son lot d’explosions et de cadavres. J’avoue avoir trouvé le dessin peu clair, et n’avoir pas toujours compris où l’auteur voulait en venir dans cette partie du récit (à part nous montrer la violence paroxystique des combats), le lien avec l’intrigue de départ (le meurtre et des suspects/témoins solidaires, car ayant tous des raisons de tuer) m’échappant. Cette partie n’est pas très originale. En fait, j’aurais aimé que cela soit resserré sur cette enquête policière… Hélas, il semblerait que la série soit abandonnée, ce qui nous prive des explications que j’attendais, et de l’intérêt d’acheter cet album, par ailleurs assez moyen en lui-même. Une déception me concernant, car manquant d’originalité, et inachevé. Note réelle 2,5/5.

03/12/2017 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après la lecture du premier tome. Il faudra attendre le tome 2 pour juger réellement cette série. En effet le scénario part à l'ouest à la fin du premier tome. L'intrigue "policière" semble s'arrêter d'un seul coup et je ne vois pas comment l'auteur va rebondir pour y revenir. Je ne suis pas convaincu par le scénario. Sinon, le contexte historique est bien retranscrit. Le dessin est très gras à mon goût et il manque un petit quelque chose au niveau des couleurs. Les visages sont expressifs mais les décors manquent sur certaines cases et sont remplacés par un fond unicolore. En l'état c'est moyen, je pense qu'il vaut mieux attendre la suite pour l'achat.

08/04/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

La Grande Guerre... celle de 14-18. Ses tranchées. Ses poilus. Quelques soldats tentent de survivre, plongés dans la moiteur suffocante des tranchées... Un gradé zélé débarque, apeuré, dans l'abri. Un meurtre vient de s'y dérouler. Ce n'est qu'un "petit" mort dans cette boucherie, mais il doit y avoir enquête. Le décor et les histoires humaines de cette époque présentent une épaisseur réelle, capable de fasciner bien des scénaristes. C'est le cas ici, avec cette bonne histoire -appréciée de mon humble personne- qui ne fait pas démentir ce sentiment. Cette mort, grâce aux idées et à la "patte" des auteurs, m'a valu de plonger -en tant que lecteur- dans un huis-clos étouffant, parfois même surréaliste. Un tome bien séduisant dans son ensemble. Bon scénario bien développé, à défaut d'être grandement original dans l'idée de base. Bien fait quand même.

04/01/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

A lire les avis et résumés de ce premier tome, je croyais que La Tranchée était une enquête policière utilisant pour simple décor la Première Guerre Mondiale. Mais en fait, il semble que ce soit pour de bon un récit sur la Guerre elle-même et que l'enquête ne soit qu'une entrée en matière originale et réussie. J'aime bien le dessin, j'aime cet encrage épais, même si je trouve les planches un peu sombres (après tout, il ne fait pas constamment nuit, même dans les tranchées, non ?). Ceci dit, même si le scénario est sympa et bien mené, j'ai un peu le sentiment qu'il ne se passe pas grand chose dans ce premier tome. J'attends de voir la suite.

09/07/2006 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Avis sur le premier tome « Sauveur » : Avec un tel titre, il n’y a aucun doute que l’histoire se passe pendant la première guerre mondiale. J’ai un avis mitigé sur cette BD : Autant j’aime la première partie de l’album où le héros se retrouve face à 10 soldats suspectés d’avoir tué l’un des leurs, autant la deuxième partie me déçoit par son éloignement envers cette intrigue initiale. J’ai l’impression que l’histoire se glisse de plus en plus vers une démonstration de l’absurdité et l’horreur de la guerre. C’est un thème que l’on retrouve dans de nombreuses séries, je pense particulièrement à « C'était la guerre des tranchées » de Tardi qui est très complet sur ce point. J’aime le dessin de Marchetti, son trait gras et sombre s’adapte bien au thème de l’histoire. Certaines scènes m’ont demandé toutefois un effort supplémentaire de lecture afin de bien reconnaître les personnages notamment lors des séquences de combats dans les tranchées où la mise en couleurs est très sombre. J’ai le gros sentiment que le deuxième tome va fortement influencer mon avis final envers cette série. Personnellement j’espère bien que l’histoire va revenir à la trame initiale avec cette « enquête » qui s’annonçait intéressante. Wait and see ! Note finale : 3/5

20/06/2006 (modifier)
Par Cassidy
Note: 3/5

1 cadavre, 10 suspects, chacun d'entre eux avait un mobile pour tuer la victime, chacun d'entre eux sait qui a fait le coup mais ne dénoncera pas le coupable... Le point de départ de cette enquète policière est intéressant, dommage que la conclusion donne finalement l'impression que ce n'était qu'un prétexte, puisque l'affaire se termine en eau de boudin et qu'il n'y a à peu près aucune chance que le ou les tome(s) suivant(s) permette(nt) la résolution de l'énigme. Vraiment dommage, parce que le scénario s'annonçait prometteur et que l'album est graphiquement très réussi. Bref, ne vendons pas la peau de l'ours tant que les chats sont gris et disons que, malgré la déception, ce premier tome donne envie de connaître la suite de l'histoire, et que la note grimpera peut-être après lecture du prochain épisode.

09/06/2006 (modifier)
Par godzy022
Note: 3/5

Le 3/5 passera sans doute à 4 avec la suite, on verra bien, mais le fait est que j'ai bien apprécié ce (court) moment de lecture. Le dessin est très agréable, sombre mais parfaitement lisible, et reflète bien l'ambiance des tranchées (en même temps, j'y étais pas, mais bon j'imagine). Cette enquête sur fond de guerre des tranchées mérite qu'on s'y intéresse, qu'on aime l'histoire ou pas. Vivement la suite.

01/06/2006 (modifier)
Par Quentin
Note: 3/5

«La tranchée» est une nouvelle BD sur la première guerre mondiale, un sujet qui semble inspirer les scénaristes. Un policier militaire arrive sur les lieux d’un crime, dans un abri sur le front, alors que le cadavre n’a pas encore refroidi. Il mène l’enquête pendant qu’une offensive Allemande se prépare. L’album se présente comme un huis clos bavard encadré par deux longues scènes de guerre muettes. On referme l’album sans que l’énigme du meurtre soit révélée, et sans grand espoir qu'elle le devienne un jour. Les scénaristes ont-ils pris le meurtre comme un simple prétexte pour faire parler les personnages et décrire l’horreur de la guerre ou aurons-nous le fin mot de l’histoire dans le second tome ?

20/04/2006 (modifier)
Par link886
Note: 4/5

Achat même vivement conseillé ! Habituellement, j'attache une grande importance à la réalité du scénario dans les BD historiques. Je passe cet aspect pour cette fois. Il est peu probable que ce genre de situation ce soit produit dans les ces termes là (police de guerre etc). On peut en revanche penser à des situations plutôt similaires, de tension entre les poilus, en arrivant parfois à des solutions plutôt radicales. Mais j'ai dit que je passais sur ces aspects. La réalité historique de cet ouvrage se situe à mon sens dans l'ambiance dégagé par l'album. La principale qualité d'une BD historique, c'est de replacer une situation dans un contexte. Peu importe de la réalité de la situation, du moment que le contexte est juste. Ici le contexte me semble retracé idéalement un moment de vie dans cette affreuse période de l'Histoire. Les dessins s'accordent parfaitement au "scénario" et permettent de rentrer dans cette "ambiance" dès les premières pages. Au final, un livre qui à sa place dans bibliothèques des amoureux de bonnes BD, de passionnés d'Histoire, mais aussi des élèves de Troisième et de Première qui étudient cette période.

25/03/2006 (modifier)
Par klechko
Note: 3/5

Le décor est planté pendant la guerre 14/18 au milieu des tranchées. Le scénario est construit autour du meurtre d’un soldat (perpétré, on le suppose, par ses propres compagnons d’armes) qu’un lieutenant veut à tout prix essayer de solutionner. Il se rendra compte que, au milieu de la folie des hommes, de la peur et des angoisses que sa propre survie est bien plus importante que les codes d’honneur, quitte à y perdre un peu de sa condition d’homme. Le dessin quant à lui est simple et les couleurs assez sombres s’accordent bien avec l’atmosphère de l’histoire. Cette œuvre est vraiment plaisante et aurait mérité un 4/5 si elle ne se lisait pas si vite. En effet, il y a assez peu de dialogues ce qui pour ma part est un peu décevant mais je pense relever ma note si un peu plus de matière est apportée dans le tome 2 dont je suivrais la sortie avec intérêt.

05/03/2006 (modifier)