Les Voisins du 109

Note: 3.09/5
(3.09/5 pour 11 avis)

Monsieur et Madame Moinot sont heureux ! Ils ont découvert le nid d'amour qu'ils souhaitaient au second étage d'une HLM portant le N°109 d'une riante cité de banlieue.


Banlieue Dans mon immeuble... Néo Gothique

Les Moinot sont heureux ! Ils ont découvert le nid d’amour qu’ils souhaitaient au second étage d’une HLM portant le n° 109 d’une riante cité de banlieue. Ils font connaissance avec leurs délirants voisins... A leur arrivée, Monsieur et Madame Moinot sont évidemment accueillis par le gardien de l’immeuble. De toute évidence, la sécurité règne dans le bâtiment : Marcel est un vrai costaud tout bodybuildé et il a l’art et la manière de faire respecter l’ordre et développer le sens civique des habitants. Son chien du genre policier a aussi des arguments très persuasifs. Irina, sa pulpeuse compagne russe est, elle, très avenante. Au rez-de-chaussée, vit également Marie-Rose, une octogénaire toujours demoiselle, plutôt imposante, à l’esprit vif, très serviable, mais mauvaise langue. Sur le même palier que les nouveaux venus, habitent Iggy et Luna, un couple très «gothique» fana de hard rock et sans tabous... Tout s’annonce bien pour les Moinot, si ce n’est que le déménageur s’est trompé et a expédié les meubles à une autre adresse... Par chance, il y a les voisins !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2006
Statut histoire Série abandonnée (initialement prévue en 3 tomes) 2 tomes parus
Couverture de la série Les Voisins du 109
Les notes (11)
Cliquez pour lire les avis

19/01/2006 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Mouais, mais non. J'ai lu le premier album de la série cet après midi et, sans trop préjuger du suivant (que je ne lirai sans doute jamais), je comprends pourquoi l'aventure s'est arrêtée rapidement. En effet, je n'ai pas trouvé ça folichon. Le dessin de Coyote est moyen, avec une colorisation là aussi qui ne m'emballe pas trop. Mais bon, ça passe quand même, là n'est pas le problème. Mais ce sont surtout les scénarii de Bombardier qui laissent à désirer. Ces nouveaux voisins d'une famille qui emménage dans un immeuble sont tous à la fois totalement opposés dans leur look et leurs mœurs, mais aussi caricaturaux et clichés - un peu comme dans la chanson de Renaud "Mon HLM". Pourquoi pas ? Mais le problème, c'est que cela ne m'a pas une seule fois fait rire, que je n'ai rien trouvé de réellement amusant. Le cliché est intéressant s'il est détourné, ou accentué: ici il n'est qu'étalé je trouve. Bref, je passe mon chemin, l'accueil du 109 ne m'ayant pas plu.

03/02/2016 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Ces voisins sont certes atypiques mais n'en possèdent pas moins des caractéristiques assez stéréotypées. Les personnages proposés et leurs trognes, sans parler des croupes toutes callipyges de ces dames, se révèlent fort sympathiques et l'on se prendrait presque à rêver d'habiter un tel lieu. A mon sens il ne faut pas voir dans cette BD un essai comique, même si l'humour est présent mais plutôt comme une ode au vivre ensemble, terme fort galvaudé, mais pas forcément si niais qu'il pourrait le laisser penser. Coyote nous propose son trait reconnaissable entre mille à la limite de la caricature mais ici elle renforce le propos sans jamais être désobligeante pour les personnages croqués. Une lecture qui n'est pas mémorable mais fort plaisante qui mérite le coup d’œil.

03/01/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Coyote propose une galerie de gueules et de personnages souvent délirants mais ayant une vraie consistance, dans un style graphique légèrement différent de Litteul Kévin et avec une utilisation de la couleur qui peut surprendre. Avec sa scénariste, il joue la carte des caricatures sans éviter les stéréotypes qui sont censés représenter la France d'aujourd'hui dans toute sa diversité. Aujourd'hui, on est forcé de comparer la série à "Nos chers voisins", le programme court diffusé sur TF1 chaque soir. Les gags sont assez légers et valent moins que le ton et l'ambiance générale qui symbolisent un peu le rêve d'une société sans problèmes, où la diversité est le fondement d'un enrichissement. En feuilletant ces pages, on sourit forcément devant ces saynètes de la vie quotidienne, et ça rassure en ces temps de crise. Certains pourront peut-être se reconnaître, mais moi qui habite dans ce genre de cité "calme", je n'ai pas des voisins aussi pittoresques. Une petite Bd sympathique sans être vraiment marquante.

22/10/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Si le dessin de Coyote est sympathique, si l’idée de nous conter de manière humoristique les petites aventures vécues par ce microcosme bigarré est bonne, si le ton général prête à la bonne humeur, force m’est d’avouer que je n’ai pas trouvé l’ensemble marquant. Tout d’abord, nous nous retrouvons face à un ensemble de personnages très stéréotypés. Rares sont en effet les traits de caractère de ceux-ci qui m’auront agréablement étonné. Ensuite, l’humour est bien plus à chercher dans le ton général que dans les chutes de ces histoires courtes. Pour tout dire, ces chutes sont souvent d’une platitude affligeante alors que le fil du récit, lui, est souvent plaisant. Au final, je crains ne pas être du tout marqué par cette lecture même si je ne l’ai pas trouvée déplaisante. A emprunter en bibliothèque mais, à titre personnel, je n’investirai pas là dedans.

11/12/2012 (modifier)
Par roninbox
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Ami lecteur, si tu es le Woody Allen du monde des bulles, le Descartes du 9ème art ou encore le Bernard Pivot de la planche à dessin alors passe ton chemin. La cible de cette BD ce n’est que tes zygomatiques, tu passeras un moment agréable fait de détente et de repos. Je me suis intéressé à Coyote depuis ses débuts dans l’équipe de Fluide Glacial avec «Little Kevin» BD hommage à son fils qui n’est plus très little maintenant. J’ai eu l’occasion de le rencontrer au cours d’une séance de dédicace, il est excellent, très marrant, simple et accessible. Son style de dessin est reconnaissable entre mille, j’aime beaucoup car il est comme lui : excellent, très marrant, simple et accessible. L’humour est omniprésent dans ses planches, comme Coyote a fait ses armes chez Fluide, il faut faire bien attention au 2ème plan car il y a souvent des choses à voir. Les voisins du 109 ne déroge pas à la tradition, cette BD est très mais alors très en adéquation avec la réalité des quartiers populaire dans les zones « calme », bien sûr on est loin de la banlieue craignos…… De plus il rajoute avec « les dessous du 109 » des précisions sur la vie de chaque protagoniste de la BD, ce qui est bien sympa et c’est la mode en ce moment, beaucoup d’artistes font des extensions, arcanes ou autres encyclopédies sur chacun de leurs héros. Bref, je conseil vivement l’achat de cette BD si l’on veut prendre du bon temps en revanche si vous chercher à vous torturer l’esprit allez plutôt voir dans « La Caste des Méta-barons » si j’y suis !

10/08/2011 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une bande dessinée sur un immeuble et ses habitants. Et pourquoi pas ?... Trois tomes sont normalement prévus ; chacun portant un titre dédié à un jour de la semaine. Cette unité de lieu se trouve ainsi adjointe d'une unité de temps -tout comme au théâtre- : les trois jours d'un week-end. Le premier opus ?... c'est Vendredi. Et là, j'aime bien : il se caractérise par une colorisation de tons dégradés de gris. Mais, ici et là pointent de petites touches colorées qui -pour moi- annoncent ainsi le Samedi. Le dessin ?... Là, ça m'a rebuté au départ. Mais, plongé dans "l'action" j'ai rapidement pris en estime cette panoplie de personnages bien représentatifs d'une certaine classe moyenne française. Drôle de style graphique quand même, avec des personnages étirés (tout comme un HLM ?) et enveloppés d'une sorte de mince aura. Curieux, mais d'un bel effet qui cadre bien avec l'ensemble. Ca papote, ça vit, ça discute et déballe ses états d'âme... et j'ai apprécié. Ma cote : un "3" de base, en attente de la suite.

20/12/2006 (modifier)
Par Nijal
Note: 2/5

Je n'avais jamais lu de BD de Coyote (quel drôle de nom !), et je dois avouer que le premier tome des "voisins du 109" ne m'a pas tellement enthousiasmé. Oh, je ne me suis pas ennuyé, loin de là, mais il est sûr que cette BD ne me laissera pas un souvenir impérissable. Le dessin est étrange, c'est bien simple : on aime ou on n'aime pas ; personnellement le style me paraît un peu trop "élastique" mais c'est sans doute une histoire d'habitude. Les couleurs sont bien travaillées et plutôt réussies tant sur le plan taquetique que tequenique. Mais l'originalité avouée des "voisins du 109", c'est bien évidemment la galerie de personnages. Je ne l'ai trouvée ni vraiment drôle, ni particulièrement perspicace, et l'absence de l'un ou l'autre de ces deux points suffit à enlever tout intérêt particulier pour cette BD. Tout juste quelques passages bien croustillants ou plus subtils que la moyenne réhaussent l'ensemble à un niveau plus convenable à mon goût. Mais si l'on enlève toute intrusion subjective, "les voisins du 109" demeure une BD très correcte et d'une certaine qualité dans le paysage actuel de l'édition. Une BD qui pourra plaire à une certaine catégorie de lecteurs.

30/10/2006 (modifier)
Par JJJ
Note: 3/5

J'aime les dessins de Coyote et cet album nous permet de voir que la couleur leur va bien, son style est vraiment efficace. Coyote n'y va pas de main morte dans la représentation, on se retrouve avec une galerie de portraits brossés avec beaucoup d'exagération. Ce qui sied très bien à cette histoire d'humour légère. Cet album qui prend pour cadre un H.L.M amuse gentiment sans chercher à faire passer de message particulier concernant les lieux de l'action. L'immeuble sert juste de décor favorisant la proximité entre les différents voisins, tous un peu fondus et farfelus. Mon coup de coeur pour le gardien, un mastodonte style facho, qui en fait a l'air plutôt sympa. Les différents sketches présentent de nombreux personnages et sont la plupart du temps réussis. "Les Voisins du 109" est un petit album sympa aux jolis dessins, pas de raison de s'en priver. JJJ

05/09/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

J’aime bien le dessin de Coyote, c’est un fait. J’admire surtout l’aisance avec laquelle il dessine et son style humoristico-caricatural si caractéristique. Avec cet album, la couleur fait son apparition sur les planches de Coyote avec une certaine "progressivité". A ce sujet, il est intéressant de comparer la première planche avec la dernière, c’est flagrant ! Ce premier tome ressemble plus à un premier round d’observation dans lequel Coyote fait un tour de présentation de chaque locataire. Sympa mais sans plus. J’attends le deuxième tome pour voir comment va évoluer cette série . . . Wait and see !

25/06/2006 (modifier)
Par Julien
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Cette BD est for-mi-da-ble ! J’adore coyote, et cette bd ne me déçoit pas DU TOUT ! Le dessins est original (dans la "gamme de dessins" de coyote, si je puis dire), il innove dans son propre style, il élargit encore son coup de crayon, et puis, last but not least, la couleur ! Coyote nous pond là une série entièrement colorisée, ce qui, jusqu'a présent, n'avais été réalisé que très peu par Coyote. Quant au scénario, co-écrit avec nini bombardier, il est béton, vraiment bien ficelé. Vraiment génial !

27/01/2006 (modifier)