Loups

Note: 1.5/5
(1.5/5 pour 2 avis)

Chaque famille a son histoire secrète. A l'issue d'un bal costumé au manoir de Balyrac, les derniers convives se laissent envahir par leur passé. Les confidences vont bon train. Chroniques et souvenirs (L'enfance d'un chef, Les fantômes de l'horloger, L'affaire Ogédine) inavouables se succèdent.


Les loups Secrets de famille...

Chaque famille a son histoire secrète. A l'issue d'un bal costumé au manoir de Balyrac, les derniers convives se laissent envahir par leur passé. Les confidences vont bon train. Chroniques et souvenirs (L'enfance d'un chef, Les fantômes de l'horloger, L'affaire Ogédine) inavouables se succèdent. Les loups de Balayrac ne sont-ils vraiment qu'une légende ? Texte : Editions Arboris

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1995
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Loups
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

16/09/2005 | Pierig
Modifier


Par Spooky
Note: 1/5
L'avatar du posteur Spooky

Cette BD n'aurait peut-être jamais dû être déterrée... Elle rassemble 3 ou 4 récits initialement parus sans lien dans diverses revues. Pour en faire un album complet, l'éditeur a dû demander à Etienne Schréder de leur trouver un dénominateur commun. Pas facile lorsqu'on a des histoires sans aucun intérêt, malgré des sujets très diversifiés. A la limite le "rajout" les liant est peut-être la partie la plus intéressante, bien qu'elle soit elle aussi à la limite du supportable. En effet j'aurais bien aimé connaître l'origine de la "malédiction" frappant la famille des Balayrac, et dont le dernier membre, insoupçonné -quoique- est à son tour la victime... Quant au dessin, il se place dans une tradition ligne claire du pire acabit, publiée à la chaîne dans les années 1980 mais terriblement datée 20 ou 30 ans plus tard. 1/5.

05/05/2010 (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Bof bof, plutôt décevant comme bd. Les récits ne sont pas franchement passionnants (je m’y suis même ennuyé par moments) et la fin est des plus convenues. De plus, le dessin de Schréder me plait moyennement avec un trait de type "ligne claire ancienne école". Le dessin est donc soigné mais trop figé. Lecture fastidieuse et dessin has been, bref: à éviter . . .

16/09/2005 (modifier)