Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Guide de la survie en entreprise

Note: 2.82/5
(2.82/5 pour 11 avis)

Chroniques sauvages d'un monde professionnel qui ne l'est pas moins.


Larcenet Magazine Fluide Glacial Monde de l'entreprise

Attention, le monde de l'Entreprise est une jungle ! .. Et une solution pour en sortir vivant : suivre les conseils de Congo Bob, l'intrépide baroudeur qui vous permettra d'éviter toutes les chausse-trappes de cet impitoyable univers. Du sexe au bureau à la mort en entreprise en passant par les CV truqués, il aborde les sujets les plus tabous sans ménagement et répond à toutes les questions que vous vous posez ou poserez au cours de votre vie professionnelle : comment faire apparaître un actionnaire, est-il bienvenu de ranger un godemiché dans son porte-crayons, pourquoi les ouvriers sur-exploités persistent-ils à aller au boulot tous les matins.. Manu Larcenet s'attaque ici à l'entreprise avec une garnde acuité, il la rend même drôle ! Il dépeint le monde du travail avec la même cruauté jouissive que celle dont celui-ci fait preuve avec les salariés..

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Guide de la survie en entreprise

27/06/2006 | Ro
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

C'est de l'humour mais plutôt du genre grasouille. Un chapitre explicite sur le sexe en entreprise et puis des allusions du même type tout au long des autres histoires. Je ne peux pas dire que j'ai été plié en deux pendant ma lecture, c'est amusant sans plus et la répétition peut vite devenir lassante. La présentations des différents sketchs par le baroudeur Congo Bob n'amène pas grand chose de plus. Une ironie gentillette et pas un poil de cynisme vraiment méchant une BD qui se lit très vite et que je pense oublier itou.

25/11/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Larcenet a choisi dans cet album de détourner un certain nombre de clichés concernant le monde de l’entreprise, d’aller jusqu’au bout de raisonnements totalement absurdes pour arriver dans un univers de totale déconne assez classique pour Fluide Glacial et pour le Larcenet des débuts – mais un univers dont il s’était un peu éloigné depuis quelques temps. Les différents chapitres, présentés par un gros dur nommé Congo Bob, sont assez inégaux. Le plus faible et le moins drôle est clairement celui traitant du sexe dans l’entreprise ! Ce n’est pas le meilleur Larcenet, c’est sûr, mais c’est quand même un tantinet drôle dans l’ensemble. Mais ce n’est ni un brûlot contre le libéralisme, ni hilarant, donc je vous conseille de le feuilleter avant d’envisager un achat.

06/07/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Du Larcenet comme je l'aime: il prend une situation (ici le monde de l'entreprise) et il tourne les situations en ridicule avec son humour absurde. Plusieurs situations sont très drôles et je n'ai jamais trouvé lourd (je n'ai pas eu de problème avec le passage où le patron parle de sexe et montre même des images par exemple). Ce n'est pas drôle du début jusqu'à la fin, mais cela reste un bon moment de détente. La seule chose que je n’ai pas aimé, toutefois, c'est qu'au début de chaque histoire, il y avait une page avec un aventurier. Je n'ai pas trouvé cela drôle et en plus le dessin est à chaque fois plus réaliste que ce qui suivait et mon cerveau me faisait penser que je lisais un autre album alors que je savais que ce n'était pas le cas.

01/09/2013 (modifier)
Par cac
Note: 1/5

Médiocre et vulgaire. J'ai cru rêver page 16. Larcenet croit être drôle avec une image porno et un patron qui sort sa bite, "allez les gars vendredi c'est gang bang". C'est tout simplement affligeant. Et vas-y que je te sors des "enculé" et des "putain" à tout bout de champ. Pas drôle, pas un seul rire ce qui est quand même dommage pour une bande dessinée se revendiquant d'humour. Seul à un moment je concède un sourire pour le coup du pingouin qui truque son CV afin de duper Cousteau et lui piquer son radar à poissons. Le pire c'est qu'avec un tel titre je vois bien cet album en tête de gondole à côté de livres égratignant le monde de l'entreprise comme celui de Zoé Shepard, formaté pour un public de cadres moyens qui achète ça à la FNAC lors de sa pause-déjeuner.

29/06/2012 (modifier)
Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Un poil (de cul ?) en dessous de sa prolifique production habituelle ? Avec pourtant un retour vers l'humour auquel il nous avait habitué dans Fluide à ses débuts, Larcenet se perd pour une fois dans le (très) gras... Si quelques planches font mouches et nous rappellent effectivement combien la vie en entreprise peut-être rude et parfois sauvage, il dérape pour moi un peu trop vers le vulgaire et perd du coup de son mordant... Dommage, car le dessin est toujours aussi efficace. Un one-shot donc en dessous de ses autres BD.

06/02/2009 (modifier)
Par Pacman
Note: 3/5

Un petit recueil de gags bien sympathiques. On ne peut pas dire qu'on soit plié en deux du début à la fin, mais le ton est excellent et certains gags sont vraiment très réussis. Je rassure les lecteurs potentiels, rien à voir avec Le Guide de... (la belle mère, du jeune couple, des chiottes, j'en passe et des meilleures...), ici c'est du Larcenet, de la bande dessinée, quoi ! Une bonne petite lecture détente.

12/09/2007 (modifier)
Par klechko
Note: 3/5

Une Bd sympathique à lire avec laquelle j'ai passé 3, 4 moments de franche rigolade qui à eux seuls valent le coup de la lire. Le monde de l'entreprise y est ironiquement mis en scène et l'auteur n'hésite pas à appuyer là où ça fait mal. Même si je dois reconnaître que cet album est assez inégal (dans le rire en tous cas), il vaut le coup d'être découvert.

07/03/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Un album qui est une sorte de Larcenet "à l'ancienne"... C'est farfelu, et en même temps toutes griffes dehors. Tout ça m'a rappelé combien une entreprise peut être une jungle impitoyable. Et pour en "sortir vivant", il faut ici suivre les sept leçons données par le célèbre Congo Bob, un véritable mercenaire du service contentieux. Et profitons-en pour rigoler... C'est vrai quoi, il temps -je pense- de se marrer du soi-disant "néolibéralisme" et de ses frasques mortelles ; temps aussi de lui balancer un grand coup de pied dans les bijoux de famille pour que, rouge de honte, il plie bagage et retrouve la tanière qu'il n'aurait jamais dû quitter (mais qui -au départ- l'en a fait sortir ?!?... hein ?...). Chouette album d'un étonnant Larcenet ; lequel m'a proposé un opus féroce, tout à fait à l'opposé du tendre Nik Ourmok sorti (très) peu de temps auparavant. Ma cote : 3,5/5.

11/02/2007 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

J'avoue que Manu Larcenet m’a carrément bluffé avec cette BD ! Cet album est une grosse satire du monde de l’entreprise, il est divisé en plusieurs chapitres avec pour chacun un thème bien défini. L’auteur n’hésite pas à aller vers l’absurdité, j’ai en mémoire les chapitres sur la liberté sexuelle en entreprise et sur le Friday. Le monde du travail y est décrit sous forme d’une caricature totale et pourtant, combien sont les lecteurs qui se reconnaîtront à partir ce monde « impitoyable » ???!!! Personnellement, j’ai bien aimé cet humour décalé, cette façon ironique de décrire les travers du monde du travail. Les lecteurs qui sont habitués à lire les dernières productions de Manu Larcenet plus axés sur l'émotion risquent de rejeter ce livre. Pour ma part, ça m’est égal, j’ai bien rigolé et je suis admiratif de la diversité thématique de cet auteur. Décapant ! Note finale : 3,5/5

24/07/2006 (modifier)
Par pol
Note: 4/5
L'avatar du posteur pol

Sympathique ce guide de la survie en entreprise. Pas le plus drôle des Larcenet, mais j’ai quand même bien aimé. J’ai trouvé que la manière de présenter les choses avec un narrateur un peu spécial était pas mal. En effet c’est Congo Bob, un aventurier qui a traversé toutes les mers et tous les déserts de la planète qui nous raconte le plus dur combat qui soit : la survie en entreprise. En ce qui concerne les dessins, vraiment pas de surprise, c’est du Larcenet pur jus. Dans l’ensemble les gags sont pas mal. Certains sont caricaturaux et d’autre vraiment décalés. Ce sont surtout ceux là que j’ai trouvé efficaces et qui m’ont fait rire. Suite à la remarque de Ro sur la vulgarité (ah, faut pas lire les avis avant de lire un album, mais juste regarder les notes !), mon attention a été un peu focalisée la dessus. Au début je n’ai pas trouvé qu’il y en avait tant que ça, à part dans le chapitre sur le sexe au bureau. Sur la fin c’est vrai qu’il y a une recrudescence de gros mots, mais au final je ne suis pas franchement choqué. Pas le meilleur des 4/5 que j'attribue, mais j’ai passé plutôt un bon moment avec cette BD.

24/07/2006 (modifier)