Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Tigres volants

Note: 2/5
(2/5 pour 3 avis)

Ils étaient 80 américains, pilotant sous les couleurs chinoises. A un contre dix, leurs légendaires avions de chasse à gueule de requin semèrent la mort et la terreur dans l'aviation japonaise. Les chinois surnommèrent ces héros, Les Tigres Volants.


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Aviation Chine [Seconde Guerre mondiale] La Guerre du Pacifique et le conflit sino-japonais

Ils étaient 80 américains, pilotant sous les couleurs chinoises. A un contre dix, leurs légendaires avions de chasse à gueule de requin semèrent la mort et la terreur dans l'aviation japonaise. Les chinois surnommèrent ces héros, Les Tigres Volants. En décembre 1941, les Japonais déferlent sur l'Asie en balayant tout devant eux. Tout, sauf une escadrille de pilotes américains au service de la Chine, passés à la postérité sous le nom de Tigres Volants et qui semèrent la terreur dans la puissante aviation japonaise. Les amateurs de beaux avions exotiques et d'action échevelée trouveront ici des épisodes inconnus de la légende des Tigres Volants, alors que celle-ci se forgeait dans les cieux enflammés de Birmanie, de Malaisie et de Chine.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1994
Statut histoire Une histoire par tome 5 tomes parus
Couverture de la série Les Tigres volants
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

01/08/2005 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Les séries de guerre en BD, surtout quand elles sont d'aviation, ça ne me passionne plus du tout, je préfère la guerre au cinéma, genre les Canons de Navarone ou la Grande Evasion. Et pourtant, des séries de guerre, j'en ai "bouffé" un paquet dans les petits formats de mon adolescence avec l'éditeur Impéria qui s'était fait une spécialité dans plusieurs pockets (Battler Britton, Rapaces, War, les 5 As, X-13, Tora, Marouf....), est-ce pour ça que je ne peux plus en lire ? peut-être. Ici, le scénario reflète fidèlement l'ambiance qui devait régner durant la guerre, mais les personnages sont trop stéréotypés et les situations ultra classiques versent dans un manichéisme dégoulinant : les sentiments nobles, les camps bien tranchés, les Japs vils, et les Ricains bien gentils ; le héros est un grand blond, loyal et droit dans ses bottes, bref le pur héros sans défauts.....tout ça est trop lisse pour une Bd des années 90, on se croirait dans un Buck Danny. Sinon, côté dessin ,rien à dire, on sent que Molinari est un passionné d'aviation, son dessin s'est bien amélioré depuis ses travaux chez l'éditeur Impéria où il dessinait les couvertures des pockets; son trait est ici peaufiné, dynamique, rendu vivant par les avions qui apportent une énergie à la bande. Mais tout ça n'est pas pour moi.

07/09/2013 (modifier)
Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Sans être un fan de BD historique, c'est plus la curiosité et le souvenir de quelques dimanches après-midi de ma jeunesse passés devant la série TV "Les Têtes Brûlées" et Papy Boyington qui ont motivés cette lecture. Et j'avoue que j'ai été bien déçu. D'une part le dessin m'a plus rappelé les vieux comics de guerre de ma jeunesse, et si c'est un parti pris volontaire je ne le trouve pas pertinent ; d'autre part, la narration est assez laborieuse. A vouloir trop coller à la réalité historique on perd la dimension épique qui peut faire le charme de ce genre de récit. Et même notre héros n'a pas à mon sens les épaules du personnage qu'on veut lui faire endosser. A part être le beau gosse de service un minimum rebelle, il est assez lisse et insipide : pas le genre de type auquel on s'attache ou dans lequel on peut se retrouver et s'identifier... Alors, oui certaines planches de combats aériens sont sympas, mais sorti de là, je me suis quand même un peu ennuyé et ces aventures ne vont vraiment pas passionné. A réserver aux férus du genre tout au plus.

05/03/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà une série que les amateurs d'aviation et d'histoire de la seconde guerre mondiale devraient apprécier mais qui ne m'a personnellement guère accroché. Côté dessin, Molinari a un style réaliste un peu à la façon de la série Buck Danny. Mais malgré un trait relativement maîtrisé (notamment concernant les avions bien sûr), il y a différentes choses qui ne me plaisent pas dans l'encrage surtout mais aussi dans la colorisation des premiers tomes. Techniquement, c'est un dessin correct, mais autant dans la mise en page que dans le rendu final des planches, je ne trouve pas cette série vraiment belle. Concernant le scénario ensuite, c'est une pure tranche d'Histoire. "La vraie aventure de ces héros du ciel qu'étaient les Tigres Volants", voilà en gros le sous-titre que pourrait porter la série. C'est à dire de l'aventure, de l'action, des scènes de combat, mais pas d'humour, pas de romance, rien que du sérieux. On a même droit à un héros grand blond et américain, le héros typique quoi, d'ailleurs bien trop lisse et "va-t-en guerre" pour s'y attacher malgré son aspect ''rebelle''. Et la narration et le récit, tout comme ce héros, font légèrement désuets, comme une bonne vieille aventure historique et militaire comme il en paraissait dans les magazines de BD il y a quelques décennies. Le récit est réaliste, avec son lot de morts aussi bien chez les "méchants Japs" que chez les "héros anglais et américains". Mais comme il se base sur la réalité historique, ça manque d'un peu de fiction pour accrocher au récit pour de bon. En outre, les bulles de narration et les dialogues sont assez lourds et empêchent le récit de prendre un rythme captivant. Une intention louable au départ de décrire l'héroïsme d'aviateurs dans une région et une période historique peu connue (le Sud-Est Asiatique quand le Japon était la Grande Puissance régionale) mais au final une série assez ennuyeuse et pas très bien construite.

01/08/2005 (modifier)