Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

U-29

Note: 3/5
(3/5 pour 12 avis)

Pendant la première guerre mondiale, un sous-marin allemand torpille un Cargo. Le soir même, un rescapé est signalé sur le submersible... Cette histoire est adaptée d'une nouvelle de Lovecraft


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale Adaptations de romans en BD H. P. Lovecraft Les sous-marins Maudite statuette ! Sous la mer

1917. Un sous-marin allemand torpille un cargo anglais. Les canots de sauvetage ne sont pas épargés. L'étrange figurine devient la propriété exclusive du second. Au coucher du soleil, quand le U-boot refait surface, les marins découvrent sur le pont le cadavre d'un jeune homme, accroché au garde-fou. Dans la poche du noyé, ils trouvent un curieux objet : une miniature d'ivoire figurant un visage couronné de lauriers. Les autres marins, superstitieux, voudraient qu'ils s'en débarrassent..

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série U-29 © Akileos 2005

10/06/2005 | iannick
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Comme souvent dans l’univers de Lovecraft (dont une nouvelle, que je ne connais pas, inspire cet album), c’est l’ambiance patiemment développée qui prend le dessus sur le reste. Et ici, dans le huis-clos d’un sous-marin allemand de la première guerre mondiale, on est plutôt servi. Le récit est assez court, mais bien fichu, jusqu’à la folie ou au renoncement final du capitaine du bâtiment. Quelques ellipses (pour l'élimination de quelques membres d'équipage), mais on suit facilement la dégradation de la situation, avec des scènes inspirée de 20 000 lieues sous les mers, jusqu'à l'apparition d'une sorte d'Atlantide. La fin est abrupte et ouverte, en tout cas laisse sa part à l'imagination du lecteur. Le dossier, final, qui analyse la nouvelle de Lovecraft dans son œuvre, est intéressant, de même que la bibliographie qui le conclut.

19/12/2021 (modifier)
Par fab11
Note: 3/5

Il y avait bien longtemps que je n'avais pas lu une nouvelle de Lovecraft et je peux dire qu j'ai pris du bon temps en lisant cette adaptation (qui dans mes lointains souvenirs est assez fidèle à la nouvelle originale). Pour information on peut lire celle-ci dans le recueil de nouvelles intitulé Dagon paru notamment aux éditions" J'ai lu" il y a bien longtemps et qui sans doute a été réédité par d'autres maisons d'édition. Pour résumer rapidement cette oeuvre, l'histoire se déroule dans un U-boot de la Première Guerre Mondiale dont l'équipage va être confronté à des phénomènes étranges. Je me répète en disant que cette bd reste agréable à lire même si comme dans l'oeuvre originale de Lovecraft on peut être déçu par la fin (celle-ci reste ouverte comme vous pourrez le voir en lisant ce one shot) , mais cela fait partie du scénario ,c'est au lecteur à s'imaginer la suite des événements. En ce qui concerne le dessin je le trouve original et correct , en tout cas je le préfère à ceux que l'on peut voir dans les oeuvres plus récentes de l'auteur comme Sept personnages par exemple. Je conseille donc la lecture de cet album à tous ceux qui veulent découvrir l'univers de Lovecraft et qui n'ont jamais osé s'attaquer à ses nombreuses nouvelles , mais aussi à ceux qui connaissent l'auteur, comme ça il pourront s'amuser à comparer l'adaptation bd à la nouvelle écrite par HP Lovecraft.

19/04/2012 (modifier)
Par McClure
Note: 3/5
L'avatar du posteur McClure

Je ne connais pas Lovecraft ni son oeuvre. C'est donc sans à priori que j'attaque ce bouquin, sachant qui plus est que je ne savais pas, avant lecture de quoi il retournerait. Je m'attendais même à une histoire de U boot guerrière à souhait. J'ai bien aimé la précision technique de l'auteur sur la marine militaire sous marine allemande de 1917, cette petite introduction didactique a renforcé mon intérêt. Au fil de la narration, l'histoire tourne au surnaturel puis à l'angoisse. Cette montée en puissance est très bien rendue. La folie qui s'installe au sein de l'équipage et qui contraste avec l'esprit de supériorité de l'officier prussien parfaitement orchestré tout cela présage d'un bon final qui.......ne vient pas. Je suis comme Erick, frustré de ma lecture car il n'y a pas de fin mais surtout d'un début d'explication. Le dessin est pas mauvais sans être un chef d'oeuvre non plus, il et précis et direct même s'il manque de détail Une bonne lecture mais par trop frustrante.

10/12/2011 (modifier)
Par bedelisse
Note: 4/5

J’ai beaucoup aimé cette adaptation, même si je n’ai pas lu le roman original. Il est vrai qu’il y a un coté « Sanctuaire » ou plutôt « Sanctuaire » a un coté U-29 ! J’aime bien la montée en puissance du suspens, même si la fin nous laisse sur notre faim. On aimerait vraiment savoir ce qu’il se passe après, on se prend à rêver d’un second tome qui malheureusement n’existera jamais… Le côté graphique m’a beaucoup plu avec un trait précis et un côté réaliste.

28/11/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L'histoire un peu fantastique de ce sous-marin allemand en pleine première guerre mondiale est passionnante à souhait. On va être plongé en immersion dans ce récit aux allures claustrophobique. J'aime bien les ambiances lourdes et oppressantes quand elles sont bien retranscrites en bd notamment pour ces épopées maritimes à bord d'un sous-marin. On se souvient tous de l'excellent Sanctuaire de Bec et Dorison. Il est dommage qu'il y aura tant de mystère qui resteront sans réponse. Pourquoi par exemple ce cadavre tenait une mystérieuse figurine ? Quel est le lien avec les découvertes qui seront faites par la suite ? etc... On ressort de cette lecture totalement blasé de ne pas savoir. C'est vrai que cela m'a gâché un peu mon plaisir. Cependant, c'est Lovecraft qui a écrit cette histoire de la sorte dans son oeuvre "Le temple". Les auteurs de bd auraient pu faire une adaptation libre. On pourra certes les féliciter d'avoir pu faire une adaptation fidèle. Je ne partage pas du tout cet avis... A nous de tout imaginer ! Cette facilité scénaristique ne me convient guère. C'est à l'auteur de faire une démonstration de son génie créatif. A quoi bon, sinon ! Bref, on restera sur notre faim. Il n'en demeure pas moins que cela reste pas mal car efficace dans le genre.

11/10/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Pour moi cette nouvelle, adaptée en BD, est symptomatique de l’œuvre de Lovecraft. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, je ne vais pas vous retracer sa vie, simplement vous dire qu’il fut un écrivain reconnu tardivement, voire posthume, dont l’œuvre se caractérise par une évocation de l’indicible, des grands espaces, il fut un précurseur de la terreur en littérature. Un auteur que j’ai découvert, apprécié, puis dépassé. Malheureusement U-29 participe de ce côté cheap. Lovecraft, ou du moins son adaptateur, Rotomago, y instille un climat d’angoisse relativement prenant, mais qui je pense passe mieux dans l’oeuvre originale. Et puis finalement, quand on fait le bilan de l’histoire, il n’en reste pas grand –chose ; c’est typiquement lovecraftien. Je n’ai pas adhéré au dessin de Florent Calvez ; je le trouve assez immature, et les couleurs, systématiquement tristes, n’aident pas à l’apprécier pleinement. En fait certaines planches m’ont plu, et d’autres non. Curieusement c’est dans les ambiances purement aquatiques qu’il s’en sort le mieux, à mon avis. Sur le plan de l’histoire, n’ayant pas lu la nouvelle originale (mais je compte bien remédier à cette carence), je ne peux juger de la qualité de l’adaptation par Rotomago, mais je pense qu’il la respecte au mieux, en modernisant peut-être certaines situations. Ce qui fait surtout la valeur de l’album, curieusement, c’est l’analyse –même incomplète- faite en fin d’album, replaçant l’histoire dans son contexte, mais aussi dans l’œuvre de Lovecraft, ce qui est une idée fort intéressante. J’ai presque plus apprécié cette partie que la BD…

23/09/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Le scénario avait tout pour être plaisant mais quelques heures après la lecture je ne retiens pas grand chose de cette histoire qui m'a paru sans finalité. Le traitement graphique allie le bon et le mauvais, c'est indéfinissable, en tout cas trop froid sans jamais être oppressent. Le point positif reste l'aspect comportemental des protagonistes. Sinon le récit manque singulièrement de contenu. Dans le genre, il y a d'autres récits beaucoup plus aboutis.

26/12/2007 (modifier)
Par Indi
Note: 3/5

Une BD assez particulière, je dirais. Déjà rien qu'au niveau du dessin, c'est un genre particulier, très épuré. Très peu de détails en arrière-plan, tout comme les personnages, il n'y a que les visages qui contiennent réellement certains détails. Coté couleur, c'est très sombre. Heureusement car ça se passe dans un sous-marin. Mais le dessin ne nous fait pas ressentir cette sensation oppressante (qui est très bien réalisée dans Sanctuaire). Sinon, niveau scénario, c'est du Lovecraft, tout le monde n'aimera pas. Rien que la fin de la BD, il faut s'attendre à rester sur sa fin si je puis dire. Car beaucoup de questions restent sans explication quand on referme la BD. Sinon, la narration est très bien faite, bien construite. Même si on aime tout ce qui se passe dans une ambiance oppressante, ce n'est pas dit que ça vous plaira.

28/10/2007 (modifier)
Par Redman
Note: 1/5

J'ai acheté cette bande dessinée car avant tout j'aime beaucoup le thème des sous-marins, mais je ne connaissais pas du tout l'oeuvre de H.P. Lovecraft.... Il en ressort que je n'ai pas accroché à l'histoire, je n'aime pas quand tout est suggéré et que l'on n'a pas de fin explicite, ben là j'ai été servi ! Il me faut du rebondissement, du concret ! Au lieu de ça c'est d'une platitude, empreint de mysticisme et de fantastique, qui se conclut par une fin incompréhensible, à interpréter soi-même. Sur ce point cela rejoint une autre BD au thème similaire Sanctuaire, dont la fin est du même acabit mais dont le déroulement est bien plus prenant ! C'aurait pu encore passer si j'avais apprécié le dessin, mais ce n'est pas le cas non plus. Les visages et actions sont figées, j'ai l'impression d'avoir appuyé sur le bouton pause de ma télécommande. C'est vide, froid. Le découpage est des plus classiques, ça ne me dérange pas, mais cela donne un récit vraiment peu dynamique, d'où un sentiment de platitude renforcé, à l'instar du scénario. Et puis qu'est-ce que c'est sombre, bon ok c'est l'histoire qui le veut, mais ça reste sombre quand même, et moi, ça me pèse ! J'aurais dû mieux regarder le dessin en achetant cet album, j'avais déjà vu qu'il ne me plaisait guère mais je m'étais dit que le scénario le rattraperait sûrement... Je n'ai trouvé aucune qualité à ce one-shot, comme quoi, les goûts et les couleurs ;) En tout cas, je suis prévenu maintenant, je ne lirai pas d'autres adaptations de Lovecraft et n'achèterai pas d'autres albums de Calvez !

01/01/2007 (modifier)
Par Wolfen
Note: 3/5

Une adaptation d'une nouvelle de H.P Lovecraft (1890-1937), Le Temple. Auteur qualifié de misanthrope, maladif, asocial qui disait "Tout ce que j'ai écrit, je l'ai d'abord rêvé" (il devait passer de bonnes nuits tiens). Le dessin est particulier, vachement lugubre. Les personnages ont tous l'air déshumanisés dès le début de l'album et ça monte en puissance, on dirait qu'ils ont carrément perdu leurs âmes dans la mer. Le décor du sous-marin est dépouillé, bref l'ambiance est relativement bien orchestrée par le dessin. Dans le même esprit il y a Sanctuaire que je trouve quand même nettement mieux. L'histoire, même si je n'ai pas tout lu de Lovecraft car j'accroche pas vraiment, on peut quand même dire que c'est sans surprise. Les personnages sombrent peu à peu dans la folie, entraînés par une force qui leur est supérieure. Ca n'a rien de très original dans son oeuvre et en Bd il y a Sanctuaire. Cependant c'est bien, l'aspect angoissant qu'on doit retrouver dans la nouvelle est bien retranscrit, on suit la descente aux enfers de l'équipage et on y croit. L'album se clôture de telle façon que le mystère reste entier (comme souvent chez Lovecraft) mais ça ne gâche pas la lecture. Certes ce n'est pas l'extase mais c'est quand même une bonne Bd qui vaut le coup d'être lue mais pas forcement d'être achetée. Petit + : à la fin de l'album plusieurs pages sur Lovecraft et le Temple qui sont vraiment intéressantes. Une attention qui mérite d'être saluée.

07/03/2006 (modifier)