Kinky & Cosy

Note: 3.38/5
(3.38/5 pour 8 avis)

Les réflexions de deux filles déjantées.


Humour noir Strips

Kinky et Cosy sont deux petites filles complètement déjantées. L'innocente naiveté qui les caractérise les entraîne à des réactions incongrues et provoque souvent des dégâts. Très curieuses de tout ce qui se passe autour d'elles, ces gamines sans peur et sans gêne posent des regards ravageurs sur les infidélités de leurs parents, les inconsistances du flic de quartier passablement demeuré. Leurs observations se traduisent aussi par des élucubrations burlesques sur les extraterrestres, les manchots et les vibromasseurs notamment. Bref, avec leur logique enfantine, ces adorables pestes sèment chaos et éclats de rire partout où elles sont. Texte : Lombard

Scénariste
Nix
Dessinateur
Nix
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Juin 2005
Statut histoire Strips - gags 3 tomes parus
Couverture de la série Kinky & Cosy
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

06/06/2005 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je possède les deux tomes de l’intégrale en format à l’italienne. C’est un format très adapté à ce genre de strips gags. Plus que les albums d’origine je pense. D’autant plus que cela a le mérite de les distinguer du tout venant de chez Le Lombard. En effet, comme d’autres avant moi, j’ai été un peu étonné de retrouver ces strips chez cet éditeur, et dans une collection pas forcément accueillante au trash. C’est typique de ce que certains éditeurs indépendants sortent (Cornélius ou Même Pas Mal par exemple). Mais après tout pourquoi pas ? Il faut juste penser, avant de l’offrir à un bambin, qu’on a là un humour qui est souvent « pour adultes ». Ceci étant dit, j’ai retrouvé dans ces strips ce que je venais y chercher. A savoir un humour très con, très très noir, et parfois même un chouia trash. Les deux petites pestes, cancres, de mauvaise foi, voire méchantes, sont accompagnées dans leurs délires par une galerie de personnages décalés (un prof bordélisé, un flic débile, un pilote incompétent, des parents « space », un patron millionnaire et sadique, un médecin chercheur déjanté, etc.), qui permettent à Nix de varier les plaisirs, et d’ainsi éviter de trop se répéter (même s’il y a parfois quelques gags de répétition qui tendent à user certains filons). L’ensemble est inégal – comme souvent dans ce genre d’entreprise – mais globalement réussi et drôle. A consommer à petites doses, mais c’est un plat assez épicé pour que les amateurs de ce genre d’humour (dont je fais partie !) y trouvent de quoi agiter leurs zygomatiques. Note réelle 3,5/5.

02/09/2019 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

A priori, ce n’est pas mon trip. Mais force est de constater que ces strips fonctionnent plutôt bien avec ces jumelles dotées d’un humour féroce qui ne font rire qu’elles … et le lecteur ! C’est (gentiment) trash mais assumé et je n’ai pas ressenti de côté "gratuit" à la méchanceté et la bêtise dont font preuve ce binôme de petites pestes (peut être justement parce que c’est assumé). Le dessin underground, comme les strips, lorgnent du côté outre atlantique pour les références, même si c’est un auteur flamand qui est leur papa. Maintenant, le conseil à l’achat vaut pour les adeptes de ce genre d’humour, un emprunt ou une lecture dans la gazette me suffisant personnellement.

13/09/2018 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Ce n'est pas radicalement mauvais car il y a de bonnes idées dans les aventures de ces deux soeurs jumelles déjantées qui ressemblent étrangement à Samantha Oups, une autre série TV humoristique. C'est juste pas trop mon style d'humour. Le corrosif ne me dérange pas quand il semble évocateur d'idées sociopolitiques. Ici, on a l'impression d'être un peu au ras des pâquerettes avec des situations quelquefois un peu vulgaire. Le trash dans un style underground n'est décidément pas ma tasse de thé. C'est réellement le genre qu'on pourrait retrouver chez Fluide Glacial. Dommage que cela déteint sur les Editions Lombard dans leur collection « troisième degré ». Le politiquement incorrect ne m'attire guère. Cela plaira bien entendu aux amateurs de South Park par exemple dont les graphismes et l'idée général se rapprochent.

01/06/2009 (modifier)
Par Blue Boy
Note: 2/5
L'avatar du posteur Blue Boy

Désolé de casser l’ambiance, moi je ne suis pas rentré dedans. Habituellement, j’aime pourtant bien l’humour trash ou absurde, mais là ça n’a pas fonctionné sur moi. On peut parfois sourire, mais très souvent, ça tombe à plat. J’apprécie pourtant le style graphique, mais pour ce qui est de la cocasserie des situations, ça laisse plutôt pantois. Dans un style similaire, je préfère cent fois Pierre la Police.

28/03/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

'Kinky & Cosy' est une bande dessinée franchement délirante. Les personnages sont tous fous et il serait difficile pour moi de choisir lequel je préfère. Évidemment, les strips ne sont pas toujours drôles, mais la plupart me font bien marrer alors je m'en fiche si certains ne me font pas rire. En revanche, les gags en une page avec des photos sont sans aucun intérêt. Je m'en serais bien passé tellement c'est pas drôle, mais comme cela ne représente que une ou deux pages par tome, ce n'est pas bien grave.

12/01/2009 (modifier)
Par angus
Note: 4/5

Kinky et Cosy, deux jumelles inséparables, possèdent une insatiable curiosité pour le monde sans pitié des adultes. Elles évoluent dans un univers complètement loufoque peuplé de parents infidèles, de policiers demeurés, d’extra-terrestres et même… de vibromasseurs ! Nos deux insolentes jumelles blondes évoluent dans un univers où se côtoient Lex le policier zélé, Trillion le maire mafieux ou Scalpel le savant fou. La majorité des histoires tiennent en une planche ou en une bande. Dans le troisième tome, petite nouveauté : l’apparition de deux histoires de quelques pages. Leur titre : « Crime glacé » et « Noces de verre ». Tout un programme ! L’humour est acide, souvent absurde et parfois trash. Le sexe y est très présent. La mère des deux fillettes est en effet une adepte de jouets intimes et le père un infidèle notoire. Ici, aucune mièvrerie. Tout est délirant et politiquement incorrect. Nix est un jeune auteur belge, pourtant, son style graphique très épuré et dynamique pourrait faire penser à de l’underground américain. On retrouve un peu de « South Park » dans Kinky et Cosy. Les gags détonants et sans tabous font presque toujours mouche et offrent un ensemble d’une grande qualité. Cette série prend dorénavant une place importante dans la collection « Troisième degré » du Lombard. Mais attention ! L’album n’est pas à mettre entre toutes les mains.

22/03/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Franchement une BD qui ne paie pas de mine mais qui m'a bien fait rigoler. Le dessin me fait beaucoup penser à de l'underground américain : j'ai même été jusqu'à vérifier l'origine de l'auteur pour savoir si c'était un comics traduit en Français ou pas. Et non, Nix est un auteur belge. Les décors épurés et les personnages de Kinky & Cosy me font pourtant assez penser à ceux de strips US. Quant à l'humour, c'est de l'absurde, du délirant, un peu de politiquement incorrect et une bonne dose d'humour noir mélangé pour donner un grand cocktail qui me fait éclater de rire presque à chaque fois. Comme partout, certains strips sont un peu moins drôles, mais dans la grande majorité, j'ai vraiment ri. Kinky, Cosy, leur père, l'agent Lex, ils ont tous leur part de folie et en même temps d'acidité qui me fait bien délirer. J'aime.

14/03/2006 (modifier)
Par ArzaK
Note: 4/5

Attention! Kinky et Cosy, c’est tout sauf de l’humour bon enfant. C’est bête et méchant, (un peu) trash, absurde...et vraiment étonnant. Les deux jumelles ne sont pas toujours les personnages principaux de ces gags en trois cases. Y’a aussi une bande d’extraterrestres, un voisin facho, un policier zélé, un pompier dépressif, un commandant de bord amateur, un médecin-charcutier... la plupart des gags sont tout simplement excellents! Le dessin a un ce je ne sais quoi de particulier... En fait, on est assez loin de la bd franco-belge, on pense plus facilement à une certaine bd américaine indépendante. J’espère vraiment que cette bd trouvera son public, parce qu’elle le mérite vraiment. Le risque est là : il y a une véritable ambiguïté à voir cette bd éditée par Le lombard, éditeur plutôt traditionnel, je l’aurais bien vue chez Fluide Glacial ou chez Les requins marteaux... Parce que là, y’a plein de parents qui risquent de l’acheter pour leur gosse, croyant avoir affaire à un truc gentillet comme « Sac à puces » ou « Nathalie »... Ils seront bien embêtés quand leur fille leur demandera ce que veut dire « vibromasseur », « pornographique » ou « ecstasy »...

06/06/2005 (modifier)