Stairway to heaven

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 4 avis)

Chiya Minakami, 92 ans, médecin, vient de décéder. Ayant passé sa vie à soigner les gens, à oeuvrer de toutes ses forces pour leur bien, le paradis lui semble acquis. Et pourtant ! Pour public averti.


Gros albums Kodansha Le sexe (pour de rire) Les meilleurs mangas courts Seinen

Chiya Minakami, 92 ans, médecin, vient de décéder. Ayant passé sa vie à soigner les gens, à oeuvrer de toutes ses forces pour leur bien, le paradis lui semble acquis. Et pourtant ! Pourtant elle a trop donné et n'a pas reçu assez d'amour. Elle a donc fini sa vie vierge, et ainsi Dieu lui refuse-t-il l'accès au paradis. Elle est donc condamnée à un terrible châtiment : le Chichon Manchi, l'enfer du plaisir, où elle devra trouver le véritable amour d'un homme...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Stairway to heaven
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

27/05/2005 | ThePatrick
Modifier


Par Altaïr
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Que voilà un ovni sympathique ! Tout d'abord, ne vous trompez pas sur la marchandise : certes, "stairway to heaven" est une BD où les personnages sont tous à poil et où il y a des phallus partout, mais ce n'est pas vraiment une BD érotique. C'est bel et bien l'aspect humoristique qui prévaut, et il est original et très réussi. C'est une BD drôle, pas vulgaire pour un sou, et très respectueuse pour ses personnages ce qui est assez rare dans ce genre de manga pour être noté. Une franche réussite, donc !

03/01/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai lu ce manga avec un grand sourire sur les lèvres. C'est loufoque, drôle et assez réjouissant. L'idée de départ est assez maigre pourtant, une vieille fille encore vierge qui est rajeunie et envoyée dans "l'Enfer du Plaisir" où tous les animaux et tout le décor autour d'elle est dédié au plaisir charnel, ça devrait lasser assez rapidement un lecteur... Et pourtant je ne me suis pas lassé du tout, trouvant que l'auteur avait vraiment beaucoup d'idées à intégrer dans ce concept très réduit. Le dessin est tout simple mais assez excellent en ce qui concerne les expressions des visages. L'héroïne tire souvent des tronches excellentes et vraiment hilarantes à mes yeux. Globalement, l'aspect visuel est donc bon, clair et très plaisant à lire. Quant à l'humour, j'aurais pu le croire assez bas de plafond puisqu'on a quand même droit à des bites volantes, des arbres violeurs et autres loufoqueries sexuelles, mais j'étais éclaté de rire trop souvent pour m'en plaindre. En outre, malgré la taille impressionnante de chaque tome, ils se lisent très vite et sans aucun ennui. Une série agréable, originale et vraiment amusante.

02/01/2006 (modifier)

Stairway to heaven est une série érotique plutôt gentillette, qui n'est pas dépourvue d'humour. L'histoire est un prétexte pour mettre en situation un univers surréaliste, et, l'auteur se régale de malmener la prude héroïne pour satisfaire le lecteur. Le monde présenté ici est totalement farfelu, tout est permis, y compris de présenter des animaux ayant des attributs particuliers... Le style graphique est réussi, les personnages ont des expressions exagérées au possible, tout est excessif : grands yeux, grandes bouches. Mais c'est très bien fait, les dessins sont en totale harmonie avec l'histoire. L'auteur ne se prend pas au sérieux. Bref, j'ai plutôt été agréablement surpris, même si il est clair que cette BD n'est pas un chef-d'œuvre, elle fonctionne assez bien pour peu que l'on accepte de passer un petit moment dans cet "Enfer du plaisir". A noter que si le premier et le second tome sont assez léger, le troisième s'intensifie au niveau de l'érotisme. Tout continuant à donner dans la loufoquerie bien sûr...

07/06/2005 (modifier)

De l'érotico-rigolo aux dessins tout ronds, délirants, outrés, voilà ce qui m'a attiré dans ce manga. Il faut dire qu'il est réalisé par l'auteur de l'excellent Michael, le chat qui danse, qui en matière de délires a une bonne expérience. Et délirant, ce manga l'est. C'est même du grand n'importe quoi. Rien que le résumé (du début) de l'histoire en donne un bon petit aperçu. L'enfer du plaisir, c'est tout un monde farfelu : des oiseaux en forme de bite, des lapinous avec des phallus à la place des oreilles, des arbres aux nombreuses verges, des pélicans avec un sexe à la place du bec, etc. On y trouve aussi des sales puceaux, qui veulent pomper l'énergie vitale des jolies vierges, des gens condamnés à rendre service aux autres, etc. On découvre ce monde et ses "règles" petit à petit, et quand on croit être arrivé au bout, il y en a encore. L'humour est bien présent, mais assez particulier. Comme cette scène où l'héroïne se plaint dans une pose outrée au possible, et dit à tous les animaux de partir, puis leur crie "Attendez !", se replaint encore plus, leur redit de partir, leur recrie "Attendez !", comme ça quatre ou cinq fois de suite. L'effet est amusant, mais lassant à la longue. C'est d'ailleurs le principal défaut de cette série : l'idée est très bonne, certaines scènes assez excellentes, mais l'ensemble est long et manque trop souvent de dynamisme (en plus les tomes sont très épais, il y a 380 pages...) Le dessin lui, est assez excellent (attention, je n'ai pas dit "beau") quand on aime ce style. En tout cas moi j'aime. L'ensemble est très spécial. C'est de l'humour/aventure sur un thème érotique, mais même si la série est effectivement "pour public averti", tout ça reste très très soft. Rien d'émoustillant, donc. Ca se lit bien, sans la moindre prise de tête, comme ça pour se distraire.

27/05/2005 (modifier)