Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les aventures de Philip et Francis

Note: 3.09/5
(3.09/5 pour 23 avis)

Deux gentlemen anglais, Philip, scientifique, inventeur du célèbre Espadon (et non morue ou brandade) et Francis, membre du MI5 (5 ? Non, 6. Quoique...) doivent enquêter dans Londres sur le terrible phénomène qui rend les femmes indépendantes et totalement incontrôlables !


Auteurs espagnols BoDoï Iles Britanniques Londres Parodies et pastiches Policier, mais drôle

Deux gentlemen anglais, Philip, scientifique, inventeur du célèbre Espadon (et non morue ou brandade) et Francis, membre du MI5 (5 ? Non, 6. Quoique...) doivent enquêter dans Londres sur le terrible phénomène qui rend les femmes indépendantes et totalement incontrôlables ! L'Empire est en danger et tout sera fait pour rétablir l'ordre. Les Anglaises doivent absolument retrouver ce comportement bienveillant envers les hommes et la nation, qui fait la force du Royaume-Uni.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Mars 2005
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Les aventures de Philip et Francis
Les notes (23)
Cliquez pour lire les avis

31/03/2005 | ThePatrick
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Cette Bd parodique repique tous les ingrédients et les éléments constituant les aventures des héros de Jacobs, jusque dans la façon d'envahir les cases de textes descriptifs ; c'est aussi bourré d'allusions, de clins d'oeil, de dialogues aux sous-entendus salaces, de parodies multiples sur l'Angleterre et d'autres Bd ou films (j'ai bien aimé celle de Bruce Lee avec le survêtement jaune du Jeu de la mort, dans le tome 1)... bref, le tout est amusant et cerne bien l'univers de Blake et Mortimer qu'il faut quand même connaître pour bien l'apprécier ; la cible visée est donc en premier lieu celle des fans (à condition qu'ils acceptent cette parodie). Le dessin est correct sans être renversant, en tout cas, ça colle bien au style parodique adopté. Je trouve cependant les scénarios trop légers et vraiment peu sérieux (même si c'est le but), j'aurais préféré des histoires un peu plus solides, là c'est juste moyen... D'autant plus que la partie humoristique est aussi inégale ; ça peut être franchement rigolo ou alors inversement, tomber complètement à plat et ne pas déclencher l'effet voulu. Une Bd hommage pas assez aboutie pour me convaincre pleinement, même si je reconnais que ce pastiche a de bonnes intentions.

09/10/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Même si j’ai trouvé ça un peu moins bon que la série Baker Street des mêmes auteurs, je n’ai pas boudé mon plaisir. C’est en effet assez drôle, d’abord parce que le dessin dynamique accentue les émotions et mimiques des personnages principaux, eux-mêmes assez expressifs. Ensuite parce que les histoires, absurdes au possible, sont bien menées. Le scénario est bon et les dialogues savoureux. Enfin, last, but not least, les deux auteurs font une très intelligente démarque de l’univers d’origine de Jacobs. Que ce soient les copieux commentaires envahissant les cadres, les tics de langage de Blake et Mortimer, Veys et Barral ont su ajouter juste ce qu’il faut pour faire basculer le tout dans le ridicule, qui ne tue pas, mais qui agite tout de même pas mal les zygomatiques. On retrouve aussi en arrière fond la même vision désuète et caricaturée de la société anglaise que dans Baker Street, même si l’époque a changé. Bref, c’est une lecture plutôt recommandée. Mais contrairement à Baker Street, il est préférable de connaître la série parodiée (Blake et Mortimer) pour apprécier tous les gags.

05/01/2013 (modifier)

J'ai souvent une appréhension quand je tombe sur une parodie de série. Mais je dois avouer que je suis agréablement surpris par cette parodie de la série culte Blake et Mortimer. L'univers de la série est respecté, les personnages sont bien caricaturés et les scénarios tiennent la route en apportant une touche d'humour. Par contre il faut être patient, quel dommage qu'il n'y ait pas plus de tomes. Très bonne surprise que cette parodie !

30/11/2011 (modifier)
Par js
Note: 3/5

C'est avec une certaine appréhension que j'ai entamé ma lecture de la parodie de Blake et Mortimer. J'avais peur de retrouver une caricature nulle ou "méchante", ou alors une série qui au final tentait de reprendre sérieusement l’œuvre de Jacobs. Et bien, j'ai été content de ma lecture au final. On suit Philippe et Francis dans un scénario rigolo mais qui tient la route, sans toutefois avoir la prétention d'arriver au niveau d'un Blake & Mortimer (mais là n'était pas le but des auteurs). On sent un respect de la série (références aux œuvres et à certains passages de la série originelle). L'humour est présent, burlesque, efficace, parfois raté mais en règle général il fait mouche ! L'aventure est prenante et nous sommes au final content de retrouver nos deux gentlemen dans cet univers décalé ! Le scénario souffrira de quelques longueurs, mais l'histoire se lit vite et avec plaisir ! Le dessin est réussi, précis, mais il est aussi caricatural (ils le sont également au niveau du caractère et des attitudes, c'est pas mal du tout) et les expressions des personnages sont vraiment drôles sur certains planches ! Cet aspect toujours décalé par rapport à l’œuvre de base marche bien encore une fois ! Nous ne sommes pas du tout en présence d'un dessinateur ayant voulu se réapproprier les personnages initiaux au "trait pour trait". Une parodie bien drôle, respectueuse de nos chers Blake & Mortimer, avec un dessin et un scénario agréables !

06/05/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Dans le genre, et des mêmes auteurs, je préfère Baker Street. Mais je ne vais quand même pas bouder mon plaisir. Certains passages sont jubilatoires avec, surtout, des dialogues bien décalés. Par contre, et c’est là que je trouve la série inférieure à la précitée, j’estime que les auteurs ont parfois recours à un humour à la vulgarité inutilement gratuite. Ces passages sont rares mais desservent la série. Autre petit reproche : certaines longueurs. Il arrive en effet que l’une ou l’autre séquence de deux, trois pages, ne soit pas amusante du tout, à mes yeux, n’offrant pas un gag ou un dialogue vraiment efficace. Et là, le soufflé a tendance à vite retomber. Heureusement, pas au point de me faire abandonner ma lecture, qui redevient plaisante dès la séquence suivante. Au niveau du dessin, j’ai bien aimé le style employé par Barral. C’est à la fois respectueux de l’esprit de la série parodiée et suffisamment souple et caricatural pour servir ce genre de série parodique. Un bon travail, en somme, qui pourrait toutefois être amélioré grâce à un lettrage plus en accord avec, justement, ce côté parodique. Pas mal. L’album alterne les très bonnes séquences avec d’autres plus poussives ou inutilement vulgaires mais, dans l’ensemble, j’ai apprécié cette lecture.

04/03/2011 (modifier)

Difficile de s’attaquer à un mythe de la bande dessinée en parodie sans tomber dans la facilité, le vulgaire ou la platitude. Il fallait donc un sacré culot pour reprendre de la sorte Blake et Mortimer. Question dessin le caractère parodique permet au dessinateur une tolérance plus large. Le dessin moins précis fait brouillon par rapport à Jacobs, des trais moins stricts pour les personnages les font sortir d’une rigueur habituelle, ce qui accentue d’autant plus l’absurde aventure dans laquelle nos héros sont engagés. D’autre part çà et là dans l’album le dessinateur distille des clins d’œil aux albums historiques en reprenant exactement les décors, le positionnement des personnages, les vues et même le séquençage de certains albums mythiques comme la marque jaune (très présent dans ce récit). Le cadre posé et fiable permet une relecture drôle d’un environnement familier. Côté scénario, nous passons dans le pur délire parodique permettant toute digression ou réaction saugrenue : Blake est ridiculisé dans son rôle de militaire digne tandis que Mortimer se fait réprimander pour une gourmandise néfaste à son embonpoint. Ajoutez à cela le sujet principal : la révolte des femmes sur leur condition, vous obtenez un cocktail explosif où tout est prétexte à réaction hors de propos de tous les protagonistes. Le scénariste s’en donne à cœur joie et égratigne gaiement mais gentiment nos héros trop parfaits habituels. Tout cela m’a fait rire, mais je ne trouverai pas le même plaisir à relire, tant le chaos créé par le scénariste parait plus superficiel que l’intrigue dans laquelle Jacobs savait nous faire plonger. On sourit de certaines réactions, on s’amuse de l’avancée de l’intrigue, et lorsqu’on referme l’album on a oublié les ¾ du récit. L’ensemble est donc pas mal, distrayant et bien fait, l’album mérite sa place à côté des Blake et Mortimer pour les amateurs mais ne présente pas un intérêt pour ceux que Jacobs indiffère. Trop de références et de clins d’œil passeraient à côté de qui ne connaîtrait pas la marque jaune par exemple.

12/11/2009 (modifier)
Par jeanabou
Note: 2/5

Le bilan de cette parodie est très mitigé en ce qui me concerne. Certes il y a des passages qui m'on bien fait rire mais ils restent relativement peu nombreux par rapport au nombre de planches. C'est un premier tome qui reste relativement agréable à lire mais pour moi l'humour est un peu trop lourd pour être vraiment drôle. Bref c'est pas mauvais mais c'est pas génial non plus, je dirais assez moyen.

24/11/2008 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Uhuh . . . Marrante cette parodie de la série phare de EP Jacobs. :) Je ne suis pas fan de Blake et Mortimer et pourtant j’ai adoré cet album. Elle met vraiment le doigt sur les petits défauts de nos deux compères et plus généralement sur la construction narrative de EP Jacobs qui use et abuse des voix off. Cette parodie (hommage ?) est faite avec beaucoup d’intelligence et de finesse. Le ressort narratif est évidemment bateau mais il n’est pas anodin comme le souligne Spooky. Les femmes sont en effet absentes chez EP Jacobs (même pas une petite castafiore à se mettre sous la dent). Bref, voici une lecture assez jubilatoire que je conseille à tous ! Bravo aux auteurs !

03/11/2008 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Sans être un grand fan de Blake et Mortimer, j'ai trouvé ce one-shot très sympathique. J'aime beaucoup le style du dessin qui ressemble, un peu, à celui de Jacobs tout en étant frais et très marrant. Chapeau au dessinateur ! Le scénario reprend les gimmicks connus de la série avec des parodies des personnages principaux et de Nesir qui est totalement irrésistible dans le rôle du valet de Mortimer, qui veut le faire maigrir par tous les moyens. Ça s'adresse surtout aux fans de la série et les gags ne sont pas toujours réussis, mais j'ai passé un bon moment.

29/12/2007 (MAJ le 26/05/2008) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

L'intrigue de cet opus part d'un insensé mouvement de rébellion des femmes londoniennes envers l'autorité masculine légitime : elles répondent avec insolence, refusent de servir le thé, négligent leur ménage. Philip et Francis sont rapidement convoqués par le M.I-5 à la demande de Churchill lui-même ! L'affaire est grave et il se serait pas étonnant qu'Olrik soit à la tête de cette machination !.. Philip ?.. Francis ?.. Olrik ?.. Un nouveau Blake et Mortimer ?... NON ! Une décapante parodie !... Il fallait l'oser, c'est fait !... Mais "parodie" est ici à prendre dans le sens d'autodérision. Les auteurs -profondément respectueux du travail du "Maître"- ont voulu créer une série parallèle, nettement plus burlesque. La satire évoque clairement l'univers codifié par Jacobs et que l'on retrouve au gré des albums des deux héros. Mais dans cet opus, ces derniers tombent de leur piédestal et ressemblent davantage au gaffeur inspecteur Clouseau de la "Panthère Rose". A déguster sans modération, un verre de Sherry à la main. By jove !... Un bon 3,5/5

01/02/2007 (modifier)