Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Jason Muller

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Prequelle de Simon Dufleuve, Jason Muller est l'une des premières oeuvres d'Auclair. Scénarisée par Gir et Linus (en fait Giraud et Christin) elle est découpée en plusieurs petites histoires, la dernière étant la plus longue.


Après l'apocalypse... Giraud-Moebius Pilote

Un monde post apocalyptique, dans lequel l'humanité est entrain de régresser vers le néolithique. Au début tête brûlée au sein d'un des derniers vestiges d'armée régulière, Jason va au fur et à mesure de ses missions comprendre que les choses évoluent vite et que ses nouveaux supérieurs ne partagent plus le même idéal que lui. Apres avoir abattu son supérieur, Jason fuit et part vivre au sein des tribus qu'il était chargé de ramener vers la civilisation. Si la série s'arrête après un seul tome, Jason Muller fera une importante apparition dans l'album "Cité NWN3" de "Simon Dufleuve".

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1975
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Jason Muller
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

14/03/2005 | EXJulien
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

C'est la première Bd de Claude Auclair en 1970, qui paraît dans le journal Pilote ; à cette époque, les préoccupations écologiques sont très à la mode, et cette bande tombe à pic. Les scénarios de ces récits courts écrits par Giraud puis Christin et Auclair lui-même développent un univers post-atomique qui se révèle un peu trop pessimiste selon René Goscinny, encore directeur du journal ; celui-ci refuse la suite de ces aventures après 4 récits parus en 1972, d'autant plus que le thème post-atomique était encore assez nouveau au début des années 70, peu de Bd l'avaient abordé en Europe. A cette époque, je suis pré-adolescent, et le post-atomique ne m'attire justement pas encore, j'y viendrai plus tard, je ne lis donc pas la série, je la découvre à la fin des années 70 avec intérêt par l'album édité aux Humanoïdes Associés, lorsque Auclair reprend le même sujet dans le journal Tintin avec Simon du fleuve qui en est en quelque sorte la continuation. D'ailleurs, il est intéressant de noter que Jason Muller vieilli et mourant finit par rencontrer Simon dans le tome 5 "Cité NW n°3" ; le lien est donc établi. Le dessin d'Auclair sur "Jason Muller" est déjà abouti, mais s'améliore très vite par la suite, on y perçoit les mêmes thèmes humanistes qui parcourent une grande partie de son oeuvre. Une Bd sympathique et peu connue à découvrir.

05/08/2014 (modifier)
Par Jugurtha
Note: 3/5

Recueil d'histoires courtes très alléchant lorsque l'on remarque son impressionnant trio d'auteurs : Auclair, Giraud et Linus (Christin, bien sûr). Sur les cinq histoires de l'album, deux sont signées Giraud au scénario, mais une seulement concerne Jason Muller, l'autre est un bref essai des auteurs, au ton très ironique. Sinon, dès le première histoire, on reconnaît le style de Giraud dans les dialogues vivants et insolents, qui cernent bien les rapports de Jason Muller, un pilote tête de lard, à la hiérarchie qui s'est formée autour de lui après que la Terre soit passée dans une ère post-apocalyptique. Le récit ne se prend pas au sérieux, et on peut dire qu'il serait difficile de le faire. L'histoire suivante signée Christin ne porte aucun signe du style du scénariste. C'est un récit très classique présentant un nouveau messie qui cherche à former une véritable secte, menée d'une façon plus réaliste que précédemment mais sans réelle originalité. Auclair reprend seul le flambeau, et exploite le pessimisme de son oeuvre avec des récits sombres et violents, qui font penser, compte tenu de la structure en courtes histoires, à un brouillon de Simon du fleuve. Son dessin, qui présente une parenté avec Giraud, est efficace et élégant malgré quelques raideurs, et il prouve toute sa puissance dans sa version noir et blanc. Un honnête essai dans le style post-apocalyptique qui pose bien les bases de Simon du fleuve.

13/07/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

"Jason" fait son apparition dans l'hebdo Pilote n° 537 du 19 Février 1970. Il y disparaît dans le n° 649 du 13 Avril 1972. Au scénario : Gir (Jean Giraud) et Linus (Pierre Christin). Les auteurs de Blueberry et de Valérian ! La belle équipe !... Au dessin : Claude Auclair, qui réalise ici sa première série de bande dessinée. Nous sommes au début des années 70, des années qui voient se développer le "concept" de l'écologie. Avec -déjà- le trait qui va le caractériser, Auclair va dessiner 4 épisodes d'une saga apocalyptique. Il travaille surtout sur la psychologie des personnages, leur situation de "revenants". A l'époque, je m'amusais -si l'on peut dire- à penser moi aussi à ce fait : si j'étais un rescapé "post-apocalypse", que ferais-je ?.. où, comment, dans quoi vivrais-je ?.. comment m'organiser, survivre ?... (posez-vous la question, ça peut être un "petit jeu" marrant...). Pourtant -et étonnant pour cet hebdo- la direction de Pilote jugera cette série trop "pessimiste" et décide d'interrompre la série en 1972. Auclair passera alors à l'hebdo Tintin, créera -seul- Simon du fleuve en y développant les mêmes thèmes. Et ça marchera. "Jason Muller". Un one-shot bien "agréable" à lire, en noir et blanc ; texture graphique qui permet d'apprécier le trait personnel d'Auclair. A noter : Simon rencontrera Jason -vieilli et mourant- dans l'album "Cité NW n°3" édité en 1979. La boucle était bouclée...

03/10/2006 (modifier)
Par EXJulien
Note: 2/5

Le brouillon de Simon Dufleuve. Même avec deux telles pointures au scénario, la série ne décolle jamais vraiment. Ou plutôt, elle n'en a pas eu le temps. Les premières petites histoires dont est composé ce tome font vraiment penser au pilote d'une série. Jason lutte contre le porc-épic martien, Jason enquête sur un gourou, etcetc.. La dernière est plus intéressante car préfigure le monde SF 70's de Simon Dufleuve. A réserver aux fans d'Auclair.

14/03/2005 (modifier)