Pattes de velours

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 6 avis)

Une histoire d'amour autour d'un chat retrouvé.


Chiens & Chats Mirages

Antoine mènerait une vie plutôt tranquille si ses soucis amoureux ne l'empêchaient d'en profiter pleinement. Entre une ex dont il n'arrive pas à se détacher, et ses maladresses avec sa vamp de patronne, il éprouve quelques difficultés avec les femmes ! Un chat, qui s'installe chez lui régulièrement, va aider Antoine à trouver la voie du bonheur. Grâce à une petite annonce, il ramène le matou à sa propriétaire, qui s'avère être une très jolie jeune femme. Le moment de prendre sa vie en main est peut-être arrivé.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Pattes de velours
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

13/03/2005 | ArzaK
Modifier


Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

"Pattes de velours", un BD qui porte son titre à merveille. Car c'est vraiment sans ambition que j'ai attaqué cette BD. Malgré un couverture sympathique, c'est la colorisation qui me freinait. Ce côté fade, tout en aplat, c'est pas vraiment ma tasse de thé. Mais petit à petit, on se laisse bercer par cette histoire, qui prend tranquillement son rythme, pour nous emmener à son terme sans qu'on s'en rende compte, tout en ayant partagé une bonne tranche de vie de ces personnages très contemporains, menés par le bout de la moustache par ce chat aux noms sans fin... Car passé cet apriori de la couleur, nous voilà jeté dans les pattes de ce matou furtif qui va tisser insidieusement la trame de cette BD. Alors pour les allergiques au poil de chat, pas de soucis, on ne tombe pas non plus dans la BD animalière ! Pascal Bertho nous a mitonné une histoire fort sympa, sans pour autant être d'une folle originalité : ou comment le chat d'un quartier va bouleverser le quotidien bien morose d'un jeune homme de notre époque... C'est surtout la qualité de la construction du récit qui cimente la narration ; c'est comme un ronronnement de chat qui s'installe doucement pour prendre son rythme de croisière, vous réchauffer, pour vous laisser finalement dans un état de bien être : la définition d'un bon moment de lecture ? Peut-être. Pour parfaire cette histoire, je découvre le trait de Korkydü au travers de cette BD. C'est assez atypique : Un trait dynamique, parfois épais, très gras et charbonneux même par moment. Bref, ça change du mainstream actuel, surtout quand on prend le temps de préciser que cette BD est édité chez Delcourt. Seul bémol à ce graphisme, donc, la couleur. J'ai regretté qu'elle ne soit pas plus travaillée pour parfaire le tout. Mais bon, on ne va pas non plus bouder notre plaisir ! "Pattes de velours" malgré ce défaut mineur reste un très agréable surprise à se lire tranquillement au coin du feu !

08/10/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Pattes de velours est plutôt une bd agréable à lire. On va s’attacher à un célibataire qui semble avoir un problème avec les femmes. Il n’arrive pas à tirer un trait sur son ex qui n’arrête pas de le harceler sans rien donner en retour. Il a également la malchance de tomber sur une chef un peu nymphomane. Au milieu de tout cela, il reçoit la visite périodique d’un chat qui a déjà une maîtresse. Ce tendre animal de compagnie va essayer de lui faire voir un avenir différent. C’est fou comme un chat dans votre vie peut tout changer ! J’ai beaucoup aimé l’imagerie qui s’en dégage. C’est presque un conte philosophique sur la vie à la portée de tous. Oui, j’apprécie cette simplicité merveilleusement mise en image. Je ne peux pas décemment mettre moins de 4 étoiles à une œuvre qui mérite certainement mieux de la part des lecteurs. Nous avons là une véritable comédie romantique tendre et drôle !

25/09/2009 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Patte de velours, joli titre, est un petit minou qui se balade dans un quartier, chaque foyer lui donne un petit nom différent. Il va être l'intermédiaire d'une relation amoureuse entre sa propriétaire et Antoine, un jeune trentenaire qui se morfond et n'arrive pas à se délier de son ex qui le mène par le bout du nez. Le dessin est pour sa part appréciable, typé ligne claire et lisible, on reconnaît bien chaque personnage. Loin d'être indispensable, Patte de velours est un roman graphique qui se laisse lire pour ceux qui aiment le genre sentimental ou se reconnaissent dans ses questionnements à cet âge.

05/02/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Voilà une BD reposante et divertissante. Le scénario et le dessin ne sont pas transcendants mais l'ensemble fonctionne bien. Le récit est léger et se lit facilement. Les personnages sont attachants. Cette BD est idéale pour une lecture du soir avant d'éteindre la lumière. J'ai bien aimé l'idée d'utiliser le chat en fil conducteur sans qu'il n'intervienne directement. A découvrir.

05/02/2009 (modifier)

Pas transcendant mais sympathique. Ceci vaut aussi bien pour le dessin que pour le scénario. Les deux évoquent la série Monsieur Jean, par le thème abordés et son traitement graphique. L'idée du chat en fil rouge -chat vagabond, aux multiples maîtresses, et de ce fait affublé de multiples noms- est assez rafraîchissante, et nous vaut quelques intermèdes amusants, même si cette idée aurait pu être encore davantage exploitée. Il y a bien quelques personnages caricaturaux et situations clichés, mais, des dialogues assez percutants et une histoire plutôt bien ficelée compensent ces petites faiblesses. Le dessin évoque un peu celui de Dupuy-Berbérian, en plus gras peut-être. Il n'est pas extraordinaire, mais il sert bien le propos. Bref, si vous êtes un peu fleur bleue, n'hésitez pas, cet album vous fera passer un bon moment, mais n'en attendez pas plus.

02/11/2007 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

Pattes de velours est une histoire d'amour avec un petit chat comme messager. L'idée est délicieuse et plutôt bien exploitée. Je ne connaissais pas les deux auteurs (je n'ai pas lu La Voix), ils ont du talent et cet album est tout à fait recommandable, surtout pour ceux qui aiment ce registre. Il manque néanmoins le petit plus qui détacherait cette bd du lot des œuvres du genre (Premières chaleurs, Monsieur Jean, Incognito… et j'en passe…) en fait, on trouve dans cette bd exactement ce qu'on en attend. Pas de vraie surprise, ni agréable ni désagréable. Ca reste constamment léger et drôle, rien ne vient rendre le récit vraiment dramatique mais personnellement, le thème de la recherche de l'amour mélangé au thème du chat, m'ont rappelé le film "Chacun cherche son chat" que j'avais fort apprécié pour sa justesse et sa légèreté. Ici, on est quand même un cran en dessous…

13/03/2005 (modifier)