Les Confidences de Nado

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Une prostituée dominatrice recueille une jeune prostituée d'une quinzaine d'années.


Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre Maisons closes et prostitution

Une prostituée dominatrice recueille une jeune prostituée d'une quinzaine d'années. Elles se racontent mutuellement leurs expériences et leurs histoires puis participent ensemble à des orgies multiples. .

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
CAP - ANGE
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1986
Statut histoire Une histoire par tome 5 tomes parus
Couverture de la série Les Confidences de Nado
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

31/01/2005 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Prostituée de luxe aux énormes seins, Nado bénéficie d'une clientèle aisée, souvent constituée de vieux messieurs encore pleins de vigueur et aux fantaisies très spéciales. Elle prend sous sa protection Anne-Laure, une débutante de 16 ans qu'elle initie aux plaisirs lesbiens. Cette bande signée W.G. Colber sous le nom de Silber, atteint un degré de perversion qui dépasse celui de ses autres créations et qui plaît aux lecteurs de Bédé Adult, magazine de BD érotiques très en vogue dans les années 80; on y trouvait quelques Bd intéressantes. Ici, les coîts sont assez hard, dans des positions souvent variées et peu ordinaires, et les filles sont vraiment bandantes, mais certaines dépravations peuvent ennuyer; et pourtant il y a pire dans d'autres bandes de l'éditeur Cap. Ce type de Bd est joli à regarder pour se rincer l'oeil, mais l'achat n'est pas indispensable. A noter que W.G. Colber, Trebor et Mancini sont une seule et même personne, Robert Hugues qui utilise ces 3 pseudos pour de nombreuses bandes érotiques : "Yolanda", "Célia 15 ans", "Lydia", "Vihila planète des perversions", Ninon, L'Institution Marie-Madeleine, Cléo..... Ces bandes sont souvent de qualité avec un dessin agréable et anatomiquement parfait.

21/06/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 1/5
L'avatar du posteur Ro

Point positif : anatomiquement, le dessin de cette série n'est pas mauvais. Par contre, le style fait très vieillot. C'est bien simple, j'ai cru reconnaître le style de dessin de Rahan, tant dans la mise en page que les personnages. Mais alors pour le reste, c'est tout ce que je déteste en BD érotique. De l'inceste à gogo, de la domination, une pute de quinze ans qui raconte ses expériences sexuelles de quand elle était gamine, de la pédophilie sans arrêt donc (ou du moins du détournement de jeunes mineurs), et tout ça raconté sur un ton presque guilleret, comme si c'était normal. Je sais pas qui ça peut exciter ce genre d'histoire, mais franchement, je trouve ça merdique.

31/01/2005 (modifier)