Secrets : Le serpent sous la glace

Note: 3.17/5
(3.17/5 pour 18 avis)

Parti à Moscou sur les traces de son passé familial, Valentin Kozlov voit sa vie basculer en quelques jours.


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide BoDoï Froid. Neige. Glace Mon père, cet inconnu Moscou Russie Secrets Secrets de famille...

Moscou, de nos jours. Un homme tente d'échapper à une meute de tueurs dont il ignore tout. Caché par un clochard, il raconte son histoire ou plutôt celle de son père, au Pôle arctique en 1948. Parti à Moscou sur les traces de son passé familial, Valentin Kozlov voit sa vie basculer en quelques jours. Il découvre avec stupéfaction que son père s'appelait en réalité Dimitri Yakovlev et que Kozlov est un patronyme usurpé. Mais dans quelles circonstances l'a-t-il été ? Par ailleurs pourquoi son père n'a-t-il jamais parlé de sa participation à l'extraordinaire aventure polaire de 1948 ? Pourquoi a-t-il été ensuite envoyé au goulag ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2004
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Secrets : Le serpent sous la glace
Les notes (18)
Cliquez pour lire les avis

08/11/2004 | ArzaK
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

A mon sens l'un des meilleurs récits de cette collection "Secrets". Il y a là un soupçon de John Le Carré et des romans d'espionnage tels que l'on nous en concoctait au détour des années 50 et 60. C'est bien sur dû en grande partie à l'époque où nous envoie cette recherche, cette quête d'identité. Bien que le récit se passe de nos jours le héros tripatouille la mémoire peu reluisante du stalinisme et de ses absurdités qui firent tout de même quelques millions de morts. L'intrigue est fort complexe et demande un minimum de concentration mais et c'est là tout le talent de Giroud, il ne nous perd pas en route. L'intrigue est au cordeau et oscille harmonieusement entre plages intimistes et scènes d'action. Sur une base historique pleine de véracité la quête de Valentin est addictive et la romance qui s'y ajoute ne ralentit en rien le récit. Alors oui au détour de quelques planches il y a des facilités scénaristiques et ce brave gars affronte la Mafia russe bien facilement mais je n'ai pas boudé mon plaisir pour ce qui reste une lecture divertissante et plaisante.

23/05/2016 (MAJ le 23/05/2016) (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Encore un gros coup de Giroud. Comme je le disais dans un autre avis de cette collection Secrets, il est très doué pour échafauder des intrigues à tiroirs souvent denses et complexes, où tout se raccorde parfaitement. Et ici, il réussit un nouveau récit bien écrit, bien structuré et très bien conçu dans ses moindres détails, sur une base historique contemporaine bien documentée, même si j'ai trouvé que c'était un peu long, avec quelques séquences qui auraient pu sauter. Mais peut-être fallait-il 3 albums pour échafauder pareil récit.. On a étrangement l'impression d'avoir déjà vu ça soit en BD, soit à l'écran, surtout concernant les scènes d'action, mais le talent de Giroud parvient à faire oublier l'ennui d'une redite, tout est admirablement assemblé en dépit de certains clichés inévitables dans ce genre d'histoire où se trouvent mêlés des méchants ayant le bras long. Ce qui est intéressant, c'est de situer ce récit dans cette URSS stalinienne et post-stalinienne, une période peu attractive à suivre en BD, et malgré ce décor et cet univers, le tout ne m'a pas ennuyé. De plus, le culot de Giroud à propos de la conquête du Pôle Nord, est assez étonnant par sa crédibilité. J'ai bien aimé le dessin clair et solide, ce trait ferme qui restitue aussi bien les tristes décors russes ou ceux de la place Rouge avec la basilique Vassili, que les décors parisiens. Un bon triptyque qui n'est sans doute pas transcendant mais qui procure un bon moment de lecture.

23/11/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série moyenne dans la collection Secrets. En fait, je trouve le coté historique de l'histoire intéressant et chaque scènes qui apportent des révélations m'ont captivé sauf que le reste est moyen. Après un bon premier tome, je trouve le scénario globalement moyen. Cela manque d'originalité et j'en ai un peu marre du stéréotype du type normal qui se retrouve à affronter un méchant plus puissant que lui et il réussit quand même à se sortir de toutes les situations. Le dessin n'est pas mauvais, mais il fait partie du style de dessins réalistes que je trouve sans personnalité et qui me laisse de marbre.

11/01/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est tout à fait le genre d'histoire que j'aime bien, sans compter que je trouve ce concept de "secret de famille" très intéressant. Le scénario est parfaitement maîtrisé et dégaine progressivement toutes ses surprises notamment dans la première partie. Le dessin est plutôt réussi, notamment dans les expressions des visages des personnages et les différents décors. Certes, c'est une BD avec son lot de scènes d'actions habituelles et de personnages qui pourraient être tirés tout droit d'un film d'action hollywoodien. Mais encore une fois, c'est l'efficacité du scénario qui emporte mon adhésion. J'ai passé un agréable moment de lecture. Que demander de plus ? Ajout à l'avis initial Une relecture attentive des années plus tard m'a fait prendre conscience que cette histoire n'était peut-être pas aussi aboutie que cela. Je suis devenu sans doute beaucoup plus exigeant, l'expérience aidant. En effet, le scénario présente quelque chose d'assez intéressant comme point de départ, à savoir la véritable conquête du pôle nord en pleine guerre froide. On se rendra compte que cet élément sera noyé parmi les péripéties de ce père mystérieux dans l'URSS stalinienne. La fin se termine d'ailleurs comme un film policier avec le gros méchant financier qui se lance dans la politique comme pour cacher des crimes contre l'humanité. La scène d'intimidation parisienne aurait pu être évitée car cela fait dans une surenchère bien inutile. J'aurais aimé également y voir un peu plus clair dans la vie sentimentale du personnage principal que nous avons tout de même suivi dans ces trois tomes. Ce titre ne sera pas le meilleur de la collection initié par Giroud. C'est l'une de ces premières histoires qui m'a fait accrocher à ces fameux secrets de famille. On remarquera au passage que les titres suivants seront tous des diptyques ou des one-shot et non plus une trilogie. Cela reste néanmoins du bon travail. Note Dessin : 3.5/5 - Note Scénario : 3.5/5 - Note Globale : 3.5/5

26/04/2007 (MAJ le 15/01/2012) (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Je reste à nouveau sur ma faim avec ce « secret ». Pourtant, le premier tome était relativement prenant, et (surtout) le contexte historique s’avérait prometteur. Giroud s’intéresse (et nous intéresse) ici à une période trouble de l’immédiat après-guerre, vue du côté soviétique. En dénichant cette expédition au pôle, longtemps restée secrète, l’auteur a encore une fois réussi à associer rigueur historique et souffle épique. Malheureusement, cet élément s’avérera n’être en définitive qu’une petite péripétie parmi celles vécues par le père du héros. Et l’ensemble de la série de se résumer à une course poursuite dans laquelle le jeune Valentin, aidé par quelques généreux, courageux et très débrouillards sdf ainsi que par une … courageuse, très débrouillarde et jolie « belle-sœur », parvient à défier la mafia locale, disposant pourtant de tous les atouts nécessaires à l’élimination du curieux (performant réseau d’information et tueurs aguerris). Ce genre de truc, on me l’a déjà fait cent fois (au moins). C’est donc, et de ce point de vue, très classique, … trop à mon goût. Et il est heureux que le passé du père du héros soit aussi riche historiquement, sinon j’aurais décroché à tous les coups. Le dessin de Javanovic est d’une belle qualité réaliste. Riche mais très lisible, il manque cependant de personnalité, à mes yeux. C’est bien fait, j’insiste, mais à une époque où pullulent les artistes de talent, mes exigences ne cessent de s’accroître, et Javanovic ne m’offre pas ce petit plus en plus qui le démarquerait de la production actuelle. En résumé : des éléments historiques par moment passionnants, un dessin de qualité mais sans réelle personnalité et une course poursuite trop classique pour vraiment me surprendre. Pas mal, sans plus.

18/09/2009 (modifier)
Par tolllo
Note: 4/5

Une histoire ma foi bien plaisante : un jeune homme part à la recherche des secrets qui entourent la vie de son père décédé récemment, pour cela il se rend à Moscou sur les traces de ce pater familias si mystérieux sur son passé… Un premier tome rempli d’interrogations et d’actions qui ne laissent présager que du bon. Les grand points forts de Giroud, à mon avis se divisent en trois critères de choix en ce qui me concerne : - Premièrement, il sait quasiment toujours nous pondre de bons scénarios voir des très bons. - Deuxièmement, il sait rendre réalistes ses récits en s’appuyant sur des vérités historiques, il crédibilise l’histoire presque chaque fois et on sent qu’il appuie ses récits sur pas mal de recherches. - Enfin, Giroud est passé maître dans l'art de retranscrire ce qui fait la trame de la vie des personnages, voire des « familles » entières que se soit un couple, un père et un fils, etc... Ses personnages sont crédibles pour la plupart et, de plus ils sont intéressants, on veut savoir ce qui va leur arriver. Du coup, évidement, même avec un scénario juste bon (c’est déjà pas mal ! ), cet auteur peut nous intéresser encore plus grâce à ses personnages hyper réalistes et le coté historique de son récit. Cela lui permet de ratisser large. Si comme moi vous aimez les récits avec une base historique, de très bons personnages et une histoire qui tient debout, cette collection "secrets" est faite pour vous. L’avantage est que un ou deux sur les critères suffisent à s’intéresser à cette série. Même si certains points sont un peu moins intéressants et prévisibles comme la fin par exemple, l’ensemble reste vraiment agréable et plaisant à lire, en faisant le difficile je dirais que j’aurais souhaité un peu plus de mystère concernant ce fameux père… Un scénario bien ficelé, rempli d’actions, de rebondissements et historiquement intéressant. Un dessin agréable qui sert bien l’histoire. l’époque, les flash-backs, de cette série sont vraiment bien représentés et réalistes. De bon personnages bien développés. (14,5/20)

20/08/2009 (modifier)
Par Pasukare
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pasukare

Tout comme la série des "7", je trouve intéressant le concept de la série des "Secrets", sûrement à cause de mon neurone collectionneur. Le risque est, je pense, de privilégier la forme au détriment de l'histoire. L'avantage de la série "Secrets" tient je crois au fait que l'auteur ne s'est pas limité sur la longueur : (gros) one-shot, diptyque, trilogie, sans la bride de l'unicité de l'album, on a plus de chances d'avoir des histoires abouties. Le premier tome de cette trilogie est de loin le plus intéressant, et laisse espérer une histoire passionnante et rythmée : Valentin, un jeune homme d'origine russe, découvre en rangeant des papiers à la mort de son père, homme très mystérieux et peu loquace de son vivant, que ce dernier n'était pas celui qu'il prétendait. Il s'en suit un voyage improvisé en Russie et des recherches qui semblent déranger sur place et mettent notre héros dans une situation périlleuse. Malheureusement (et je ne peux en dire trop pour ne pas dévoiler la clé de l'énigme) le pivot de l'histoire, le point central du mystère qui plane autour du père de Valentin est complètement invraisemblable (du moins est-il en désaccord complet avec l'idée que je me fais du lieu de l'événement et de ses caractéristiques…) et du coup, tout ce qui en découle, donc toute l'histoire elle même, perd d'un coup toute sa crédibilité en quelques pages dans le T2. Habituellement je pardonne volontiers les incohérences, mais quand elles portent sur le point de départ du scénario d'une aventure qui se veut ancrée dans la réalité et l'Histoire, je ne peux m'en accommoder, Le reste du scénario est lui tout à fait correct, le dessin, bien que très informatisé, est agréable à regarder et joliment coloré. L'invraisemblable gâche tout, c'est vraiment dommage.

16/05/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Il s'agit de la 2nde série que je lis dans la collection "Secrets". J'ai préféré la première : 'L'Echarde". Celle ci est tout de même agréable à lire, le scénario est bon mais j'ai l'impression d'avoir subit une accumulation de révélations pour aboutir à une révélation finale décevante. En bref, j'ai l'impression que l'histoire aurait du tenir en 2 tomes ou alors carrément aller sur 4 ou 5 tomes avec un développement de certaines phases. Sinon le dessin est efficace avec une mention pour les décors, très fins et parfois superbes. Une BD efficace mais non révolutionnaire.

11/02/2008 (modifier)
Par ManuB
Note: 3/5

Après avoir beaucoup apprécier Secrets : L'écharde, je me suis lancé dans la lecture de ce triptyque, toujours basé sur les secrets de famille, mais beaucoup plus orienté sur l’action que sur l’émotion. C’est tout d’abord vrai grâce au dessin qui est très dynamique et très vivant. J’ai trouvé que tout était bien traité et détaillé : visages, décors, découpages … Le style est en fait parfaitement en accord avec cette histoire qui se base en grande partie en Russie. Ainsi, toujours sur une base historique bien documentée entre guerre froide, conquête du pôle nord et décadence de la Russie, on va suivre le jeune Valentin Kozlov qui part sur les traces du passé de son père pour en apprendre davantage sur ses origines. Ce qu’il va alors découvrir va changer sa vie et va également faire de lui l’objet d’une traque dont il ignore la cause. L’intrigue est bien ficelée, bien racontée, mais après un premier tome prenant, j’ai trouvé que la suite du scénario avait été complexifiée de manière un peu artificielle et je n’ai pas trouvé les éléments révélés dans le dernier tome très intéressants. Au-delà de ce point négatif, on pourra apprécier le bon dosage entre action et réflexion, la qualité de la narration qui fait qu’on suit le parcours de Valentin avec beaucoup de plaisir. Cette série est vraiment très agréable à lire, mais je pense que 2 tomes auraient pu suffire pour raconter cette histoire sans tomber dans la surenchère de révélations surprises.

22/10/2007 (modifier)
Par kalish
Note: 4/5

Je ne sais pas trop quoi dire à part que j’ai trouvé ça excellent et que ça me donne énormément envie de lire les autres séries de cette collection. Forcément le scénario et le talent de narrateur de Giroud y sont pour beaucoup et c’est dans le registre historique que je l’apprécie tout particulièrement. Toutes les séquences en flash-backs sont criantes de vérité, l’histoire du 20ème siècle m’ayant toujours passionné, j’ai vraiment été pris dans l’enquête de ce jeune français à la recherche de son passé. Certes, très rapidement on ne comprend plus trop l’intérêt direct de ses recherches mais vu le flot de péripéties dans lequel il est emporté, ses réactions y faisant suite sont tout à fait crédibles. Je me dis juste que pour la fin il aurait pu éviter de trop nous mettre sur la voie, j’ai trouvé ça un peu téléphoné. Le graphisme est vraiment excellent, des visages simples aux expressions justes dans des décors très détaillés, on s’attache vite aux personnages. A côté de ça, on ne s’ennuie pas et chaque tome comporte son lot de révélations ; du tout bon. J’ai beaucoup aimé le concept de cette collection et, en témoignent les avis positifs concernant les autres séries, il sera bon de surveiller les prochaines parutions.

17/10/2007 (modifier)