Criminal Macabre

Note: 3.71/5
(3.71/5 pour 7 avis)

Encore des zombies. Et puis des vampires, des loups-garous, des goules... C'est normal vous me direz. Par contre ce qui n'est pas normal c'est qu'ils commencent à faire des holds-up alors que d'habitude ils tuent pour se nourrir...


Dark Horse Comics Garous Photo et dessin Vampires Zombies !!!!!!

Encore des zombies. Et puis des vampires, des loups-garous, des goules... C'est normal vous me direz. Par contre ce qui n'est pas normal c'est qu'ils commencent à faire des holds-up alors que d'habitude ils tuent pour se nourrir... Et bien sûr cette affaire tombe sur McDonald, le gars qui peut voir les fantômes et qui attire les emmerdes. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2004
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Criminal Macabre
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

08/07/2004 | Turlutuplop
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Décidément j'aime bien le travail de Ben Templesmith. Après avoir découvert Bienvenue à Hoxford que j'avais également beaucoup apprécié, c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé ici son trait si particulier. Ça, pour sûr, on est loin de la ligne claire. D'ailleurs je voudrais bien savoir quelle est la technique picturale du bonhomme. Quoi qu'il en soit, il en ressort un dessin qui ne peut laisser indifférent. Au niveau des visages par exemple ne cherchez pas un copier coller tout propre d'une case à l'autre. Au final, pas de problème cependant pour reconnaître les personnages. Encore une fois dans ce Criminal Macabre nous évoluons dans un univers sombre peuplé de créatures que notre imaginaire n'a aucun mal à identifier. C'est tortueux avec un héros bien déglingué, alcoolique et drogué, c'est pas Derrick !! Ben Templesmith nous propose une vraie ambiance qui mêle le gore et le fantastique avec bonheur. Personnellement, j'en redemande et vais m'empresser d'aller voir ses autres productions.

09/03/2019 (modifier)

Une nouvelle histoire de vampires signée Niles & Templesmith, voyons voir ça :-) Le scénario ne révolutionne certes pas le genre. Le héros est un ancien flic reconverti dans la profession de détective qui se retrouve sur les traces d'une machination orchestrée par des humains, des vampires et des loups-garous. Rien de bien original donc au prime abord, mais le scénario est très bien rythmé, les rebondissements ne faisant qu'accrocher davantage le lecteur jusqu'à la conclusion haletante. Comme quoi niveau scénaristique, on peut très bien faire du neuf avec du vieux. Au final l'histoire mêle habilement gore et thriller fantastique, quelques séances de massacre de mort-vivants par-ici, un complot de mort-vivants qu'on découvre peu à peu et que le héros va tenter de réduire à néant, tout ça ne fait certes pas dans la dentelle mais montre une maîtrise du genre assez remarquable. Le dessin est dans la lignée de celui de 30 jours de nuit : mélange de dessin "normal" avec des montages photo, des collages numériques en tout genre pour un résultat qui n'est pas sans rappeler les dernières productions d'Eric Liberge (notamment Tonnerre Rampant), mais qui colle très bien à l'histoire et contribue au côté horrifique de l'histoire. Bref encore une bonne surprise d'un duo d'auteur décidément très en forme.

15/08/2006 (modifier)

Criminal Macabre, ou retour aux sources. Car pour être franc, le vampire de base ça se tue comme un boucher le ferait, pas de classe, pas de costume de héros de comics, un flingue et ça va! D'ailleurs le héros le dit lui-même "Je ne connais rien sur cette terre qu'un bon coup de fusil ne puisse buter", ou un truc dans le genre... Pourquoi retour aux sources ? Et bien parce que le héros n'est pas un jeune dandy immortel, mais bien un humain comme les autres (mis à part le fait qu'il voit les morts, on a tous nos faiblesses...), qu'il est alcoolique, toxicomane et qu'après tout il fait son boulot, pas avec plaisir, mais c'est comme ça. Au moins ça change. L'ambiance est magnifique, elle marque avec perfection le contraste entre le héros, qui trouve tout à fait normal la tournure que les évènements prennent, et les autres humains (des couillons comme vous et moi) qui refusent de croire au fantastique et qui se bouffent tout ça d'un bloc en une journée montre en main ! Et l'histoire ? Rahh l'histoire ! Génialement menée, classique, on nous sort pas des vampires apocalyptiques, mais bien des vraies rumeurs moyenâgeuses, enfin voilà quoi... retour aux sources. Le dessin quant à lui, c'est ça qui m'a fait découvrir Templemsith, et là, je ne dirai rien. Le mélange de dessin et de photos est vraiment le style rêvé pour ces histoires glauques, c'est le novateur qui s'oppose à ce retour aux sources, génial quoi ! Et là vous vous demandez certainement pourquoi je n'ai pas mis 5/5 ? Bug de souris, tout simplement...

24/06/2006 (modifier)
Par Piehr
Note: 3/5

Après etre passé à coté du premier ouvrage traduit en français de ce tandem (30 jours de nuit, chez Delcourt), j'attaque ce nouveau Criminal Macabre pour découvrir un album pour le moins particulier. La narration est efficace : la traduction qui semble avoir été réalisée correctement (c'est assez rare pour être relevé) nous présente un récit introspectif, où le personnage principal nous présente les faits, à la première personne, comme souvent dans un polar. On comprend vite les enjeux et le rôle de ce type pas comme les autres, perdu au milieu de monstruosités. On évolue en terrain connu : vampires, loups-garous, goules, les auteurs n'ont pas essayé d'innover de ce côté là. Pas la peine, la sauce prend bien, et le résultat est assez sympa, même si relativement gore parfois - mais c'est le style qui veut ça ! Au niveau graphique, je reste particulièrement indécit. On retrouve un style que l'on a déjà connu, par exemple chez Liberge et son Tonnerre Rampant : un dessin simple, qui vient en surimpression se poser sur un fond numérique, mix entre photos, textures d'ambiances, colorations floues... Le résultat, même s'il est maîtrisé, ne me convient pas plus que ça, par contre. Pour moi, c'est un peu de l'esbrouffe, du tape-à-l'oeil. Un bon moyen pour un infographiste de faire de la BD sans avoir de réels talents en dessin, en somme.. Mais le résultat est tout de même correct.. et l'album, lui, mérite le détour. A vous de voir !

22/07/2005 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

J'ai toujours un peu de mal avec ce dessin, passant d'un extrème à l'autre (même si c'est assez laid la plupart du temps) Certaines planches sont tout de même réussies, mais tellement peu finalement... Le grand point fort de ce one-shot réside surtout dans l'ambiance générale qui s'en dégage. C'est sombre, c'est glauque, comme on peut l'attendre de toutes les bonnes BDs d'horreur. Allez, on va dire que c'est juste un peu frileux, pas assez sanglant, pas assez gore. J'aime assez la tournure de l'histoire qui commence "gentiment" (tout est relatif), puis s'enfonce dans l'horreur pure. Pourtant, je ne suis pas sûr de relire cette BD, il y a certaines longueur qui m'ont gênées.

04/09/2004 (modifier)
Par Marv'
Note: 4/5

Comme pour 30 jours de nuit, les auteurs proposent ici un vrai comics « d’ambiance ». on y retrouve toutes les « races » de monstres des films d’horreur : vampires, loups-garous, zombies, goules, … Tout ce petit monde vit dans les bas-fonds de Los Angeles, et seules certaines personnes connaissent leur existence … jusqu’à ce qu’une guerre éclate entre les différentes castes de monstres. Et au milieu, il y a Cal McDonalds qui va enquêter pour comprendre ce qui se passe. Les monstres ça le connaît, il dessoude du vampire au ptit déj’ et son meilleur pote est une goule ! Attention, il n’a rien d’un Van Helsing bas du front au chapeau de cow-boy … il est plutôt du genre à préférer son litre de Whisky qu’à se la jouer grand tueur de vampires. C’est d’ailleurs sur ce point que les auteurs se démarquent de ce qui se fait habituellement dans le genre. Exit l’humour d’jeuns à 2 balles et le look classe du héros à la mode. Ici les personnages évoluent dans un univers glauque et le cynisme est roi. C’est la raison pour laquelle le dessin de Templesmith est si approprié : si on peut lui reprocher quelques lacunes côté décors, l’ambiance qui se dégage de ses planches est parfaitement dans le ton du récit. Couleurs superbes, personnages travaillés, découpage maîtrisé, c’est un vrai bijou graphique. Polar noir, monstres en tous genres et touche d’humour bien senti : si vous aimez tout ça il ne faut pas passer à côté de Criminal Macabre !

20/07/2004 (modifier)

C'est génial ! Le dessin est spécial, on dirait que certaines cases sont travaillées à partir de photos, l'arrière-plan semble brossé, et l'utilisation de la lumière met bien en valeur les personnages ou les éléments importants. Il y a parfois un aspect assez brouillon comme si le dessinateur s'était arrêté au stade de l'esquisse, mais c'est vraiment très beau et puis surtout ça donne une ambiance incroyable. Le côté humoristique est très décalé avec ce dessin, ça surprend mais agréablement. C'est complètement loufoque cette histoire, et ça empire vers la fin. Alors c'est pas ce livre qui vous fera avoir des cauchemars, mais par contre il vous fera rire ! En plus c'est une histoire complète. Il y a même une petite histoire supplémentaire à la fin, moins bien, mais bon, on a le plaisir de retrouver le héros et l'univers. :)

08/07/2004 (modifier)