Voutch

Note: 3.17/5
(3.17/5 pour 6 avis)

Admirateur de Sempé, Topor et Pétillon, Voutch brocarde avec délectation la méchanceté et le ridicule de ses contemporains. Une touche d'absurde, un zeste d'ironie, une pincée de dérision... Des dessins aux couleurs douces mais au trait plein de mordant.


Admirateur de Sempé, Topor et Pétillon, Voutch brocarde avec délectation la méchanceté et le ridicule de ses contemporains. Album après album, Voutch affine sa vision du monde dans lequel il est, avec nous, plongé. L'actualité internationale, les problèmes psychiques et psychologiques de l'être humain, le monde animal - mais vu avec le regard d'un fabuliste - le quotidien ordinaire, mais transfiguré vers le haut ou vers le bas d'ailleurs, l'univers de l'entreprise, souvent sous son visage le plus aliénant, sont quelques-uns des sujets favoris de Voutch. La nature trouve parfois, grâce aux yeux de notre humoriste impitoyable, mais l'heure n'est plus au "bon sauvage" de jadis. Une touche d'absurde, un zeste d'ironie, une pincée de dérision... Des dessins aux couleurs douces mais au trait plein de mordant.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1997
Statut histoire Strips - gags 10 tomes parus
Couverture de la série Voutch
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

02/07/2004 | Ro
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Ouaip ça fait un peu naze mais je découvre Voutch simplement aujourd'hui et je dois dire que c'est une excellente découverte. C'est simple, c'est la première fois depuis longtemps qu'une BD me fait rire, alors oui le principe de ce genre de dessins en strips propose souvent des choses inégales mais si je prends l'exemple de l'album "Le monde merveilleux de l'entreprise" c'est quasi du tout bon. En fait je n'ai pas grand chose à dire car dans ces albums j'ai pratiquement tout aimé, les dessins avec ces personnages longilignes, des décors qui rendent ces personnages bien insignifiants et d’où se détachent des propos presque des dialogues percutants. La colorisation n'est pas en reste. Ajoutez à cela que bien souvent le propos est plus que poil à gratter et n'hésitez donc pas et procurez vous ces maximes sur notre merveilleux monde moderne.

11/09/2019 (modifier)
Par rolan
Note: 2/5

Les couleurs sont jolies, les idées souvent bien trouvées, mais dans un registre raleur consensuel et très répétitif : on sent que l'auteur a trouvé un filon. On se dit souvent que c'est bien vrai et qu'il a su donner forme à ce que tout le monde pensait. Sauf que cet aspect "tout le monde" est un peu lassant : tout le monde est d'accord, tout le monde a déjà vécu ça, sauf que ça ne va pas très loin, je trouve, contrairement à certains caricaturistes plus subtils et psychologues, comme Sempé à qui on le compare souvent. C'est un auteur qui vend des cartes postales : la forme convient bien, à petite dose, en clin d'oeil. Perso je regarde cet auteur dans la presse ou en bibli, mais son esprit est lassant. Je n'aimerais pas avoir un de ses livres chez moi.

20/02/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Je n'ai lu que quatre albums de la série. Assez je pense pour me faire une idée du travail de Voutch, au style très reconnaissable. En effet, avec des personnages assez filiformes, aux nez qui ne sont pas que des péninsules, et une grande partie des textes présents en appui d'un dessin (ce dessin justement d'une grande simplicité, comme les décors d'ailleurs), Voutch n'a pas besoin de signer sa production. Le résultat quant à lui est plutôt inégal. Ce n'est jamais mauvais, mais j'avoue avoir été un peu déçu par certains dessins, moins mordants, moins drôles. Par contre, certains sont vraiment réussis et m'ont fait rire. Le ton est à l'absurde, ou à l'ironie très souvent. Comme Quino dans un autre genre, il traque les petits travers du quotidien, les petites lâchetés humaines, pour nous en montrer la facette amusante (mais je préfère Quino dans ce registre). Ce n'est par contre pas toujours assez caustique je trouve. Lecture sympa donc, mais plutôt à petite dose. De même je ne me vois pas acheter ces albums. Par contre, un emprunt pour quelques moments de détente est tout à fait envisageable.

30/03/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je dois avouer que ces illustrations commentées sont plutôt bien réalisées. On pourrait légitimement se poser la question de savoir s'il s'agit bien de bande dessinée. Je réponds par l'affirmative en ce qui me concerne dans la mesure où une seule case raconte une histoire comique alors que par exemple, il existe des strips de 3 cases. Il est certainement plus difficile pour un auteur de transmettre un message en une seule. Et là, je dois dire qu'il est plutôt très convaincant dans cet exercice de style. J'ai particulièrement apprécié le dernier de la série à savoir "Le monde merveilleux de l'entreprise" qui est peuplé de patrons tyranniques, d'employés résignés, de stagiaires désabusés et de petits chefs survoltés. Je donnerai juste un exemple d'une de ces cases où l'on voit un patron qui prend son téléphone en ayant une secrétaire à ses côtés qui pointe sur une date de l'agenda. Le chef d'entreprise hurle alors au téléphone à son interlocuteur : "Prévenez tout le monde que j'annule la réunion du 25 Décembre à 7h15 car on vient de l'informer de l'existence d'une fête religieuse à cette date". Bien sûr, c'est poussé à son paroxysme mais c'est tellement vrai dans le fond pour avoir connu des situations similaires. Le monde de l'entreprise est composé de gens qui ont le pouvoir de dire non et de ceux qui doivent toujours dire oui. Horrible cynisme qui y est décrit mais bienvenue dans un monde merveilleux ! Le graphisme de Voutch est plutôt assez caractéristique. Il compose de grandes personnes bien élancées comme pour affiner sa vision du monde. Je crois qu'il existait il y a quelques années des cartes téléphoniques avec des personnages de Voutch dans des situations plutôt cocasses. C'est certes impertinent mais tellement intelligent !

08/01/2010 (modifier)

Si l’on se réfère à la définition de Mc Cloud sur l’art séquentiel pour une BD, alors Voutch ne fait pas de la BD mais plutôt des illustrations. Tous ses albums sont à de rares exceptions des planches avec un dessin par page représentant une situation dans tout l’absurde que celle-ci peut sous entendre. Les dessins sont toujours surprenants, ils reprennent de la ligne claire un décor détaillé réaliste illustrant le propos et transforme la simplification des personnages de celle-ci en de longues formes longilignes aux couleurs aléatoires et nez proéminents. Aussi à l’aise en intérieur qu’en extérieur, dans les salons feutrés que dans les intérieurs zen Voutch nous présente des situations dans un absurde délirant. Car de scénario il n’y a guère si ce n’est l’absurde transporté partout et par tous dans ce monde où il faut rire de tout. Chaque planche traite d’un sujet particulier, et si les opus tentent de structurer par thème les dessins publiés ça et là il n’y a pas dans la création d’apriori sur tel ou tel thème (sauf le clonage très présent et l’écologie qui est un thème récurrent). Evidemment suivant les journaux dans lesquels Voutch publient, les sujets peuvent être orientés. Il y a donc toute une partie plutôt coquine liée assez drôle. Quelque soit la situation, Voutch nous fait partager le stress de la modernité en nous faisant réagir devant les question que se posent certains individus à certains moments devant l’angoisse du néant que la société leur donne. La plupart du temps ce sont les gens d’une certaine richesse qui sont caricaturés ce qui peut faire croire à un dessinateur de salon, mais il n’et en est rien, et ses multiples dessins sur des vagabonds et surtout sa capacité de mettre certains milieux très favorisés devant leurs contradiction ou le vide de leurs vies rend l’ensemble pétillant et léger. Croquée avec ses abus et ses incohérences, la société prend un sacré coup d’humain avec ces mises en situations grotesques. Héritier d’un Sempé, Voutch fait partie pour moi du meilleur dans ce registre actuellement. A lire et relire !

25/08/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Un dessin à mi-chemin entre Sempé et Pétillon, mais peint à la gouache. Les illustrations de Voutch sont esthétiques, légèrement naïves et joliment colorées.. Personnellement, je trouve ces planches très sympas et belles à regarder autant qu'à lire. Puis concernant l'humour en lui-même, en commençant le premier de ces recueils, je l'ai trouvé moyen, semblable à tant d'illustrations d'humour qu'on trouve dans pas mal de journaux sérieux (Lui, Télérama, Lire, Madame Figaro, etc.), coincées entre deux pubs. Cependant, déjà le dessin m'a poussé à persévérer, mais surtout très vite pas mal de gags m'ont vraiment fait rire. L'humour est parfois noir, parfois légèrement absurde, souvent satyre sociale, et comme je le disais, il est assez souvent drôle voire vraiment drôle, du moins à mon goût. Bref, ces BD de Voutch sont des recueils d'illustrations d'humour plutôt jolies et assez souvent hilarantes. Ceci étant dit, le prix des albums est à mon sens trop cher par rapport au contenu pour en conseiller l'achat.

02/07/2004 (modifier)