Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Womoks

Note: 2.89/5
(2.89/5 pour 9 avis)

Les Womoks sont une bande de soldats de l'hyperespace complètement déjantés et atomisés.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Science-Fiction (pour de rire) Tchô !

Les Womoks sont une bande de soldats de l'hyperespace complètement déjantés et atomisés. Ils sont tellement à la masse qu'ils font exploser des planètes pour un oui ou pour un non. Ils détruisent de pauvres petits animaux totalement inoffensifs pour la simple et bonne raison qu'ils sont pacifiques et qu'ils trouvent ça louche ! Dès qu'on les envoie en mission, soit ils se trompent de cible, soit ils font port' nawak. En résumé, voici une bande de gars et de filles qui, dans l'espace, se livrent à des activités que même les jeux vidéo les plus fous n'oseraient pas inventer.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2001
Statut histoire Strips - gags 3 tomes parus
Couverture de la série Womoks
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

29/05/2004 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Je suis un peu déçu par cette série. Tout d'abord, je n'ai pas aimé que Boulet ne soit pas le dessinateur. Le dessin n'est pas mauvais, c'est juste que je préfère celui de Boulet et en plus les couleurs ne mettent pas le dessin en valeur selon moi. Ensuite, si j'ai trouvé l'ambiance sympa et les personnages attachants (c'est d'ailleurs pour cela que je mets la note moyenne), j'ai en revanche trouvé que l'humour était parfois un peu lourd, prévisible et je n'ai souri que quelques fois. Une série qui se laisse lire, mais il n'y a rien de mémorable.

31/10/2013 (modifier)
Par Looping
Note: 4/5

Je me rappelle des Womoks lorsque je les lisais dans Tchô lorsque j'avait 13 ans dans la maison de vacances de mon meilleur ami, en geek de bacs à sable que j'étais, les gags m'ont fait hurler de rire et je ne pouvais pas me décrocher des planches de Reno et Boulet. C'est donc par pure nostalgie que j'ai racheté dix ans plus tard les deux premiers tomes de la série. Et j'ai été enchanté de voir que les gags n'avaient pas vieilli et que mis bout à bout, ils construisaient un récit passionnant. Le dessin de Reno est foisonnant, maîtrisé et imaginatif, surtout au niveau des armements, véhicules et des créatures extra-terrestres. La mise en couleur est peut-être un peu too much mais on peut mettre ça sur le compte de la jeunesse de l'auteur et sur la jeunesse des logiciels aussi.

10/08/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Il fallait y penser ! Mettre une troupe de soldats déjantés à la conquête de l'espace. Ils font "atomiser" les planètes à cause de leurs bêtises et pousse un petit "oups". C'est pas très marrant car on prend vite fait et cause pour les pauvres petites créatures inoffensives. On retrouve le décors de films comme Starship Troupers ou bien encore Star Wars avec quelques clins d'oeil pour d'autres films culte comme Alien. Les couleurs sont beaucoup trop traitées informatiquement pour être véritablement belles. Les dessins paraissent également trop ronds; ce n'est pourtant pas si désagréable à la vue ! Les auteurs ont voulu faire passer avec ces albums un moment de franche rigolade pour les lecteurs amateurs de science-fiction. Cela prend quelque fois mais de trop rare fois à mon goût.

11/07/2008 (modifier)
Par Whym33
Note: 2/5

Je suis allé sur cette BD après avoir découvert Boulet et Réno sur leurs blogs respectifs. Je pensais y retrouver cet humour de ma génération. Hélas, je me suis trompé, cet album s'adresse à des jeunes ados bercés par les dessins animés fluos depuis leur plus tendre enfance. Je veux pas jouer au vieux con mais moi c'était plutôt Albator (ok même si Jayce). Donc, ces couleurs, et malheureusement les dessins ne correspondent pas du tout à ce que je cherchais. C'est étonnant car j'ai bien aimé son trait dans Donjon Zenith (5 et 6) et le supplément d'âme qu'il y a apporté. J'apprécie énormément le blog de Boulet dont les notes me font beaucoup rire, et je vais continuer à le lire puisque il est là pour ça. Mais les BD avec les couleurs par ordinateur, je vais passer mon chemin. Mais malgré cette critique, womoks convient très bien aux 7-16 ans.

11/02/2008 (MAJ le 11/02/2008) (modifier)
Par narvik
Note: 2/5

Bon, déjà, je n'accroche pas du tout aux dessins assistés par ordinateur, que la place de ce dernier soit majeure ou mineure. Ici, ce sont le lettrage, mais surtout les couleurs qui m'insupportent (je n'irais tout de même jusqu'à dire, comme Ro, que c'est "comme une grosse pizza radioactive"...). Hormis les dessins, les gags sont tout de même assez réussis sans briller outre-mesure. Les albonites, les lapins hyper-gentils, m'ont bien fait rigoler tout de même... Je trouve que cette série est encore inférieure à Raghnarok, autre série de Boulet, surtout parce qu'elle se tourne trop vers des thèmes comme les jeux vidéos, ce qu'il ne me plaît pas trop.

19/07/2006 (modifier)

Assez d'accord avec ce qui s'est dit avant. L'humour fait assez jeunesse (dans le bon sens du terme) mais témoigne d'une gentille originalité et d'un esprit qui fait qu'on repense à l'idée de départ et au(x) cadre(s) de cette série encore longtemps après avoir refermé les albums. Pas mal de gags ne font pas mouche, voire même tombent parfois un peu à plat, mais l'ensemble est malgré cela vraiment sympathique. Les gags sont certes assez récurrents (aaah, ces Albonites ! :D ), mais sur trois tomes on n'a pas le temps de se lasser. Si ça devait durer plus longtemps par contre, on se poserait la question plus sérieusement... Le dessin est assez particulier, clairement informatique pour les couleurs et les placages d'images (le tome 3 finit de manière très infographique et assez jolie, coucou UW1 et coucou Donjon Crépuscule ^__^), et pas homogène dans son apparence. Ca passe, mais ça aurait sans doute grandement gagné à être, disons (et ce n'est pas péjoratif) "un peu plus abouti". Bref, une série relativement moyenne mais qui fait quand même plaisir à lire et sait très bien se distinguer.

24/01/2005 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

J'adore le travail de Boulet sur "la Rubrique Scientifique" et sur "Raghnarok" (et l'homme en lui même est aussi très cool), je ne pouvais donc pas passer à côté de cette série qu'il scénarise. Comme le souligne Ro, le dessin en lui même est soigné mais pas des plus poussés, à la différence des couleurs qui sont très très travaillées (si vous êtes allergiques aux couleurs info, passez votre chemin). La grande force de cette BD, c'est avant tout l'humour simple et efficace. Tous les gags ne sont pas bons, mais la majorité de ces petites histoires m'a amusé (sans pour autant me faire mourir de rire), j'ai donc passé un bon moment en lisant ces tomes. C'est pour enfants ? Et alors ?!

09/11/2004 (modifier)
Par Miquette
Note: 4/5

Alors, d'abord c'est très bien dessiné. Par rapport à d'autre BD, on sent que l'auteur s'est appliqué... Ensuite, les histoires ne manquent pas d'originalité et sont à mourir de rire. Mais le plus de cette Bd c'est qu'elle est pleine d'imagination, l'auteur invente des mondes, des personnages et des monstres passionnants. Bref c'est une excellente Bd.

29/05/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 Une fois de plus concernant "Tchô ! La collec...", je ne suis pas le bon public pour cette collection. Cette série-là est destinée à un public d'adolescents gavés de jeux de rôles, de jeux vidéos et d'histoires de space marines bardés de flingues plus puissants les uns que les autres. Côté dessin, il faut avouer qu'il est soigné. Enfin pas tant le crayonné lui-même qui en définitive est très moyen et simple, mais surtout tout le travail sur ordinateur qui a été fait autour. Les couleurs sont faites sous photoshop : d'un côté ça se voit trop et ça donne un aspect artificiel à la BD, mais d'un autre côté on voit qu'il y a beaucoup de travail dans cette colorisation. De même, il y a pas mal d'application de textures et d'images 3D dans le style monstres de jeux vidéos qui sont également bien travaillées et assez jolies. L'ennui, c'est que malgré tout ce travail, l'aspect visuel global de cette série est assez peu harmonieux : on a l'impression de voir des dessins de BDs tout simples incrustés par-dessus une image de synthèse, et j'ai eu aussi l'impression globale de regarder à chaque planche un amas de couleurs pétantes (comme une grosse pizza radioactive) n'allant quasiment jamais les unes avec les autres. Ensuite, côté histoire, ce sont des suites de gags. L'idée de base, c'est que les héros sont des humains space rangers super armés, super bourrins, déconneurs, déjantés, et qui butent tous les aliens (surtout les gentils lapinots) qu'ils rencontrent. C'est par moment assez défoulant (c'est le but recherché, je pense), empli de clins d'oeil à des jeux vidéos, des jeux de rôles, des films (Starship Troopers et Aliens en première ligne), des émissions télé récentes, mais... c'est pas vraiment drôle. C'est de l'humour très moyen, assez prévisible ou déjà-vu. Je reste sur une relativement bonne impression parce que l'ambiance de la BD est assez sympa et le dessin travaillé même si un peu raté sur certains aspects, mais globalement je ne conseille pas vraiment cette BD à un public adulte.

29/05/2004 (modifier)