Les Yeux du Chat

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 8 avis)

Les bandes dessinées de Moebius, maître incontesté du rêve, ne se racontent pas, elles se voient et se regardent. Les ramener à leur histoire, revient a oublier l'essentiel: l'intelligence de ses images.


Bichromie Chiens & Chats Giraud-Moebius Jodorowsky Les Rapaces

C'est une histoire assez hermétique et en même temps, elle donne à voir, elle montre un univers fascinant. C'est l'histoire d'une cité, une cité quasiment vide. Pour seuls habitants, un chat, un aigle et un aveugle. Une BD au scénario fantastique, un album artistique et hermétique.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1978
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Yeux du Chat
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

13/05/2004 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une histoire courte et simple à comprendre ce qui peut surprendre de la part de ce duo. J'ai bien aimé lire cet album même si cela se lit en moins de 5 minutes. Ce récit est bien fait et assez mémorable pour une histoire aussi courte. Maintenant, je ne suis pas certain de conseiller l'achat pour un album qui se lit aussi vite. Disons que je conseille l'achat pour les fans du trait de Moebius et qui auraient du plaisir à prendre bien leur temps pour bien admirer les planches. Pas un truc incontournable, mais à lire si on aime bien les deux auteurs.

06/08/2017 (modifier)
Par Thobias
Note: 4/5

C'est vraiment une bd particulière que j'aurais beaucoup de mal à juger et à noter. Le scénario est minimaliste (surprenant pour du Jodorowsky) mais bien ficelé et le dessin de Moebius est particulièrement réussi. Moi qui pourtant ne suis pas un grand fan du travail de ce dernier sur L'Incal j'ai été impressionné par son sens de l'architecture sur cette bd. Le parti pris de mise en page (une page un dessin, une page du texte, une page un dessin) est assez audacieux et très efficace mettant vraiment en valeur le dessin de Moebius. Ça me fait penser au film India Song de Duras où les paroles ne collent pas aux images, cette séparation de deux éléments a priori indissociables créant un effet assez curieux.

24/05/2014 (modifier)
Par jul
Note: 3/5

Je possédais cette bd il y a longtemps, dans un format souple (ou un Métal Hurlant je ne sais plus) que... sacrilège ... j'ai découpé pour en faire une magnifique frise autour des murs de ma chambre d'ado. Il faut dire que cette bd sous forme de dessins d'une planche s'y prêtait assez bien. J'ai pu donc admirer pendant plusieurs années cette "histoire" d'un humanoïde à sa fenêtre, qui envoie un aigle aller lui chercher les yeux du chat. Les dessins sont magnifiques. Mais ce n'est pas vraiment une bd. C'est plus une série de très belles illustrations en noir et blanc. Incontournable pour tout fan de Moebius seulement.

09/05/2013 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Court, très court, pas vraiment original non plus, mais il y a quelque chose d’indéfinissable et d’accrocheur qui a fait qu’à la fin de ma lecture je n’étais pas frustrée, même si j‘aurais aimé une suite. Le dessin est joli et les couleurs bien choisies, le jaune associé au noir apporte la vie mais aussi la mort, c’est plutôt bien vu dans cette histoire assez macabre. Le découpage est efficace et original. A lire par curiosité, pas forcément à posséder sauf pour les fans des auteurs... et de chats.

05/09/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Cette BD est avant tout artistique. Le dessin est vraiment très beau et le scénario... virtuel. Je n'ai pas saisi le sens de ce récit. Si je m'en tiens au premier degré, je n'ai pas d'explications concernant le comportement de l'enfant. Je ne comprends pas pourquoi il veut les yeux du chat alors qu'il a indirectement ceux de l'aigle qu'il manipule. Je m'en tiens donc à ces belles images vite regardées. Pour les curieux uniquement.

07/08/2009 (modifier)

C'est du grand Moebius. Cet album est le reflet du génie de Moebius, de sa perfection dans son travail. Il prouve, à travers ces quelques pages, que les images peuvent remplacer les mots et qu'elles sont empruntes de poésie, de philosophie et de sensibilité. Je suis rarement resté silencieux, admiratif, plongé dans une réflexion inconsciente après la lecture d'une BD, et là, à ma grande surprise, je me suis retrouvé tout con ne sachant quoi faire. Cet album ne laisse pas son lecteur indifférent. On en oublie les images tellement il joue sur notre inconscient et notre imagination, cette histoire est comme un rêve.

03/02/2006 (modifier)

J'écris cet avis parce que je ne suis pas du tout d'accord avec l'avis précédent : Non seulement le graphisme de Moebius est extraordinaire mais l'histoire en elle-même donne le vertige. Je suis pourtant d'accord avec le fait qu'elle se lit vite, mais c'est du super-concentré ! A découvrir.

15/05/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Le bon côté de cet album, c'est qu'il est beau. Sa construction est originale : une image par page, et ainsi alternativement, une image narrative sur une page et une planche muette sur la seconde. Et le dessin y est soigné, excellent, superbe. C'est du grand Moebius, même si certains peuvent regretter un travail trop soigné qui rejette alors la spontanéité et la souplesse si typique du dessin de ce maître. Oui, le dessin est un peu froid par rapport aux BDs plus "libérées" que Moebius fait plus souvent. Concernant l'histoire, elle est... hermétique. Elle se comprend très facilement mais je n'ai pas su en saisir d'émotion, ni de curiosité, ni d'intérêt. Assez moyen sur ce plan-là. Et puis, il y a le fait que ce soit une image par planche, et quelques mots à peine de texte en gros toutes les deux pages. Ca donne un album de 50 pages qui se lit en deux minutes à peine. Alors oui, on peut ensuite revenir admirer le détail des dessins de Moebius, mais franchement, payer ce prix pour une lecture si rapide, je ne suis pas pour.

13/05/2004 (modifier)