Les Insurgés d'Edaleth

Note: 3.43/5
(3.43/5 pour 7 avis)

Manipulations politico-religieuses qui ressemblent étrangement à notre actualité.


BD numérique

Un vaisseau archange débarque sur Malakia, cité des plaisirs. De ce vaisseau sortent trois religieux. Jusqu'ici tout va bien... ... Mais dès la 6ème planche, l'intrigue tisse sa toile, nous menant de fausses pistes en rebondissements tout en nous élargissant l'horizon de cette galaxie où se heurtent foi religieuse et ambition politique. Tout y est: trahisons, révolutions, attentats, prostitution, dictature... Le premier tome de cette merveilleuse série se termine sans être tombé de la facilité, les clichés ou la lourdeur. Les dessins magnifiques combleront même les plus tatillons, quant au scénario, il est millimétré de façon à ce que le lecteur ait le temps de bien cerner chaque personnage et de profiter du dessin sans jamais se lasser.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2004
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Les Insurgés d'Edaleth
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Ce style de "dessin" n'est a priori pas mon truc, mais là j'avoue que je me suis laissé prendre, pas au point de devenir fan mais bon! Nous avons là de la SF pure et dure, classique dans son développement et qui se laisse lire sans ennui. C'est à dire que c'est efficace dans le sens où l'on a envie de connaitre la suite même si l'on sait peu ou prou où tout cela va nous mener. Les références sont bien sûr évidentes mais elles ne gênent pas au point de phagocyter l'ensemble. Pas révolutionnaire mais plaisant, en tout cas cela ne dépare pas sur les étagères.

23/08/2014 (modifier)
Par fab11
Note: 4/5

Je suis étonné de n'être que la sixième personne à donner son avis sur cette série que je trouve fort sympathique. Je reviendrai plus tard sur le dessin qui pourrait gêner certains lecteurs. L'histoire de cette trilogie de science-fiction reste relativement classique, au coeur de la galaxie d'Irth le pouvoir en place veut écraser toute rebellion. Seuls les insurgés d'Edaleth osent s'opposer au commandeur Braso. Tout au long des trois albums les auteurs réussissent à nous tenir en haleine grâce à de nombreux rebondissements, de l'action, du sexe ( mais pas trop), des belles filles, de la violence, la critique des médias et j'en passe. Cette série m'a beaucoup fait penser au film Dune de David Lynch, lui-même adapté de la série de romans de Franck Herbert, qui malheureusement a pris un coup de vieux (là je parle du film et je ne pense pas être le seul à le dire). Il est vrai que l'on y retrouve le même genre de paysages (en particulier le désert de la planète Arrakis), de costumes (ceux des soldats de la Maison Harkonnen opposée à la Maison Atréides), d'armes que dans dans cette adaptation cinématographique datant des années 80. Pour en revenir au dessin il faut avouer que ce style est très particulier. J'ai cru comprendre en lisant les autres avis que le dessin informatisé dérange la plupart des posteurs. En ce qui me concerne il ne me gêne pas trop car je crois que ce genre de dessin "futuriste" s'adapte parfaitement à un récit de space opéra. On peut donc dire que cette série est agréable à lire, alors les fans de science-fiction peuvent se lancer dans cette trilogie sans hésiter.

07/01/2013 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture du tome 1 : Ce premier tome est d'une efficacité redoutable, il me tarde déjà de mettre la main sur les 2 autres tomes. Graphiquement cette BD est sublime avec ses dessins très informatisés (issus même d'images 3D). Ce traitement correspond à merveille à ce type de BD et apporte des cases détaillées avec des éclairages très complexes mais bien gérés. L'histoire sur ce premier tome m'a semblé assez classique donnant parfois l'impression de déjà vu, mais cela ne gène aucunement tant l'ensemble est plaisant à lire. J'espère que les 2 autres tomes seront au moins du même niveau, je n'oublierai pas alors de remonter ma note. Une bien belle surprise en tout cas.

09/05/2008 (modifier)
Par ManuB
Note: 4/5

La première fois que j'ai vu cette série, je me suis dit que le dessin ne correspondait pas à ce que j'attendais de voir dans une BD. Mais en y regardant de plus près, n'étant pas complètement réfractaire au tout informatique, j'y ai vu de superbes rendus futuristes. En effet, le « dessin » est entièrement informatisé, de la position des personnages à la mise en couleur, on obtient donc les défauts classiques de cette technique : des poses pas toujours justes, des visages un peu figés. Ces défauts s'estompent un peu au fur et au à mesure des tomes. Par contre, les avantages sont très bien utilisés : décors, architectures, véhicules, l'ambiance futuriste est magnifique. Le scénario est également très réussi. Entre de fortes inspirations de Dune (pour l'ambiance générale, la planète désert ...) et Star Wars (pour quelques designs, les insurgés "rebelles" ...), il sait être complexe sans en faire trop en mettant en présence de nombreux éléments : état totalitaire, religion, complots, ambition personnelle. Le monde présenté est dense et la lecture est parfois un peu compliquée, mais on s'accroche car le tout est très intéressant. Cette série est pour moi une vraie réussite, en attendant le dernier tome pour peut-être passer la note à 5. Mise à jour du 27/11/2007 après lecture du 3ème tome : Je viens donc de lire le 3ème tome qui clôture cette série et je reste sur une très bonne impression. C'est vrai que la complexité du monde présenté aurait mérité un ou deux albums supplémentaires (Soleil a du estimer que les ventes n'étaient pas assez élevées pour laisser plus de place aux auteurs), mais cette fin est quand même convaincante même si un peu abrupte. En effet, certains éléments auraient mérités un peu plus d'explications et certains raccourcis ont été utilisés mais j'ai beaucoup aimé l'ensemble de cette série.

04/09/2007 (MAJ le 27/11/2007) (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Ayant été agréablement surpris par deux autres BDs de la collection Mondes Futurs (à savoir Les chroniques de Centrum et surtout Live war heroes), j'ai voulu continuer sur ma lancée avec les Insurgés d'Edaleth. Mais là, grosse déception. Déjà j'ai beaucoup de mal avec le dessin. Je ne peux pas en mettre ma main au feu mais il me semble bien que la totalité du dessin est modélisé sur ordinateur. Par dessus cela, le traitement des couleurs est extrêmement travaillé et parfois impressionnant, mais l'impression de voir des images de synthèses en permance et que les visages des personnages sont figés (avec des bouches en cul de poule) est telle pour moi que j'ai vraiment du mal à m'imprégner du récit. Pourtant, je le répête, les couleurs sont vraiment pas mal, tellement travaillées qu'elles masquent très bien une bonne partie de la modélisation 3D tant et si bien que j'ai moi-même du mal à déterminer si tel ou tel partie de l'image est réellement dessinée/peinte ou juste modélisée. La vraie déception vient vraiment du scénario. Il ressemble à un amalgame de déjà-vus avec de fortes inspirations de Dune de Frank Herbert mais aussi de son adaptation cinéma par David Lynch (notamment pour les personnages, leurs vêtements et quelques décors et véhicules). Outre le côté banal de l'intrigue, une rebellion et un état totalitaire usant chacun à leur manière de la religion et des complots et au milieu une superbe jeune femme en tant qu'héroïne oscillant d'un camp à l'autre. Ce n'est pas passionnant, la narration est embrouillée (et l'abus de noms propres divers et variés n'arrangent rien) et il n'en ressort vraiment rien de neuf au final. Pas mon type de BD.

13/12/2005 (modifier)
Par Monu
Note: 3/5

Autant dire que les dessins par ordinateur c'est pas vraiment mon truc. J'ai eu cet album par hasard et je pense que je ne l'aurai pas acheté de moi même. J'ai eu une bonne surprise à la lecture, finalement les dessins, qui ne sont certes pas ma tasse de thé, ne m'ont pas gêné plus que ça; et force est de constater qu'ils ne sont pas mal réussis. Ils donnent une bonne atmosphère SF, un peu mystérieuse et oppressante. Néanmoins je les trouve un peu flous à certains moments. En fait ce qui m'a beaucoup plu c'est le scénario, une histoire de "rebelles", d'insurgés, on se dit que c'est pas très original, mais on a un point de vu inhabituel car c'est du côté du pouvoir dominant (et d'une agent de ce pouvoir) que l'on assiste à l'histoire. Il n'y pas de bons ou de mauvais, les personnages sont nuancés et on a l'impression que chacun ne sert que son ambition personnelle. De ce côté là j'ai trouvé l'histoire originale. Une histoire vraiment intéressante, j'ai passé un agréable moment de lecture, le tome 1 n'en révèle ni trop ni pas assez et j'ai hâte de lire la suite. Cependant j'ai entendu dire que la série allait être abandonnée (chez Soleil c'est pas étonnant), ce serait dommage quand même, elle pourrait réserver des surprises.

27/02/2005 (modifier)

Le dessin : je l'ai trouvé superbe dès le premier regard. Je l'ai même trouvé mieux que celui de Ledroit (Requiem, Chevalier Vampire, Sha), même si c'est peut-être dû au genre de la BD. Le scénar : Nickel chrome ! Pas trop tordu ou emmêlé, ce qui arrive trop souvent dans la science-fiction. Les personnages sont assez rebutants dans l'ensemble sans que leurs défauts soient trop soulignés (ce qui est le cas dans Sha ou Requiem, Chevalier Vampire, je trouve). On évite donc de tomber dans le manichéisme et l'histoire n'en est que plus vraisemblable. Les clin d'oeils au 11 Septembre, au fanatisme religieux et aux manipulations politico-médiatiques sont subtilement amenés. Tout coïncide et la trame de l'histoire se dénoue en douceur mais non sans rebondissements. Prix spécial pour les dialogues, fins et caustiques mais pas trop léchés. Bref une série qui promet d'être riche vue la qualité du premier tome qui se termine sur un suspense qui évite le style "mais que va-t-il se passer sur Malakia? Qui sont les bonhommes verts qui ont l'air si méchant et que veulent-ils donc ? Vous le saurez dans le prochain épisode..." NB : J'ai mis 5 à la note parce que je considère que le premier tome mérite 4 et demi (étant donné que je ne l'ai lu qu'une fois, je ne peux confirmer le 5!). J'espère que de nombreux lecteurs pourront compléter la note. Quoi qu'il en soit, l'achat vaut le coût même pour ceux qui n'aiment pas la SF, rien que pour le graphisme.

09/05/2004 (modifier)